Equalizer 2 d’Antoine Fuqua

Date de sortie : 15 août 2018 (2h 01min)
Réalisateur : Antoine Fuqua
Acteurs principaux : Denzel Washington, Pedro Pascal, Melissa Leo, Ashton Sanders
Genre : Thriller, Action
Nationalité : Américain
Compositeur : Harry Gregson-Williams

 

Synopsis

Robert McCall continue de servir la justice au nom des exploités et des opprimés. Mais jusqu’où est-il prêt à aller lorsque cela touche quelqu’un qu’il aime ?

 

 

Quatre ans après un premier film qui avait déjà mis la barre haute sur la mise en scène de l’action, Denzel Washington (Déjà vu, Fences, Les Sept Mercenaires) continue de nous surprendre dans un nouveau thriller où Robert McCall vient en aide aux gens qui le contactent. Encore marqué par la perte de sa femme, il semble notamment venger ceux qui ont eu l’audace de s’en prendre aux proches d’une personne. Toujours au top, la réalisation d’Antoine Fuqua (Le Roi Arthur, La rage au ventre, Les Sept Mercenaires) frappe dès l’introduction dans le train avec des scènes d’action originales et très bien rythmées dans lesquelles McCall vient à bout de ses opposants en prévisualisant et en calculant tous leurs mouvements avec des plans de caméra d’une grande maîtrise.

Alors qu’une de ses proches se fait violemment écarter d’une enquête, McCall en fait une affaire personnelle et suit différentes pistes avec l’aide de son ancien collègue Dave York, brillamment interprété par Pedro Pascal (Game of Thrones, La grande muraille, Kingsman le cercle d’or). Parmi des passages plus posés mais aux plans toujours très travaillés, il vient également en aide à un jeune graphiste du nom de Miles, partagé entre ses cours et ses trafics avec un voisinage douteux. De la relation entre les deux personnages ressort une puissante leçon de vie sur l’avenir et la responsabilité de l’utilisation d’une arme à feu, Denzel Washington démontrant une fois de plus une implication forte à la manière d’un Fences.

Si l’action est un grand point fort du film, la violence n’est pas en reste avec une mise en avant pertinente du sang qui gicle et plus d’une scène sait maintenir le suspense grâce à la tension suggérée par les plans et la musique au ton grave. La séquence où Miles est recherché dans la cachette de l’appartement de McCall illustre parfaitement le talent du réalisateur. La dualité avec le principal antagoniste est encore plus marquée que dans le premier film du fait de leurs relations antérieures, notamment lors de l’assaut final à plusieurs contre un façon Skyfall, scène d’anthologie à l’action très intense sous la tempête. Un très bon thriller action qui parvient à surpasser son prédécesseur !

Bande annonce

Emmanuel Delextrat
Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

Laisser un commentaire