La Prophétie de l’horloge d’Eli Roth

 

Date de sortie : 26 septembre 2018 (1h 46min)
Réalisateur : Eli Roth
Acteurs principaux : Jack Black, Cate Blanchett, Owen Vaccaro, Kyle MacLachlan
Genre : Fantastique horrifique
Nationalité : Américain
Compositeur : Nathan Barr

 

 

Adaptation du roman La pendule d’Halloween de John Bellairs, La prophétie de l’horloge est un curieux film fantastique dans lequel Lewis Barnavelt, un jeune orphelin de dix ans, vient vivre dans le manoir de son oncle Jonathan, interprété par Jack Black (Disjoncté, King Kong, Les voyages de Gulliver), qui semble tout aussi imprégné de magie qu’hanté par une inquiétante pendule. Sa voisine Madame Zimmerman, jouée par Cate Blanchett (Le Seigneur des Anneaux, Babel, Cendrillon), est magicienne tout comme lui et les piques qu’ils s’envoient comme s’ils étaient un vieux couple apporte un ton humoristique assez sympathique au tout.

L’intrigue repose sur les secrets cachés par la demeure, notamment avec l’histoire de l’ancien propriétaire de l’horloge Isaac Izard, joué par le charismatique Kyle MacLachlan (Dune, Twin Peaks), qui cherchait à provoquer l’Apocalypse avant d’être terrassé. L’univers fantastique rappelle assez fortement celui d’Harry Potter bien au-delà du domaine, entre les cadres animés, le lion ailé en feuillage, le grimoire renfermant une clé spéciale et les jolis effets spéciaux pour les sortilèges. Le mystère est très bien gardé grâce à des plans très suggestifs, comme celui où Jonathan regarde à travers la gueule du monstre qui ouvre un passage.

Le réalisateur Eli Roth (Hostel, Knock knock) conserve parfaitement sa patte artistique horrifique avec de nombreux éléments glauques qui montrent que ce n’est pas un film à mettre sous les yeux des enfants. On trouve ainsi des citrouilles d’Halloween au regard effrayant, des personnages fabriqués dont l’aspect et le regard font froid dans le dos, un Isaac zombifié, les violentes convulsions de sa femme,  sans oublier une ambiance parfois très sombre et pesante. Un bon film fantastique qui se démarque par sa réalisation de qualité !

Emmanuel Delextrat
Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

Laisser un commentaire