Under The Silver Lake de David Robert Mitchell

Date de sortie 8 août 2018 (2h 19min)
De David Robert Mitchell
Avec Andrew Garfield, Riley Keough, Topher Grace, Callie Hernandez, Riki Lindhome…
Genres Thriller, Comédie
Nationalité Américain
Musique Disasterpeace

 

Un jeu de piste a L.A

Synopsis

À Los Angeles, Sam, 33 ans, sans emploi, rêve de célébrité. Lorsque Sarah, une jeune et énigmatique voisine, se volatilise brusquement, Sam se lance à sa recherche et entreprend alors une enquête obsessionnelle surréaliste à travers la ville. Elle le fera plonger jusque dans les profondeurs les plus ténébreuses de la Cité des Anges, où il devra élucider disparitions et meurtres mystérieux sur fond de scandales et de conspirations.

David Robert Mitchell, fait partie de la nouvelle vague de réalisateurs, de films indépendants. Son premier c’était en 2010, une comédie dramatique avec des adolescents. Puis en 2014, c’est le début du succès avec It Follows un film d’horreur, innovant avec une ambiance assez spéciale, qui fonctionne bien. C’est avec ce film, que David Robert Mitchell se fit vraiment connaître, tout simplement en donnant aux films d’épouvante un nouveau souffle. Il met hors-jeu, tous les Conjuring et compagnie, même si le sujet est différent. Le réalisateur est capable, de passer de la comédie dramatique à l’horreur. Cette année, le réalisateur nous reviens avec ce qui sera sans doute le film le plus étrange portant le nom de: Under The Silver Lake. Quel genre donner à ce film? Assez compliqué a vrai dire, le nouveau film de David Robert Mitchell, est un jeu de piste ou un jeune homme paumé recherche sans relâche une jeune femme qu’il connaît à peine. Le nouveau film, du réalisateur, ne séduira pas tout le monde c’est certains cars c’est assez spécial cependant ce bordel est extrêmement plaisant.

Sam a 33 ans vit à Los Angeles, il est sans emploi, et fait croire a sa mère qu’il a un boulot. Sans travail, il ne peut payer son loyer et il a deux doigts de se faire expulsé. De temps en temps, il couche avec une amie, qui n’est rien de plus. Puis une jeune femme, arrive dans la résidence où il vit elle s’appelle Sarah et il tombe rapidement sous le charme de la jeune femme avec qui il passe une simple soirée. Il se donne rendez-vous, le lendemain dans la soirée mais Sarah a disparu, de la résidence elle a déménagé laissant juste une boîte, qu’une amie vient récupérer. Un déménagement rapide, et assez étrange pour Sam, qui souhaite retrouver cette jeune femme qui l’obsède. Il entame alors, un périple a travers, la cité des anges a la recherche de la jeune femme. Le jeune homme; se retrouvent face à des meurtres, dont des gens sont menacés puis des créatures qui semble sorti de son esprit. Un voyage, qui est un jeu de piste qui pourrait changer Sam. Ce qu’on pourrait dire, du film de David Robert Mitchell, c’est que ce n’est pas une mise en scène ordinaire. Le réalisateur nous trimballe un peu partout, dans les moindres recoins de Los Angeles. Under the Silver Lake, est un film énigmatique qui emène le spectateur pour un étrange voyage. Il est difficile de cerner le film, les indices se mélangent et des personnages plus qu’étranges intégre cette histoire, dont certains semblent sortir de l’esprit de Sam. Il semble que Sam devienne même fou, il n’est plus lui-même face à tout ça. Une mise en scène ingénieuse, avec des idées tout comme It Follows ou le réalisateur avait également ébloui. Ambitieux et risqué, le nouveau film de David Robert Mitchell, est une énigme qui a le mérite de proposer un cinéma plein de bonnes choses.

David Robert Mitchell, en plus de livrer une mise en scène particulière est à l’écriture du scénario de son film. Il s’intéresse à son personnage Sam, un gars paumé de Los Angeles. On ne sait pas trop ce qu’il cherche dans la vie, avant de rencontrer Sarah. C’est dans l’écriture de son personnage, que David Robert Mitchell puise toute la force de son long-métrage. Sam évolue, et l’évolution commence à partir du moment où Sarah disparaît. On se demande même, si Sam ne l’a pas rêvée. David Robert Mitchell, maîtrise tout que ce soit dans l’écriture ou la réalisation, c’est du génie. Il fait appel une fois de plus à Disasterpeace, pour la musique qui livre des partitions bien différentes que celle d’It Follows. Au casting Andrew Garfield, est étonnant dans le rôle de Sam, on ne verra que très peu Riley Keough, mais qui brillera par sa beauté. On notera aussi, la courte prestation de Topher Grace. Énigmatique, envoutant, troublant tout ça à la fois, et plus encore Under The Silver Lake et l’expérience cinématographique de l’année.

 

Bande annonce

 

 

 

Détails sur le Blu-Ray

Acteurs : Andrew Garfield, Riley Keough, Grace Van Patten, India Menuez, Topher Grace
Réalisateurs : David Robert Mitchell
Format : Couleur
Audio : Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 5.1)
Audio description : Français
Sous-titres : Français
Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
Région : Région B/2 (Plus d’informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
Rapport de forme : 2.40:1
Nombre de disques : 1
Studio : Le Pacte
Date de sortie du DVD : 12 décembre 2018
Durée : 139 minutes

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire