Anon d’Andrew Niccol

Date de sortie 4 mai 2018 sur Netflix (1h 40min)
De Andrew Niccol
Avec Clive Owen, Amanda Seyfried, Colm, Sonya Walger, Mark O’Brien, Joe Pingue…
Genres Thriller, Science fiction
Nationalité Américain
Musique Christophe Beck

Le progrès dans la tête

 

Synopsis

Dans un avenir où l’intimité est abolie, un enquêteur se penche sur le profil d’un tueur en série qui a été effacé de tous les enregistrements visuels.

Le réalisateur Andrew Niccol n’avaiT plus rien fait depuis Good Kill. Le réalisateur de Bienvenue a Gattaca, qui est d’ailleurs son premier film revient ici à la S.F. L’appellation cyber-thriller colle plutôt bien au style, du long-métrage. Une production Netflix, pour  Andrew Niccol qui revient en force avec ce film. Le réalisateur nous avait manqué,  sa réalisation en tout cas de ce genre. Assez complexe et très intéressant, Anon à le mérite d’offrir un film d’anticipation, qui pose des questions sur notre société, ou sur ce qu’elle est en train de devenir. Andrew Niccol est donc revenu, et pas pour rien, puisque dans son film il propose des choses intéressantes.

 

Dans un futur proche, l’humain vit avec un système high-tech qui stock les souvenirs. Il peut visionner tant qu’il veut ses souvenirs. Ce système très bien élaboré, permet aussi de passer des coups de téléphone et éventuellement de pouvoir enquêter pour les policiers sur des crimes commis. L’inspecteur Sal Frieland enquête sur un tueur en série, la recherche de ce dernier s’avère compliquée, car il a été effacé de tous les enregistrements visuels. Sal Frieland et son équipe s’implique à fond dans l’enquête. Sal afin de piéger ce qui s’avère être une tueuse, s’invente un personnage. Il prend des risques, quand il découvre que la meurtrière est bien plus redoutable qu’il ne le pensait. Cette dernière à le pouvoir de pirater, le système et ainsi compliquer la tâche des enquêteurs. Avec ce nouveau système, il n’y a plus de vie privé tout peut-être dévoilé. Vos secrets les plus enfouis, sont désormais sont à la portée de qui le voudras. Sal Frieland est un inspecteur au passé douloureux, ce dernier à perdu son fils quelques années auparavant dans un accident et depuis il est divorcé et appelle  son ex-femme car il a besoin d’en parler. Andrew Niccol nous offre un film, à la réalisation au rythme un peu lent, la photographie grisâtre offre un style au film et c’est très bien fichu. Le film paraît un peu complexe, mais le film nous explique simplement. C’est une réalisation intelligente, ou le réalisateur nous montre l’état de notre société celle qui nous espionne, et ou nous n’avons plus de vie privée. Au final même si le film se déroule dans un futur proche, il est assez proche de la réalité sur de nombreux points. Il montre aussi, que même le progrès peut-être vaincu par des personnes dangereuses. Anon aborde sans en faire trop des points importants, une production Netflix honorable à découvrir maintenant.

Le scénario est aussi d’Andrew Niccol, et il y a un énorme travail dans l’écriture. On pourra retenir qu’il y a un tas de bonnes idées, comme ce système implanté dans la tête. Ce futur imaginé par Niccol, est très intelligent et offre de très bons moments. Anon possède un univers très riche, très bien développé dans son récit mais aussi dans le traitement des personnages. Le personnage de Sal, l’inspecteur de police en charge de l’enquête est un homme torturé, qui a beaucoup de mal à surmonter la mort de son fils. C’est le protagoniste principal du film, et donc le film se concentre beaucoup sur lui et le développe très bien. La fille qui ne porte pas de nom qu’interprète Amanda Seyfried, est celle qui commet les crimes elle a plein de secrets. Quel plaisir de revoir Clive Owen dans ce casting , un acteur qui commence à se faire rare. Amanda Seyfried assure aussi bien, mais aussi à l’écran Colme Feore qui dirige l’enquête, puis Sonya Walger joue Kristen l’ex-femme de Sal. Un film de S.F d’anticipation vraiment réussi, ou Andrew Niccol marque enfin son retour.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire