Super Dark Times de Kevin Philipps

Date de sortie 1 janvier 2018 sur Netflix (1h 42min)
De Kevin Philipps
Avec Owen Campbell, Charlie Tahan, Elizabeth Cappuccino, Sawyer Barth, Max Talisman, Amy Hargreaves…
Genres Drame, Thriller
Nationalité Américain
Musique Ben Frost

Un film voguant entre Mean Creek et Stand by me

Synopsis

Années 1990, une banlieue américaine. Zach et Josh sont des adolescents on ne peut plus normaux. Les deux amis partagent beaucoup de choses, jusque dans leur attirance pour la belle Allison. Mais tout bascule un jour où ils s’en vont jouer avec un katana dans un parc avec des potes : d’un petit accident découle un véritable désastre qui aspire les deux jeunes dans une spirale de culpabilité, de violence et de paranoïa.

Kevin Philipps réalise avec Super Dark Times, un film indépendant sur l’adolescence ou un groupe d’amis se retrouve face à un drame. Le film vogue entre les films Mean Creek et Stand By Me, le traitement est intéressant même si il manque quelque chose au final. Le film rassemble, des jeunes comédiens très talentueux. Ce film disponible, sur la plate-forme Netflix nous permet de découvrir, un film sur l’adolescence et la fin de l’innocence.
Le film se déroule, dans les années 90, Zach et Josh sont les meilleurs amis et presque inséparable. Un soir en balade avec leur deux autres amis, Josh se dispute violement avec l’un d’entre eux et le tue par accident en lui enfoncant un katana dans la gorge. Le groupe est en panique et ne sait pas quoi faire, Zach cache le corps sous un tas de feuille morte mais ce n’est qu’une question de temps. Bien vite Josh, est rongé, par les remords et s’enferme dans sa chambre et ne va plus en cours.

Zach tente de voir Josh, mais ce dernier n’a pas très envie de le voir. En effet il est rongé, par les remords mais y a également autre chose une part d’ombre sombre en Josh et quand elle surgira elle éclatera au grand jour elle sera d’une grande violence. Zach ne reconnaît plus son ami, au fil des jours son comportement devient de  plus en plus inquiétant. Zach sent que son meilleur ami, prépare quelque chose et qu’il n’est pas innocent dans l’une des disparitions d’un éléve du lycée que Josh détesté. Entre l’amour qu’il a pour Allison, la fille de son lycée et son ami sombrant dans la folie, il va vite comprendre que Allison  est en danger mais ce n’est pas la seule. La culpabilité voici le sujet d’approche du film, et il le fait très bien. Difficile d’imaginer que Josh, ne ressent pas que la culpabilité, car on découvre que le jeune garçon, à une très grande fragilité psychologique le poussant à commettre des crimes, quelque chose que nous n’aurions pu imaginer au début du long métrage. Kevin Philipps réalise un film, touchant sur une amitié qui paraissait indestructible, mais qui au final ne sera plus comme avant. Mise en scène soigner, puis une photographie rendant le ton du film inquiétant. Tous les sujets abordés sont intéressants, on sera touché par ces personnages principalement Zach et Josh, ami depuis bien longtemps qui seront contraints de se regarder l’un l’autre, mais plus avec des yeux d’amis.

Au scénario Luke Piotrowski, livrant une écriture sérieuse ou il gère surtout la partie traitement des personnages. Seul regret, c’est que ce dernier ne s’intéresse pas suffisement à la mort du jeune homme qu’à causé Josh. On ne verra pas la mère de la victime, ni une enquête se faire. Car l’écriture se penche, vraiment sur l’état psychologique des jeunes hommes. Le personnage de Zach, est perdu et tente de comprendre Josh qui s’éloigne mais sent qu’il a une part de responsablité dans cet accident. Quand à Josh, l’écriture du film est assez surprenante, il est difficile d’imaginer que ce personnage si timide, qui à cause d’un accident va devenir quelqu’un d’imprévisible et dangereux. Le film montre, la transformation, de l’état psychologique que peut causer un traumatisme sur ce film en la personne de Josh. Le film possède, un très bon casting porté par de jeunes comédiens talentueux. Owen Campbell et Charlie Tahan, sont surprenants  et convaincants ou ils sont très investis. Avec Super Dark Times, Kevin Philipps signe une oeuvre dramatique rare, qui prend aux tripes. Une expérience intéressante à découvrir rapidement.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire