Maximum Overdrive de Stephen King

 

Date de sortie 2 décembre 1999 en DVD (1h 37min)
De Stephen King
Avec Emilio Estevez, Pat Hingle, Laura Harrington, Yeardley Smith, John Short, J.C Quinn…
Genres Epouvante-horreur, Science fiction, Thriller
Nationalité Américain
Musique AC/DC

La révolte des machines

Synopsis

Dans une petite ville, les machines deviennent soudain autonomes et prennent en chasse leurs propréiataires humains.

Maximum Overdrive, est à ce jour la seule réalisation de Stephen King ou il adapte une de ses nouvelles portant le nom de Trucks. L’auteur le plus reconnu en matière d’épouvante (principalement) à part quelques exceptions a connu bon nombre de ses ouvrages adaptés au cinéma ou à la télévision. De It à Christine en passant par Shining de Kubrick, que l’auteur déteste ou bien encore Carrie et Dreamcatcher. Je ne vous cacherai pas, que bon nombre de ses adaptations sont souvent des ratages, même les séries comme Under the dôme ou The Mist qui sont totalement a côté de la plaque. Les longs-métrages, les plus marquants restent The Mist, les évadés, la ligne verte ou encore Misery des succès, qui séduisent encore le public. Avec Maximum Overdrive sortie en 1987, un an après la nouvelle le film est produit par le producteur italien Dino de Lorentis. Un film qui ne fut pas un succès, et c’est peut-être bien pour cette raison qu’il ne fit pas de retour derrière la caméra. Mais pour lui ce fut une période désastreuse, même si aujourd’hui ce n’est pas un classique il reste un film sympathique avec des scènes jouissives car c’est parfois gore mais c’est aussi comique. Le film est un quasi-nanar, mais ce film est un régal car on prend son pied, en tout cas moi ce fut un moment plutôt agréable.

L’oeuvre de Stephen King, met en scène les machines qui pètent les plombs voitures, appareil électrique ce sont surtout les camions qui se révoltent. Une révolte, des machines dues à la terre qui a traversé la queue d’une comète et puis ce fut le réveil des machines. Les tondeuses à gazon, distributeur de banque qui insulte les clients, distributeur de boissons qui attaque les humains. Puis tous les véhicules, se mettent à attaquer les humains. L’histoire se situera principalement, dans une station-service où beaucoup de chauffeurs routiers s’arrêtent. Bill Robinson, est un ex-taulard beau gosse travaillant à la station, tenu par le gérant Hendershot qui traîte ses employés comme des moins que rien. Une femme s’arrête, a la station avec un homme qui l’avait pris en stop un vendeur de livres. Les clients sont bientôt vite attaqués, par les camions et ne peuvent se risquer à sortir. Les camions se mettent, ont tourné autour de la station. Un couple de jeune marié, prend des risques pour ce réfugié dans la station. Les engins sont incontrôlables, et tant que la terre ne sera pas sortie de la queue de la comète le cauchemar ne sera pas terminé. Maximum Overdrive dispose d’une scène particulièrement gore, ou un gamin se retrouve écrasé par un rouleau compresseur une scène qui restera la plus horrifique du film. Le reste du film se concentrera essentiellement, sur les camions séquestrants, le petit groupe réfugié dans la station. Le film dispose, des pires clichés qui puisse exister, mais ça fait rire car l’ex-taulard, tombe amoureux de Brett (la jolie femme) si rapidement. Il y a aussi des réactions, tellement stupides, de la part des personnages, sachant pertinemment que leurs actes les conduiront à une mort certaines. De nombreuses scènes sont donc comiques, tellement qu’elle frôle le ridicule, mais Stephen King voulait-il faire rire? Pourtant la mise en scène, n’est pas mauvaise pour autant l’attaque des machines est plutôt efficace, et offre vraiment des séquences intéressantes. La scène des camions qui séquestre le groupe, l’attaque de la tondeuse ou au début le distributeur de boissons qui attaque un homme lui éjectant des canettes de soda sur lui finissant par le tué. Parce que si Maximum Overdrive fut considéré comme un mauvais film a l’époque, et même encore par certain aujourd’hui il est loin de l’être. Il peut être considéré comme un excellent nanar, pour beaucoup ou pour un film honnête dans le genre. Le film n’aura pas fait de Stephen King, un réalisateur et n’aura pas été une expérience concluante, mais ça ne l’aura pas empêché d’écrire de bon ouvrage par la suite.

Stephen King, signe aussi le scénario de sa nouvelle. Il écrit des personnages, et ne prend pas vraiment le temps de les développer alors qu’il le fait si bien dans ses livres. Après tout y avait-il besoin, d’en faire plus dans l’écriture? On voit clairement, que Stephen King en a fait le strict minimum et puis finalement ça fonctionne quand même. Cependant on voit que l’auteur, s’éclate à faire prendre vie a ces engins qui attaquent les humains. On peut y voir aussi l’humain, qui n’a plus aucun contrôle sur ce qu’il contrôle d’habitude, car les machines ont en quelque sorte une conscience et peuvent communiquer. La musique d’AC/DC, donne du crédit au film et quand une victime se fait tuer, une note ressemblant à celle de Psychose retentit. Non le film ne fait fais pas peur, mais reste convaincant sur de nombreuses séquences, et si le scénario ne casse pas des briques il reste au moins distrayant dans sa mise en scène. Au casting Émilio Estevez tient le rôle principal, avec Laura Harrington qui joue la femme qui succombe au charme de Bill. Les prestations restent comiques dans l’ensemble, car c’est loin d’être du grand jeu d’acteur. Maximum Overdrive c’est soi une comédie horrifique, ou alors un nanar réussi? à vous de voir.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire