Le Labyrinthe: Le Remède Mortel

Date de sortie 7 février 2018 (2h 22min)
De Wes Ball
Avec Dylan O’Brien, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster, Giancarlo Esposito, Aiden Gillen…
Genres Science fiction, Aventure
Nationalité Américain
Musique John Paesano

Un dernier tour

Synopsis

Dans ce dernier volet de l’épopée LE LABYRINTHE, Thomas et les Blocards s’engagent dans une ultime mission, plus dangereuse que jamais. Afin de sauver leurs amis, ils devront pénétrer dans la légendaire et sinueuse Dernière Ville contrôlée par la terrible organisation WICKED. Une cité qui pourrait s’avérer être le plus redoutable des labyrinthes. Seuls les Blocards qui parviendront à en sortir vivants auront une chance d’obtenir les réponses tant recherchées depuis leur réveil au cœur du Labyrinthe.

On l’attendait ce dernier volet du Labyrinthe, qui fut repoussé à cause d’un accident sur le tournage qu’à subi le comédien principal du film. Rappelons que Le Labyrinthe  est une saga litteraire de James Dashner. N’ayant lu aucun livre, il est facile d’apprecier ce film, dans ce qu’il propose. Des adaptations de saga littéraire, on n’en a eu pas mal, au cinéma et ça marche plus ou moins, quand ça marche ça donne Hunger Games dont le dernier était une horreur. La saga Le Labyrinthe à toujours connu, de petites promos et c’est dommage surtout ce dernier, qui n’a eu qu’une promo faiblarde. Wes Ball rempile, pour clôturer l’aventure une fois pour toutes, et on reprend donc là où c’est fini le volet précédent. En effet Thérésa  avait trahi ses amis, qui avait été embarqué par WICKED, Thomas et quelques amis à lui y ont échappé et on fuit. On se doute bien que Thomas, qui avait des sentiments pour Thérésa lui en veux. A présent, l’heure, du combat final à sonné… Avec ce final Wes Ball, réussit-t’il à clôturé comme il faut ce dernier volet?

 

Le film débute sur une scène d’ouverture dynamique, ou Thomas et ses amis attaque un train afin de libérer les blocards prisonniers. Minho son meilleur ami, fait partie des détenus. Ils ont un plan, bien huilée et tout se passe comme il faut. L’attaque du train se déroule parfaitement, ils arrivent à s’emparer du wagon de prisonniers avec un engin volent voler à WICKED. Seulement il découvre que Minho, ne fait pas partie, des prisonniers car celui-ci est dans un autre wagon. Ce dernier est conduit, dans ce qu’on appelle « La dernière ville », la seule ville encore debout qui appartient à WICKED. Une cité qui s’avère plus redoutable, que le premier Labyrinthe. Thomas et ses amis connaissent les risques, mais partent, dans cette mission périlleuse, où le but sera de pénétrer dans la cité et libéré Minho. Une mission qui ne sera pas de tout repos, car Thomas ne cesse d’être traqué par WICKED et Janson ne le lâche pas. Pour ce final, il fallait mettre les petits plats, dans les grands, et Wes Ball le fait en offrant un spectaculaire finale. Une mise en scène, où on en ressent très bien que la fin est proche. L’amitié est très bien mise en avant, avec des nouveux alliés pour aider Thomas. La question qui se pose, est de savoir si une trahison, peut-elle être pardonné? Car Thérésa a quand même trahi, ses amis et c’est à cause d’elle que Minho et d’autres sont en danger. La mise en scène, utilise trop de nombreuses fois la facilité, tout de même, ou Thomas et ses amis s’en sortent un peu trop facilement de situations qui s’avérer quand même sacrément dangereuse. Heureusement des personnages importants perdront la vie, car sinon ça aurait été d’une trop grande facilité. Les scènes d’action, sont d’une très grande efficacité, les scènes dans la cité sont particulièrement réussie. On retiendra également les effets-spéciaux, qui ont été vraiment bien mise en avant pour mettre un terme à cette franchise. La fin du film, aux airs d’apocalypse est forte impressionnante. Wes Ball gère également beaucoup l’émotion, dans son film avec la perte de certains en même temps il fallait s’y attendre avec un final comme celui-ci. Le labyrinthe est une franchise, qui tient ses promesses, en étant un divertissement plus qu’honnête, et puis il propose des choses intéressantes qui fait de lui un très bon film.

Le scénario de T.S Nowlin, reprend son récit là où s’est arrêté le précédent. Comme chaque épisode nous avons droit, à un univers différent à chaque fois. Dans le précédent film nos héros courait dans les villes perdues, dans ce nouveau film ils sont face a une cité, appartenant à WICKED. Le monde post-apocapytique, est encore plus mise en avant, que dans les volets précédents, on le voit dans les plans bien détaillé. Le scénariste retranscrit très bien, cet univers dans son récit et c’est encore mieux. Le récit est prenant, et reste intéressant. Le traitement des personnages reste aussi bien écrit, où on perçoit la forte amitié entre les blocards. Et puis il y a ce personnage, vivant caché prêt de la cité, qui s’apprête a mener sa révolution sur la cité de WICKED. Le casting est identique, Dylan O’Brien, qui avait été blessé reprend son rôle de Thomas sans être non plus extraordinaire dans sa prestation. Kayla Scodelario, reprend son rôle de Thérésa qui à trahi ses amis, on a également Thomas-Brodie-Sangster jouant Newt. Du côté WICKED Aiden Gillen dans le rôle du détestable Jansen, et Patricia Clarkson toujours en Ava Paige leader de WICKED. Des prestations brillante, pour un final qui l’est aussi. Une saga qui se termine, comme on l’espérait mélangeant action et émotion, pour finir en beauté. Une saga, qui aura tenu ses promesses.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

More Posts

Laisser un commentaire