Destination Finale 2 de David.R.Ellis

Date de sortie 9 avril 2003 (1h 30min)
De David R. Ellis
Avec Ali Larter, A.J. Cook, Michael Landes, Jonathan Cherry, Keegan Connor Tracy…
Genres Epouvante-horreur, Thriller
Nationalités Américain, Canadien
Musique Shirley Walker

La mort au tournant

 

Synopsis

Tandis qu’elle s’apprête à partir en week-end avec des amis, Kimberly Corman a la soudaine vision d’un effroyable accident de la route. Elle y voit la mort de plusieurs personnes, dont la sienne. Tout semble si vrai que la jeune fille décide de bloquer l’accès à l’autoroute.
Elle et ceux qu’elle a stoppés assistent, impuissants, à la spectaculaire catastrophe qui se déroule sous leurs yeux. Ils ont tous échappés de justesse à la mort.
Kimberly sait pourtant qu’elle n’évitera pas si facilement son destin. Elle décide d’aller demander l’aide de la seule personne qui a connu la même situation, Clear Rivers, l’unique survivante du vol 180. Avec le groupe de rescapés, les deux jeunes filles se lancent dans une course contre la montre.

Décédé en 2013 David.R.Ellis, n’aura pas vraiment marqué les esprits avec sa filmographie. Son dernier film fut Shark 3D, le genre de film qu’on classe facilement dans la catégorie nanar. Ses films ne sont pas mauvais, mais juste passables ou quelques fois juste bon. Destination Finale 2 est donc « bon », il est considéré pour beaucoup comme le meilleur de la saga notamment grâce à sa scène d’ouverture spectaculaire. Il reste cependant d’un point de vue personnel en dessous du premier, mais restera au-dessus des épisodes suivants. James Wong céde donc sa place, a ce réalisateur qui est un technicien avant tout mais assure dans cette réalisation. Dans cette suite, on entendra parler, des évènements du premier film et y aura le retour de Clear Rivers survivante du premier film. On apprend, que son ami Alex, protagoniste du premier film est décédé d’une façon un peu stupide, puisqu’il a succombé à la chute d’une brique. Pas d’avion cette fois-ci, mais un gigantesque accident de voiture en guise de scène d’ouverture et des prémonitions comme toujours. Un deuxième volet, de qualité mais qui reste en dessous du premier.

Kimberly part en week-end avec ses amis, c’est alors qu’un effroyable accident de voiture se produit tuant beaucoup de personnes. Tout ça est une prémonition qu’a la jeune femme, totalement en panique elle bloque la circulation ses amis ne comprennent pas sa réaction. Un policier arrive vers elle afin de savoir ce qu’elle a, elle lui explique qu’un accident va se produire. Il lui demande de sortir de la voiture, c’est alors qu’un accident se produit le même qu’avait prédit Kimberly, sauf celui qui fauche ses amis quelques instants plus tard. La jeune femme est effondrée, elle finit par comprendre que la mort en a après elle, et celle qui pourra l’aider est Clear Rivers l’unique survivante du vol 180. Kimberly et les survivants, de l’accident doivent faire équipe avant que la mort ne les décime tous mais on n’échappe pas à la mort. Dès que le premier film fut un succès, il fallait penser à une suite ainsi Destination finale 2 vit le jour. Cette fois la scène d’ouverture démarrera sur un spectaculaire accident de voiture, sans doute l’un des impressionnant jamais vu. Une scène qui aurait pu servir de spot pour la prévention de la sécurité routière, on peut rester d’ailleurs de marbre durant cette scène choquante en tout point de vue. C’est d’ailleurs là, qu’on pourra reconnaître la maîtrise de la mise en scène, car David.R.Ellis assure et offre une vraie bonne scène. Brutal et violent , sont les mots qui conviennent à cette scène, qui ouvre le bal des horreurs. Le reste du film offre des scènes de morts, plutôt réussi et gore. Mais le film, ne dégage pas autant de charmes que le premier. La réalisation est plus simple, avec beaucoup de facilité. on ne s’ennuie pas mais le film est moins captivant que son prédécesseur.

À l’écriture du scénario: Éric Bress, J. Mackye Gruber et Jeffrey Reddick. On voit clairement, que le niveau est en baisse mais recèle de bonnes idées. La scène d’ouverture sur l’autoroute, bien gérée dans son écriture mettra bien le temps de nous montrer chaque choc reçu par les victimes lors de l’accident. Toujours quelques notes d’humour, même si certaines morts sont drôles sans forcément le vouloir. Des morts surprenantes comme le jeune garçon écrasé par des vitres, et la plus ridicule revient à l’un des personnages découpés au fil barbelé et ensuite il se démembre, ridicule mais aussi gore. Le problème dans le scénario, c’est que les scénaristes empreintes trop souvent la facilité, avec des morts bâclées puis même la fin est vite expédiée. Au casting Ali Larter reprend son rôle de Clear Rivers, A. J. Cook joue Kimberly protagoniste principale qui subira les prémonitions. On retrouve également Michael Landes qui interprète le flic Thomas Burke, mais aussi toujours une petite apparition de Tony Todd en croque-mort. Loin de la qualité du premier, Destination finale 2 est un film divertissant et une suite plus que correcte.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire