The Foreigner de Martin Campbell

Date de sortie 8 novembre 2017 (1h 54min)
De Martin Campbell
Avec Jackie Chan, Pierce Brosnan, Orla Brady, Dermot Murphy, Charlie Murphy…
Genres Thriller, Action
Nationalités Chinois, Britannique
Musique Cliff Martinez

La vengeance dans la peau

Synopsis

A Londres, un modeste propriétaire de restaurant de Chinatown va tenter de retrouver les terroristes irlandais responsables de la mort de sa fille.

Martin Campbell réalisateur de  Casino Royale en autre, livre cette année The Foreigner avec un Jackie Chan dans un rôle assez touchant. Bon il y a encore de la baston , ce qui paraît assez inévitable avec lui. Si le comédien commence à se faire vieux, il tient encore la forme et sait mettre des raclées à ses adversaires. The Foreigner est une histoire de vengeance avant tout, avec un contexte politique ce qui  est d’ailleurs ce qu’on ne retiendra pas le plus. Le duo Chan/Brosnan se débrouille pas mal, pour une première fois ou Brosnan ex James Bond livre un politicien pourri ce qui n’est pas étonnant pour un politicien.  Dans son ensemble que vaut The Foreigner?

Quan est un père de famille, il ne lui reste que sa fille. Il vit à Chinatown, alors qu’il dépose sa fille dans une boutique de vêtements ou elle doit rejoindre des amies, au moment où son père quitte les lieux, une bombe explose dans le quartier. Le magasin  explose avec sa fille, qui était déjà à l’intérieur. Hélas il est déjà trop tard, cette dernière est décédé Quan a tout perdu. Il ne faudra pas longtemps pour que l’attentat soit revendiqué, il s’agit d’un groupe de terroriste Irlandais, qui ne reculeront devant rien et qui recommenceront si ils n’ont pas ce qu’ils veulent. Un politicien au passé trouble est visé, et doit prendre des décisions. Cependant Quan cherche à se venger des terroristes, et veut les noms afin de les tuer. Il menace Liam Hennessy le politicien, de donner les noms des terroristes, mais il n’a pas l’air de les connaître. Désormais afin de s’attaquer aux terroristes, il s’attaque à Liam avant, ayant un passé mouvmenté et une expérience particulière il sait comment faire parler Hennessy. Quan frappe fort, en faisant sauter une bombe, dans le bureau de Liam, pour lui c’est trop il décide de faire quelque chose contre Quan. Mais Quan n’abandonnera pas, il ira jusqu’au bout. Des films sur le thème de la vengeance il y en a quelques uns, mais ce dernier ne se concentre pas que sur ça. Car la politique est mise en avant, et on ne tombe pas dans les clichés avec des terroristes qui sont cette fois Irlandais qui seront les cibles du gouvernement et de Quan. Un gouvernement qui d’ailleurs, ne semble pas vouloir faire grand chose, car Liam est trop focalisé à mettre Quan hors d’état de nuire. Martin Campbell livre un film d’action, avec des scènes efficaces. Dans sa mise en scène, Martin Campbell signe des scènes sobres sans exagérer Jackie Chan s’éloigne un peu, de ce qu’il fait, tout en faisant des combats (car bon c’est Jackie Chan quand même). Un contexte politique aussi bien mis en avant, que soigne Campbell dans sa mise en scène. Des actes de terrorismes, dont le gouvernement semble mêlé pour certains. Sans être parfait sur tous les points, ce nouveau film de Martin Campbell dispose d’une réalisation qui vaut le détour.

Au scénario David Marconi, qui  gère dans le traitement des personnages avec un Jackie Chan touchant en quête de vengeance un père de famille qui n’à plus rien à perdre désormais. De l’autre côté, Liam Hennessy, un politicien prêt a tout pour réussir qui veut en découdre avec Quan plus qu’avec les terroristes. Un homme détestatable, au passé qui nous sera révélé puisque il a un lien de prêt ou de loin avec les terroristes. Une grande maîtrise, dans l’écriture du récit également où action et contexte politique forme un savoureux mélange. Jachie Chan livre une prestation plutôt convaincante, et Pierce Brosnan est aussi très doué dans le rôle d’un politicien véreux. The Foreigner n’est pas un grand film, mais reste très intéressant dans ce qu’il aborde, la vengeance et le gouvernement face au terrorisme. Martin Campbell signe une réalisation, réussie qui à le mérite d’être bon dans son genre.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire