Calibre de Brian Palmer

Date de sortie Disponible sur Netflix (1h 41min)
De Matt Palmer
Avec Jack Lowden, Martin McCann, Tony Curran, Kate Bracken, Cameron Jack, George Anton…
Genre Policier
Nationalité Britannique
Musique Anne Nikitin

La mort dans les bois

 

Synopsis

Deux amis de toujours partent en week-end pour chasser près d’un petit village des Highlands en Ecosse. Rien ne peut les préparer à ce qui va leur arriver.

Dommage que calibre passe inaperçu sur Netflix, car c’est un film indépendant qui a vraiment son style et son ambiance qui fait le charme de ce long-métrage. À la réalisation Matt Palmer, vous le connaissez? Moi non plus, Calibre est son premier film, et pour un premier film quelle maîtrise! L’intrigue du film se situe en Écosse, où deux amis partent en chasse, dans un coin paumé. Un des deux en voulant tuer un chevreuil, tire sur un gamin par accident, à partir de là tout dérape rapidement et les deux amis font les mauvais choix ce qui peut les conduire à leur propre mort. Ce film Netflix, est fort intéressant sur de nombreux points que ce soit dans la réalisation ou encore ce scénario bien ficelé qui peut nous emporter n’importe ou. Matt Palmer réalise un premier film, avec un talent incroyable avec une fin qui reste assez tragique.

Tout partira à cause d’une balle, Calibre est un thriller venu de l’Écosse. On retiendra de ce film, de Matt Palmer sa photographie, elle est sombre ce qui rend le film glauque et malsain. On sait que ce genre de film ne peut finir que mal mais de quelle manière? En effet l’issue, ne peut-être que dramatique au vu de ce que raconte le film. Ce sont deux amis, ils le sont depuis l’enfance. Vaughn et Marcus, décident de quitter la ville, quelque temps, le temps d’un week-end de chasse. Le bon plan pour Vaughn, qui stress car il va bientôt être père, tandis que Marcus est un célibataire sans attache. Ils arrivent dans un coin paumé de l’Écosse idéal pour chasser connu pour sa grande forêt. Après une première nuit mouvementée la veille de la chasse, les deux amis partent pour leur partie de chasse. Marcus remet un fusil à Vaughn, et ils aperçoivent un chevreuil et Marcus demande à son ami de le tuer ce dernier hésite puis accepte. Alors qu’il vise l’animal, quelque chose surgit au moment où il tire il s’agit d’un être humain. Vaughn court vite voir, il vient de tirer sur un enfant désemparé il ne sait pas quoi faire c’est alors que le père du gamin arrive paniqué et trouve son fils. En pleurs sur la dépouille de son fils, un fusil a la main, il regarde Vaughn qui s’excuse. Difficile de savoir s’il veut tuer Vaughn, mais il se fait tirer dessus par Marcus et s’effondre au sol. Désormais il y a double meurtre, même si le premier reste un accident. Alors que Vaughn décide de prévenir la police, Marcus s’y refuse et persuade Vaughn de ne pas le faire car ils auraient des problèmes au vu des substances illicites qu’ils ont dans le sang. Il cache les corps, dans les fougères et décide de revenir dans la nuit pour enterrer les corps. La nuit venue ils enterrent, les deux corps. Le lendemain les deux amis, doivent se comporter comme si de rien n’était. Mais Marcus se fait remarquer, quand les habitants sont au courant que Marcus a couché avec une femme du village sa première nuit. Comportement qui a rendu mécontent, un habitant du village. Mais les habitants se méfient, des deux amis et commencent à avoir des soupçons sur eux. Les mauvaises décisions qu’ils ont prises, risque de se retourner contre eux. Mise en scène soignée, ou la photographie donne un aspect glauque, et cette ambiance n’aide pas à nous détendre mais c’est ce que souhaite le long-métrage. Le film aborde le thème de la culpabilité, ou comment peut-on continuer à vivre après avoir commis un meurtre? Thème très bien mise en avant, quand on voit Vaughn complètement déstabilisé, face à ses démons. Marcus lui semble mieux vivre la situation, après ce drame leur amitié est en quelque sorte brisée. Vaughn voit en Marcus, un autre homme son ami n’est celui qu’il a connu ce drame les a changé et surtout Marcus. Une réalisation de Matt Palmer, qui donne dans l’efficacité en brillant sur de nombreux points.

Le scénario est de Matt Palmer également, le réalisateur est aussi brillant dans l’écriture que dans sa propre réalisation. On y voit un vrai travail, un boulot remarquable dans le traitement des personnages celui de Vaughn et Marcus les deux protagonistes sont très bien écrits. Pour Vaughn on percevra, énormément sa culpabilité face à ce qu’il a fait. Arrivera-t-il à surmonter, le fait d’avoir tué quelqu’un? Son ami est traité d’une manière différente, il dit avoir tué le père du gamin pour protéger Vaughn, mais il ne réagit vraiment pas de la même manière que son ami et semble moins culpabilisé. Le film se concentre également sur les habitants du village, méfiants envers les deux hommes qu’ils soupçonnent de plus en plus. Un élément très bien géré, dans l’écriture qui donne davantage d’intérêt au long-métrage. Le casting est brillant, on retiendra évidemment les interprète de Vaughn et Marcus que joue Jack Lowden et Martin McCann, des prestations très convaincantes pour un film à la réalisation qui est maîtrisée. Un film Netflix, qui maîtrise bien son sujet avec une ambiance qui fonctionne parfaitement. Une découverte à faire, et un réalisateur en encourager car ce premier promet une carrière prometteuse.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire