Les Revenants de Robin Campillo

Date de sortie 27 octobre 2004 (1h 46min)
De Robin Campillo
Avec Géraldine Pailhas, Jonathan Zaccaï, Frédéric Pierrot, Marie Matheron, Victor Garrivier, Djemel Barek…
Genres Fantastique, Drame
Nationalité Français
Musique Martin Wheeler

 

Synopsis

Les morts sont revenus en masse. Dans le monde, des milliers de personnes décédées ont quitté les cimetières pour investir les villes. Puis le phénomène s’est arrêté, comme si les portes du monde s’étaient de nouveau refermées. On est entré maintenant dans une nouvelle phase particulièrement délicate : la réinsertion des morts dans leurs familles.

Le film Les Revenants, est le premier film de Robin Campillo depuis il fait Eastern Boys et 120 Battements par minute récompensé cette année aux Césars. Le premier film de Robin Campillo est très peu connu, et pourtant le film est une expérience intéressante. En 2012 le film est adapté en série télé par Fabrice Gobert pour Canal+, la première saison fut un succès la deuxième moins car beaucoup trop d’attente entre les deux. La série s’arrêta donc à la deuxième saison. Une ambiance différente du film, mais tout aussi intéressante. Le film de Robin Campillo, est sortie en 2004 et propose un concept intéressant, sur des morts revenant à la vie. Je ne parle pas de zombies attention, mais de gens qui sont revenus à la vie comme si il n’était jamais mort. Moins sombre que la série, le film dégage un ambiance différente assez malsaine, un peu comme la série à sa manière. Des détails qui n’en font pas un mauvais film, bien au contraire.

La mort n’est pas forcément un sujet facile à aborder au cinéma. Robin Campillo assure dans sa mise en scène, où l’intrigue se déroule dans une ville dont nous ne connaîtrons pas le nom. La scène d’ouverture, voit des gens par un nombre incalculable, sortir du cimetiere de la ville. Les  morts sont revenus à la vie, ils déambulent en ville ne sachant pas où ils vont. La  ville à pour but ,de réinsérer ces gens dans la société, et les gens doivent faire face au retour de ceux qu’ils ont aimés  autrefois. Rachel fait face au retour de son mari, et comme tous les autres il n’est plus le même. Leur réaction face à ce retour dans le monde des vivants, est assez étrange il reste debout fixe comme si ils attendaient quelque chose. Au  fur et à mesure, les morts semblent devenir un danger pour la population leur comportement est inquiétant et ils semblent élaborer un plan. Comment réagir quand ceux que vous aimez reviennent à la vie? C’est la question que pose le film. Nous suivons plusieurs des protagonistes, qui doivent affronter ces retours dont le personnage  de  Rachel. Elle n’ose toucher son mari, au début puis la confiance vient peu à peu. Cependant des personnes revenus à la vie ne parle que très peu, ils sont perdu et n’ont pas l’air d’avoir de but précis. Mise en scène au rythme assez lent, mais c’est ce qui fait le  charme de ce film l’ambiance  est très particulière, elle est légèrement malsaine. La réalisation est remarquable, Robin Campillo maîtrise sa caméra et offre une très bonne expérience.

 

En effet Les Revenants est une expérience particulière, qui se focalise énormément sur ce qu’il faut faire de l’arrivée des revenants comment gérer tout ça. L’écriture de Robin Campillo et Brigitte Tijou, s’intéresseront plus tard aux relations et leur intégration dans le monde des vivants. La question de pourquoi  et comment sont-ils revenus?elle restera sans réponse, cependant ils élaborent un plan assez flou car on ignore le but. Beaucoup de  choses qui reste dans le flou, et puis le film ne s’intéresse pas suffisemment sur le développement des personnages. Ce qui est intéressant dans ce récit, c’est que cette écriture nous montre des morts revenus à la vie et pas des zombies. Car ce ne sont pas des monstres, un concept original qui a vraiment du mérite. Le casting du film dispose de Géraldine Pailhas dans le rôle de Rachel, Jonathan Zaccai dans le rôle de Mathieu son mari revenu à la vie. Mais également Frederic Pierrot, qu’on retrouvera dans la série, mais dans un rôle différent. Le film n’est pas parfait, mais c’est ce genre de film Français que nous voulons plus. Le film laisse des zones de mystère, et ne répond pas à de nombreuses questions néanmoins ça n’en fait pas un défaut. Les revenants est une découverte à faire au plus vite, car c’est une expérience presque sensorielle à découvrir au plus vite.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire