Box-office France du 31 janvier au 06 février 2018

  1. Les Tuche 3, avec 2 201 007 entrées (Nouveauté)
  2. Pentagon Papers, avec 303 661 entrées (779 795 entrées en 2 semaines)
  3. The Passenger, avec 169 593 entrées (447 222 entrées en 2 semaines)
  4. The Greatest Showman, avec 157 560 entrées (387 750 entrées en 2 semaines)
  5. Wonder Wheel, avec 151 321 entrées (Nouveauté)
  6. Jumanji : Bienvenue dans la jungle, avec 117 410 entrées (3 169 047 entrées en 7 semaines)
  7. 3 Billboards, les Panneaux de la Vengeance, avec 111 717 entrées (494 578 entrées en 3 semaines)
  8. Brillantissime, avec 88 450 entrées (547 752 entrées en 3 semaines)
  9. La Douleur, avec 84 859 entrées (194 003 entrées en 2 semaines)
  10. Ferdinand, avec 76 821 entrées (2 250 450 entrées en 7 semaines)

C’était l’évidence même à l’annonce du projet ! Avec le parcours populaire des deux précédents volets, il était certains que Les Tuche 3 allait faire une entrée fracassante au box-office. On peut même dire qu’il fait plus fort que ses pairs, faisant déjà en une semaine la moitié du score du second opus (qui, rappelons-le, avait fini sa carrière à 4 619 897 entrées). Devenant pour le coup le onzième plus gros démarrage de tous les temps pour un film français, derrière Taxi 3 et ses 2 251 493 entrées). C’est également sans aucune surprise que la comédie d’Oliver Baroux vampirise sans mal la concurrence, ne laissant guère de place aux autres nouveautés de la semaine (Horse Soldiers, Gaspard va au mariage, Sparring…). Seul Wonder Wheel parvient à se hisser dans le top 10 hebdomadaire, sans pour autant faire des merveilles. Et pour cause, même avec un casting accrocheur (Kate Winslet, Juno Temple, Justin Timberlake), Woody Allen réalise ici le plus mauvais démarrage français de sa carrière. Outre Les Tuche 3, cette déception commerciale s’explique par des critiques, il faut le dire, peu emballées. Mais il se peut qu’une partie du public ait voulu bouder le cinéaste, actuellement au centre d’accusations pour abus sexuels par certains membres de sa propre famille. Il suffit de se tourner vers l’international, le film n’ayant récolté que 10,3 millions de dollars (pour un budget de 25 millions) depuis sa sortie américaine le 1er décembre 2017. Autant dire que le règne du réalisateur touche à sa fin…

Qu’en est-il des vétérans du classement ? Malgré des scores rachitiques pour un top 10 (nous sommes très vite en dessous de la barre des 77 000 entrées), certains films parviennent à parfaire leur exploitation. Un constat qui s’adresse plus particulièrement à Jumanji : Bienvenue dans la Jungle et Ferdinand, répondant toujours présents pour leur septième semaine. Mais également à Pentagon Papers qui, au lieu de chuter comme il aurait pu le faire, se retrouve (loin) derrière les Tuche 3, se permettant d’approcher doucement du million d’entrées. Malgré un démarrage plutôt difficile la semaine dernière, Liam Neeson parvient encore à séduire le public français avec The Passenger, s’apprêtant à faire mieux que sa dernière collaboration avec le réalisateur Jaume Collet-Serra (Night Run). Hugh Jackman fait oublier la piètre performance du film Les Misérables, The Greatest Showman dépassant les 380 000 entrées. Aidé par ses récompenses et ses nominations aux Oscars, 3 Billboards se révèle être la bonne surprise du moment, le cinéaste Martin McDonagh n’ayant jamais attisé la curiosité des spectateurs français par le passé. Michèle Laroque fait un score honorable avec sa première réalisation, Brillantissime, qui affiche un demi-million de tickets vendus au bout de trois semaines d’exploitation. Emmanuel Finkiel, quant à lui, peut se vanter d’approcher pour la première fois de sa carrière la barre des 200 000 entrées avec La Douleur.

Alors, attention ! Bien que ce mercredi 07 février 2018 proposaient de très grands prétendants pouvant déloger Les Tuche 3, il faudra s’attendre à de petits chiffres la semaine prochaine à cause des intempéries de ces derniers jours (fortes pluies et neige). Mais en faisant fi de cela, il faut souligner que les premières séances parisiennes se sont montrées plutôt serrées, permettant à quatre films de franchir le millier d’entrées. Si la surprise vient avant toute chose de Jusqu’à la garde (faisant mieux que Cro Man et Stronger), il n’est pas étonnant de voir sur le podium les grosses sorties du moment que sont Cinquante nuances plus claires (1 134 entrées), Le Labyrinthe : le Remède Mortel (1 141 entrées) et Le 15h17 pour Paris (1 153 entrées). Est-ce cependant suffisant pour faire face aux Tuche et aux problèmes engendrés par la météo ? Réponse dans quelques jours !

Laisser un commentaire