Duel de Steven Spielberg

Date de reprise 28 janvier 2009 (1h 32min)
Date de sortie 21 mars 1973 (1h 32min)
De Steven Spielberg
Avec Dennis Weaver, Jacqueline Scott, Eddie Firestone, Lou Frizzell, Gene Dynarski, Lucille Benson…
Genres Drame, Thriller
Nationalité Américain
Musique Billy Goldenberg

 

Le camion fou

Synopsis

Sur une route californienne, un modeste employé de commerce se voit pris en chasse par un énorme camion. Une course-poursuite effrénée s’engage…

Duel fut un téléfilm, on croirait qu’il n’y a pas beaucoup de choses à dire sur ce film et pourtant… Il y a bien plus à dire que sur certains films, et puis avant il faut savoir que Duel est le premier film de Steven Spielberg. Il vit le jour la première fois, à la télévision sous forme de téléfilm, mais le succès fut si grand qu’une sortie cinéma eut donc lieu. Le film sortie en 1971, a la télé et en 73 au cinéma. C’est là que le talent de Spielberg fut reconnu si jeune et déjà tant de talent. Le film est une adaptation de l’oeuvre de Richard Matheson, auteur qui eut plusieurs de ses ouvrages adaptés au cinéma comme Je suis une légende ou Button, Button qui en film porte le nom de The Box. Duel raconte l’histoire d’un homme, qui durant un long trajet est poursuivi par un camion-citerne fou. Ou veut-il en venir? David Mann un homme sans histoire se retrouve, en duel sans le vouloir avec un poids lourd, mais quelle en sera l’issue?

David Mann, est un homme ordinaire sans histoire il est père de famille et c’est un employé de commerce qui roule beaucoup pour des rendez-vous avec ses clients. Ce jour-là, il a un rendez-vous important, devant lui un camion-citerne le ralenti il le double. Puis le camion semble prendre de la vitesse, et double David qui ne comprend pas le comportement de ce dernier. Il le double alors à nouveau, et s’arrête plus loin faire une halte, et le camion s’arrête aussi. Quand David repart tout va pour le mieux, mais pas pour longtemps car bientôt le camion le rattrape et commence à être dangereux. Un duel s’engage entre David et le chauffeur du camion, dont on ne verra jamais le visage. Après une poursuite effrénée, David s’arrête dans un restaurant et va aux toilettes, a son retour il aperçoit le camion garé dans le parking. Il observe attentivement les clients, pensant que ce dernier est parmi eux. Il attaque même un client pensant que c’est lui, mais il fait erreur. Le camion repart, sans qu’ils ne s’en rendent compte. Alors qu’il s’arrête aider un bus en panne, le camion a fait demi-tour et l’attend. Le poids lourd reprend sa poursuite, de plus belle et tente de tuer David. Ce n’est plus qu’une simple course-poursuite maintenant, mais une tentative de meurtre. Ce film de Spielberg dispose d’une mise en scène de dingue, dégageant un suspense insoutenable chaque plan livre une sensation de stress. Pour un premier film, c’est d’une telle maîtrise, que ça relève du génie. Duel est incontestablement un classique du genre, qui a révélé au grand jour le grand Steven Spielberg. Un grand réalisateur est né, il est impossible de s’ennuyer devant ce film tellement il y a de la tension. Une réalisation qui inspirera des cinéastes, car ce film est une référence du genre.

C’est Richard Matheson même, qui signe le scénario tiré de son oeuvre. Quoi de mieux, que l’auteur lui-même pour adapter le scénario? Le résultat en tout cas, est là et cela se ressent dans la réalisation. L’écriture de Richard Matheson, décrit un homme simple face à l’enfer, un chauffeur de camion a sa poursuite durant des heures. Ce qu’on retiendra dans cette écriture, c’est que Matheson ne donne pas de détail sur le chauffeur du camion. On ne saura pas qui il est, mais aussi pourquoi il fait ça. On verra seulement la main, du chauffeur et rien d’autre. Richard Matheson garde le mystère et ne révèlera jamais rien. En ne révélant rien, il en fait le charme de ce film. Pour le traitement du personnage il est plutôt bien développé, et en livrera au final un personnage dans une réelle angoisse. Disposant d’un final, efficace Duel est un film marquant dans sa mise en scène dantesque. Le casting on ne citera que Dennis Weaver, dans le rôle de David Mann l’homme poursuivi qui va vivre des heures éprouvantes. Un premier Spielberg, qui prouve déjà rien qu’avec ce long-métrage qu’il deviendra un grand.

Extrait

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire