Destination Finale 4 de David.R.Ellis

Date de sortie 26 août 2009 (1h 30min)
De David R. Ellis
Avec Bobby Campo, Shantel VanSanten, Nick Zano, Haley Webb, Mykelti Williamson, Krista Allen, Andrew Fiscella…
Genre Epouvante-horreur
Nationalité Américain
Musique Brian Tyler

La mort à bout de souffle…

Synopsis

Alors que Nick et ses amis s’apprêtent à s’amuser devant une course automobile, celui-ci a une prémonition horrifiante : un terrible concours de circonstances fait voler en éclat une voiture de course, projetant des débris enflammés qui achèvent brutalement ses amis et fait s’écrouler sur lui une rangée des tribunes. En proie à la panique, Nick parvient à convaincre sa copine Lori et leurs amis Janet et Hunt de quitter les tribunes seulement quelques secondes avant la réalisation de son effroyable vision…Persuadé d’avoir échappé à la mort, le groupe d’amis semble avoir une seconde chance, mais malheureusement pour Nick et Lori, ça ne fait que commencer. Alors que ses prémonitions se poursuivent et les survivants commencent à mourir les uns après les autres – de façon de plus en plus brutale – Nick doit trouver le moyen d’échapper à la mort une fois pour toute, à moins d’atteindre, lui aussi, sa destination finale.

David.R.Ellis signe le quatrième volet, de la franchise Destination Finale. Une franchise qui ne lui est pas inconnue, car il a réalisé le deuxième opus, qui est l’un des meilleurs. Après James Wong, pour le premier et le troisième le voilà qui nous reviens, et il réalise ainsi le pire épisode de toute la saga. Toujours plus gore, mais des morts moins ingénieuses le film s’embourbe dans une médiocrité sans nom. Cette fois-ci, tout débutera sur un circuit automobile, et comme chaque scène d’ouverture c’est ce qui est le plus réussi. Un gars, une prémonition, la panique, il essaie d’avertir que tout le monde va mourir bref le schéma est le même, mais ce qui suivra est ridicule. Destination finale 4, sera l’un de ses derniers films avant son décès en 2013.

La mort vient à nouveau, mettre son grain de sel dans cette suite. Cette fois-ci, un nouveau groupe de jeunes sons pris dans les filets de la faucheuse. Nick est donc le personnage principal, qui aura toutes ces visions et tout commencera sur un circuit automobile avec ses amis. Lorsqu’un terrible accident se produit, tuant beaucoup de monde de façon assez gore, (bien que ce ne soit pas étonnant). Après cette vision qui annonce le pire, il essaie d’avertir tout le monde, mais ils le croient tous fou et la sécurité le sorte lui et ses amis hors du circuit. C’est alors que l’accident se produit, et ses amis commencent à croire Nick. Le groupe comprend vite, que la faucheuse en a après eux, et que d’autres avant eux en ont fait l’expérience. Nick doit tout faire pour déjouer le plan, de la mort car comme lui et ses amis en ont réchappé sur le circuit elle est loin d’en avoir fini avec eux. Mais on ne déjoue pas la mort, si facilement la faucheuse arrive toujours à ses fins. Il change juste l’ordre, mais arrivera-t-il à lui échapper ainsi que ses amis. Dans les mises à mort, moins d’idées même si quelques-unes peuvent faire leur effet ce n’est pas suffisant. Les morts sont plutôt rapides, et donc très peu efficace on en retiendra quelques-unes celle de la piscine, ou le copain de Nick se fait aspirer les organes ou alors dans une vision où sa petite copine se fait broyer dans l’escalator. Des effets gores qui passent bien, pour ce quatrième opus David.R.Ellis ont voulu intégrer la 3D, ce qui ne fera pas plus de recette. Si on regarde le film en 2D, on voit ou le réalisateur à intégrer ses scènes en 3D, et ce sont des effets en images de synthèse pas très beau. Rien de bien, nouveau dans la mise en scène, qui reste ultra-simple avec aucune prise de risques on reste avec une réalisation basique ou le concept s’épuise.

 

À l’écriture Éric Bress, qui avait travaillait sur le scénario du deuxième film et rejoint le réalisateur pour le quatrième. Quant à Jeffrey Reddick, il a écrit pour tous les épisodes sauf le 5, donc il a plus d’expérience concernant la franchise et sait comment exploiter la franchise. En tout cas pour ce quatrième film, Jeffrey Reddick se plante ainsi que son acolyte. Alors qu’il avait des idées, dans les épisodes précédents il semblerait que le scénariste soit vraiment a cours d’idées, ce qui avait déjà un peu commencé sur le 3, et Éric Bress ne sera pas d’une grande aide. Certes quelques morts restent ingénieuses mais ce n’est pas suffisant pour que cela fonctionne. L’écriture est assez vide, et n’a pas grand intérêt. Les personnages, parce-qu’il faut bien en toucher quelques mots, qui comme le récit sont gâchés par une mauvaise écriture. Des décisions stupides, et un protagoniste principal naze et qui livre une piètre prestation, que s’en est risible. Tout est prévisible, il n’y a pas de surprise mais le film aura le mérite de faire rire parfois c’est déjà ça. On découvrira dans le rôle principal Bobby Compo, qui joue Nick qui en devient insupportable, mais rassurez-vous, le reste du casting ne fait pas beaucoup mieux. Que ce soit Nick Zano ou Shantel VanSanten, où les autres c’est moyen niveau prestation. Brian Tyler a la musique, reprend le thème de Shirley Walker mais d’une version, raté qui dénature le thème original. David.R.Ellis qui avait signé la réalisation du 2, un des meilleurs à ce jour rate le coche, avec ce quatrième volet, la franchise s’essouffle-t-elle? En tout cas, David.R.Ellis ne séduit plus autant avec la faucheuse.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

One thought on “Destination Finale 4 de David.R.Ellis

  1. This is the installment of the franchise that I like the least. Honestly I hardly remember any particular about the plot or about the intriguing – not so much – deaths. I really prefer the movies directed by James Wong!
    Sorry for my English comment: my French writing skills are still not so good… hope to get better and read other interesting article on your site 🙂
    Fede

Laisser un commentaire