Before Sunrise de Richard Linklater

before-sunrise-movie-poster-01Résumé du film

Dans un train à destination de Budapest, une jeune femme, Céline, est abordée par Jesse, un américain de passage en Europe. Après avoir sympathisés pendant le voyage, Jesse, qui ne veut pas quitter Céline, lui propose de descendre du train à Vienne et de faire une visite de la ville pendant les quelques heures qui le séparent de l’envol de son avion pour les Etats unis. La jeune femme, séduite par cette demande, accepte.

Infos sur le film

Réalisé par Richard Linklater

Avec Ethan Hawke, Julie Delpy

Genre Romance

Nationalité Américain

Durée du film : 1h40 environ

2987903766a3154291077b37972527lPremier volet d’une trilogie romantique

Attention, véritable bijou du film romantique. Amis amoureux, ce film est fait pour vous. Un des plus beaux films romantiques que j’ai pu voir et qui restera à jamais gravé dans ma mémoire. Tel est ce que je retiendrai du film. Le film s’inspire d’une histoire vraie. Celle de Richard Linklater « le réalisateur du film », qui, en 1989, rencontre dans un magasin de jouet une jeune femme et décident, tous deux de passer la nuit à se promener dans la ville de Philadelphie. Après un voyage au festival de Berlin où il présenta son premier film Slacker, le réalisateur eu l’idée de faire un film romantique. L’histoire : une rencontre entre deux personnes venant chacun d’un autre pays. Pour écrire le film, il a l’idée de collaborer avec une amie afin d’avoir un point de vu féminin et masculin. Le but étant de nous montrer ce qu’il se passe lorsque deux personnes tombent amoureuses. En somme, il souhaite nous montrer le coup de foudre entre un homme et une femme. Le premier film remportant un brillant succès. En 2004, Before Sunset sortit au cinéma. Puis, cette année, est sortit le dernier chapitre de cette trilogie rare dans ce genre de film : Before midnight .

2
Premier jeu de regard entre nos deux protagonistes22

Original et d’une sincérité rarement vue à l’écran

Je n’ai jamais été autant heureux en regardant un film romantique. Beaucoup de films romantiques m’ont touchés mais pas autant que Before Sunrise. Mon explication : la sincérité. Chose plutôt rare dans les films de ce genre. Ethan Hawke et Julie Delpy ont une alchimie tellement parfaite, tellement sincère, qu’on a l’impression qu’ils ont vraiment eu le coup de foudre l’un, l’autre. Tout est une question de jeu de regard, de sourire. La manière dont Julie Delpy regarde Ethan Hawke du début jusqu’à la fin du film. C’est touchant, touchant de voir une véritable histoire d’amour se construire. J’ai beaucoup aimé cette idée de rencontre entre deux personnes qui n’ont pas le même style de vie. Une qui vie en Europe, l’autre aux Etats unis. Finalement, malgré cette différence, cette différence de culture, les deux protagonistes ont les mêmes points communs en matière de conception de la vie. Malgré le faites qui ne sont pas d’accord sur tout, ils ont cependant la même façon de voir l’amour, la vie. Le film nous montre ce qui pourrait arriver à n’importe quel homme ou femme sur cette Terre. Certains ou certaines parmi vous on peut être rencontré leur moitié lors d’un voyage. Rappelez-vous de la complicité que vous ayez eue ? La passion, les rires, découvrir une ville que vous ne connaissez pas tous les deux et que vous découvrez petit à petit. Et surtout, rappelez vous le sentiment que vous avez eu au moment de vous quitter. Cette séparation déchirante lorsque chacun doit repartir de son coté. Le film nous montre toutes ces choses. Le film nous montre vraiment quelque chose de très personnel.

DEBUTAVANTBISOUS JKJKJK                                         600full-before-sunrise-screenshot

A mesure que le film avançait, je n’avais qu’une seule crainte : qu’il se termine. On s’attache très rapidement aux personnages, tant et si bien qu’on a cette impression de faire le voyage avec eux. Les deux protagonistes se promènent dans la ville de Vienne, visitent, et discutent surtout. Pas de discussions inutiles. C’est vraiment ce que j’ai aimé dans le film : la subtilité des dialogues. Des interrogations sur notre manière d’aborder les thèmes de l’amour, la mort, notre conception de la vie. L’espace de 1h40 « qui passent à une vitesse incroyable », on est transporté dans une véritable magie cinématographique. L’espace de 1h40, on a le cœur qui se rempli d’amour. L’espace d’1h40, notre vie se mets entre parenthèse et on suit cette histoire d’amour entre Jesse et Céline. Les deux personnages ne font pourtant rien d’extraordinaire mais la sincérité est là et c’est ce qui fait la force du film. Tout est très bien retranscrit. Comme une histoire qui pourrait arriver dans la réalité. On se voit la première fois, on sourit bêtement, on est maladroit dans nos gestes, on apprend à se connaitre, puis on discute de choses et d’autres. S’en suit après le premier baisé. Des fois une histoire commence à se construire et quand vient le moment de se quitter, on se pose cette simple question : vais-je le ou la revoir ?

LMLMLML

« Je vais prendre une photo. Pour ne pas t’oublier »

Plein de petits riens dans ce film qui au final en font un tout. Toutes ses petites choses font de ce film un vrai joyau. Le film est intense. On vit vraiment le coup de foudre entre Jesse et Céline. On en ressort quelque peu jaloux. Beaucoup de longs plans. On visite toute la ville de Vienne. Des longs plans sans dialogues, silencieux, ce qui permet de savourer encore plus le voyage. La fin est encore plus belle puisqu’elle nous montre dans une succession de plan, les lieux où se sont promenés le couple. Le réalisateur explore encore plus que dans tout autre film romantique la relation entre un homme et une femme. Un homme et une femme totalement étrangés l’un l’autre et qui vont petit à petit apprendre à ce connaitre. Aucune musique ne vient ponctuer le film pendant les diverses scènes. Mise à part une seule. Ce qui permet de rendre ce film authentique et encore une fois, sincère. Le réalisateur a une façon vraiment magnifique de filmer. La caméra nous promène à travers Vienne . Beaucoup de dialogues, aucun n’est inutile. Il m’est d’ailleurs arrivé pendant le film de me poser aussi des questions sur les thèmes décris dans le film. Un film paisible. J’ai eu la sensation de flotter sur un nuage. Une histoire d’amour qui dure un jour. Une journée qui semble durée une année entière tellement Jesse et Céline en apprennent l’un de l’autre. Du bonheur, beaucoup d’espoir, on traverse l’histoire de Jesse et Céline comme si ca pouvait être la notre. Un grand bravo à Ethan Hawke qui malgré la forte timidité déjà vue dans l’excellent Cercle des Poètes disparus, nous livre un talent d’acteur vraiment incroyable. On fait connaissance avec cet homme émerveillé par la vie, tel un enfant de dix ans qui découvre de nouvelles choses. L’actrice Julie Delpy est aussi brillante. Timide aussi, une petite voix agréable, mais qui a son petit caractère. J’ai trouvé les deux acteurs adorables dans le film. Ca fait vraiment très réaliste. Presque poétique et loin d’être gnan gnan.

     LXKCLKX Extrait d’un passage aussi drôle que touchant :

« Réfléchis à ça : imagine-toi dans 10, 20 ans, ok et tu es mariée. Mais ton mariage n’a plus la même vivacité qu’avant, tu vois.  Tu commences par accuser ton mari. Tu commences à te souvenir de tous les mecs que tu as connu dans ta vie et ce qui aurait pu se passer si tu avais franchi le pas avec l’un d’eux, ok? Eh bien, je suis l’un de ces mecs. C’est moi, tu sais, donc considère cela comme un voyage dans le temps depuis ton futur jusqu’à maintenant, pour savoir ce que tu as manqué. Ceci pourrait être une grosse faveur faite à toi et ton mari, de découvrir que tu n’as pas perdu au change. Je suis autant un loser que lui, complètement pas motivé, vraiment ennuyeux et tu as fait le bon choix, tu es vraiment heureuse. »

    -screenshot 968full-before-sunrise-screenshot

Pour conclure, Je me suis demandé comment tout cela allait terminer. Comment une histoire d’amour aussi belle et aussi touchante peu mal se terminer ? Et si cette histoire ne faisait que commencer ? A vous de le découvrir ce film qui sonne vrai contrairement à pleins de films qui se disent romantiques.

Jeremie ziza

Jérémie Ziza (Rédacteur le coin des critiques ciné)

Salut à tous, moi c’est Jérémie. Ayant terminé récemment mes études de littérature, je suis actuellement en recherche d’emploi. Je vais innover moi aussi : je suis passionné par le cinéma. Et cette passion, je l’a doit aussi à mon père qui m’a fait découvrir beaucoup de petits bijoux à l’âge d’à peine 7 ans. J’ai commencé par les films avec Arnold Schwarzenegger , Jackie Chan, Sylvester Stallone et puis ca c’est étendu en allant en direction des films du genre fantastique et de science fiction. Tout y est passé : E.T, Jurassic Park, Indiana Jones et aussi mais surtout Star Wars. Les années ont passées, j’ai étendu mon registre en regardant des films de tout genre « films indépendant, comédie, horreur, romance, thriller, biopic, animation » . Tout y est passé. On peut dire que j’ai des gouts diverses et variés, du moment que ca m’émeut. Quand je suis face à un film où les personnages sont attachants, où l’histoire est bien travaillée et aussi mais surtout que la musique me fait vibrer, le film a déjà gagné mon cœur.

Du Coté des réalisateurs que j’aime le plus, je citerais déjà trois réalisateurs qui ont enchantés mon enfance : Steven Spielberg, James Cameron et George Lucas. Coté Français, Luc Besson a lui aussi réussi à me faire ressentir des tonnes d’émotions, que ce soit avec « Léon ou bien Le cinquième élément » . Du coté des mes acteurs préférés, j’en ai beaucoup mais celui qui est plus ou moins la pièce maitresse de ma pyramide des acteurs que j’affectionne, c’est Arnold Schwarzenegger. J’ai grandi avec ses films, je continue encore à les regarder même si en toute objectivité et en ayant l’œil critique, certains ne volent pas haut du coté scénario. Pour les autres, je suis un très grand fan de Sylvester Stallone, Jackie Chan, Tom Cruise, Jean Reno, Mel Gibson, Harrison Ford, Johnny Depp, Jim Carrey, Ben Stiller, Robert Downey Jr et bien d’autres. Du coté actrice, j’ai un très grand penchant pour Sandra Bullock, Charlize Theron, Nathalie Portman, Shailene Woodley, Keira Knightley, Ellen Page.

Pour terminer j’ai aussi des films que j’appelle « mes films de chevets et dont je ne pourrai jamais me séparer » : Terminator 2, Les Indiana Jones, Les Star Wars, la trilogie de Retour vers le futur, Gremlins, Edward aux mains d’argent, Forrest Gump, Dark Knight « j’ai oublié de vous dire, j’adore les films de super héros », The Crow, Hook, la saga des Rocky. Je préfère m’arrêter là, on y passerait la journée. En attendant de peut être un jour devenir critique de films, je me joins à l’équipe de Le Coin des Critiques Ciné et en vous donnant une analyse des films que j’ai pu voir, mais aussi mon témoignage, mon ressentit et en parsemant tout cela de photos. Salut à tous et n’oubliez pas d’aller au ciné !

More Posts

Laisser un commentaire