Slender Man de Sylvain White

Date de sortie Prochainement (1h 34min)
De Sylvain White
Avec Joey King, Julia Goldani Telles, Jaz Sinclair, Annalise Basso, Alex Fitzalan, Taylor Richardson…
Genre Epouvante-horreur
Nationalité Américain
Musique Brandon Campbell et Ramin Djawadi

Un film pas mauvais et pas parfait…

 

Synopsis

Un long métrage centré sur Slender Man, monstre créé sur Internet en 2009 et devenu une légende urbaine.

Il y a un peu de chance, que vous connaissiez Sylvain White, car il n’a que très peu de films à son actif et ils sont très peu connus. Il s’illustre surtout, dans les réalisations de séries télé. Le réalisateur nous sort, cette année un film d’épouvante Slender Man, ce n’est pas grandiose mais correct. Il dirige dans son film de jeunes comédiens inconnus, en livrant une histoire tout droit sortie d’une légende urbaine. Bizarrement le film, n’est pas mauvais et recèle de bonnes idées ce qui est étonnant. Le film raconte l’histoire, de jeunes lycéens qui ont entendu parler d’une légende urbaine Slender Man. Le réalisateur s’inspire, d’un monstre créé sur internet en 2009 et qui est devenu par la suite une légende urbaine. Le réalisateur met en scène, des jeunes lycéens, qui après avoir visionné une vidéo sur le Slender Man sont poursuivis par la créature qui tôt ou tard les prendra dans ses filets. S’emparer de cette légende, pour en faire un film était risqué et pourtant ça fonctionne c’est loin d’être parfait mais c’est plutôt correct.

Slender Man, c’est une créature étrange, qui ressemble à un homme très grand sans visage avec ce qui ressemble à des bras ou des grandes branches dans son dos. Cette créature terrorise les enfants, et les enlève pour jamais ne les rendre ou bien ils deviennent fous jusqu’a la fin de leurs jours. C’est à partir de cette légende urbaine, que le film s’inspire. Nous suivons dans ce long-métrage Hallie, Wren, Chloe et Katie un groupe de copines qui entende parler de cette légende et qui pour rire décide de tenter l’expérience. Elle visionne ensemble alors une vidéo, du Slender Man c’est assez étrange puis la vidéo terminer rien ne se passe pour le moment. Mais il ne faudra pas longtemps, pour que des phénomènes se produisent. Tout commencera par Katie, une de leurs amies qui disparaît mystérieusement sans laisser de trace. Cette dernière avait un comportement étrange, ces derniers jours avec l’impression d’être observé ou suivi. Une vidéo d’elle est retrouvée, avant qu’elle ne disparaisse où l’on découvre des faits étranges de sa disparition mais sans preuves. Les jours suivants, les phénomènes se poursuivent les jeunes filles ont des visions du Slender Man, qui tente de les prendre et ce n’est qu’une question de temps. Wren fait des recherches sur la créature, et Hallie bien que poursuivi ne veut plus entendre parler de ça mais le pire est à venir. Un film qui vise un public ados, car comme le très mauvais film Action ou vérité des jeunes gens sont victimes d’une malédiction en quelque sorte. Mais Slender Man réussi là, où action ou vérité se plante. Jason Blum n’est pas à la production, comme quoi on n’a pas forcément besoin de lui. Une mise en scène oppressante, avec une ambiance qui fonctionne vraiment bien. Le film n’abuse pas des jumps-scares, et se concentre vraiment sur l’ambiance et l’impact qu’a cette chose sur ces jeunes filles. Elles ont beau tenté, de lutter contre cette chose mais elles n’ont aucun contrôle dessus. Une réalisation, ou le réalisateur comprend que les jumps-scares, ne sont pas forcément la réussite d’un film d’épouvante.

David Birke signe le scénario du film, c’est d’ailleurs ici que le film reste le moins bon. Le film s’intéresse à la légende, et l’écriture nous le fait bien comprendre un peu plus d’éléments aurait été encore mieux. Les personnages manquent de développement, où les jeunes filles semblent souvent livrées à elle-même sans que les adultes n’interviennent. Ce ne sont pas d’énormes défauts, mais qui peuvent gêner sur certaines scènes. Le design du Slender Man, aurait mérité un peu plus de travail car le rendu n’est pas vraiment une réussite, surtout a la fin. Même si les personnages manquent de traitement, les jeunes actrices s’en tirent bien. Joey King interprète Wren, la jeune comédienne commence à bien se faire connaître. On retiendra Julia Goldani Telles, qui joue Hallie très bien ainsi que Jaz Sinclair et Annalise Basso. Slender Man mérite vraiment d’être découvert, car il propose un sujet intéressant sans abuser des jumps-scares contrairement à certains. Même si la réalisation, semble plutôt classique à certains niveaux il y a de nombreuses qualités. Un film d’épouvante, qui finalement reste correct dans son ensemble.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire