Following, le suiveur de Christopher Nolan

Date de sortie 1 décembre 1999 (1h 10min)
De Christopher Nolan
Avec Jeremy Theobald, Alex Haw, Lucy Russell, John Nolan, Dick Bradsell, Emma Thomas…
Genres Thriller, Judiciaire, Drame
Nationalité Britannique
Musique David Julyan

Une grande maîtrise de Nolan

Synopsis

Un romancier en herbe est poursuivi par une obsession. Il file des inconnus jusqu’au jour ou l’un deux, cambrioleur professionnel, l’entraine dans ses combines.

Following premier film de Christopher Nolan, tourné en noir et blanc car il faut un début à tout. Il était intéressant de se pencher, sur le premier film de Nolan car quand on connaît ses films maintenant on se demande avec quoi a-t-il commencé sa carrière? On voit déjà que pour son premier, loin d’être parfait que le réalisateur a déjà un certain talent, à cette époque il est directeur de la photographie, monteur, scénariste ou encore producteur. Pour son premier film, on suit un type qui suit des gens au hasard, puis un jour il décide de suivre un gars au hasard comme d’habitude sauf que ce dernier pénètre chez les gens par effraction. Au pitch, vu comme ça le film paraît simple, et pourtant il est plus complexe qu’il n’y paraît avec un twist-ending intelligent. Following reste une expérience, étrange où Nolan maîtrise son sujet.

Un homme raconte, le fait qu’il suit des gens dans la rue n’importe qui au hasard. Puis un jour il décide de suivre, un homme ce dernier rentre dans un café, et il l’observe. L’homme suivi aperçoit qu’il est suivi, et va vers lui et lui demande pourquoi il le suit. Le nom de l’homme suivi est Cobb, avec ce nom vous ferez peut-être le lien avec un autre film de Nolan Inception sortie en 2009. Ses deux films n’ont certes aucun lien, mais Cobb est le nom que porte Leonardo Dicaprio dans Inception. Si vous regardez Inception, vous verrez que le réalisateur s’inspire un peu de son premier film. Dans Following, Cobb entraîne le suiveur dans ses combines c’est-à-dire entrer dans les maisons ou appartement. Il ne vole rien, sauf quelques fois des choses qui l’intéresse. Puis le suiveur se mettra, certaines fois à commettre des effractions tout seul. À force de prendre goût à tout ça, le suiveur ne contrôle plus rien et va même commettre l’irréparable. Le suiveur cependant ignore, qui est vraiment Cobb car ce dernier, semble caché quelque chose qui pourrait mettre le suiveur hors-jeu. Following est un film, qui propose au spectateur de se poser des questions sur les personnages, où l’on découvre que Cobb n’est pas celui qu’on pense. La mise en scène, de Christopher Nolan est ingénieuse et le format en noir et blanc donne un style particulier au long-métrage. Au début on pense, qu’on suivra un homme suivre des gens mais le film propose bien plus que ça. La fin du film, restera surprenante, en proposant un twist-ending vraiment réussi.

Christopher Nolan écrit le scénario de son film, en proposant un concept sympa. On aurait pu craindre quelque chose d’ennuyeux,  mais finalement Nolan captive le spectateur. Il signe des personnages assez énigmatique comme Cobb principalement dont on sait très peu de choses sur lui. Peu à peu, on commence à en savoir un peu plus, et c’est surprenant. Le personnage du suiveur, est un homme au chômage, qui est un écrivain perdu et qui s’accroche à suivre des gens comme seule occupation. Peut-être un sentiment de solitude l’habite, et le fait de suivre les gens est une occupation par forcément saine. Une occupation, qui deviendra une obsession. Christopher Nolan maîtrise beaucoup, le traitement de ses personnages et leur psychologie, ce qui rend le tout très intéressant. Au casting Jeremy Theobald et Alex Haw sont stupéfiants, il livre des prestations impressionnantes. Christopher Nolan, signe un premier long-métrage qui promet une carrière de cinéaste prometteur, et c’est ce que l’on découvrira avec ses films suivants.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire