CUBE de VINCENZO NATALI

Cube de Vincenzo Natali: avec Nicole de Boer, Nicki Guadagni, David Hewlett, Andrew Miller…

trés-bon

INTRODUCTION:

Aaah les années 90s, l’apogée du Cinéma, une décennie qu’on retiendra pour sa richesse et sa créativité. Des bon films d’actions bien bourrins et funs tel que Last Action Hero jusqu’aux chef-d’œuvres philosophiques de S-F tel que Bienvenue a Gattaca en passant par des drames épiques comme Braveheart. Ce fut surement l’une des décennies la plus prolifique(avec les 80’s) en terme de Cinéma. Puis arrive dans nos salles, la même année que l’excellent Starship Troopers, un petit film d’horreur/ambiance bien ficelé qui passera inaperçu puis qui deviendra culte plus tard; CUBE de Vincenzo Natali.

SYNOPSIS:

Six individus, sans rapport de près ou de loin entre eux, se réveillent enfermés dans un immense endroit clos, qui se révélera être un cube géant ou chaque pièce peut être mortellement piégée. Sans nourritures ni eau, sans armes ni moyens de communications, Quentin, Holloway, Rennes, Leaven, Worth et Kazan, vont devoir, malgré la peur et le stress, unir leurs compétences pour sortir de cette machine de mort.

19213616dq5 1884945011_small_1

Vincenzo Natali est un réalisateur canadien(né aux USA) très peu connu et a réalisé seulement 5 long-métrages eux aussi assez peu connus. Certains de ses films sont totalement oubliables d’autres un peu plus marquant mais ce qui est sur, c’est que c’est un réalisateur extrêmement atypique avec un pâte, un univers et surtout une certaine originalité dans ses bizarreries. J’ai une tendresse pour ce réalisateur qui n’est pas extraordinaire mais qui arrive souvent a écrire des histoires totalement loufoques et a pousser ses concepts jusqu’à son paroxysme qui peut mettre mal a l’aise. Ses meilleurs films; Cube, Splice et Nothing qui ne sont évidement pas exempt de défauts, se rangent parfaitement dans la catégories des films bizarres ou inclassables.

file_172711_1_natali

 

Plusieurs raisons peuvent pousser a être réticent quand a l’idée de visionner ce film; l’aspect bizarre et son très petit budget, le genre 8 clos horrifique, des acteurs inconnus et la relative ancienneté du film (surtout pour les jeunes débiles de notre génération qui rejettent en bloc tout films antérieurs aux années 2000’s). Mais je pense qu’il faut absolument voir ce film. 

Le principal point fort de ce film est sans doute son histoire. Son concept de base est plutôt original avec un scénario écrit avec beaucoup de talent. C’est un 8 clos stressant avec une ambiance bizarre et inquiétante. Un environnement anxiogène ou claustrophobie n’a jamais aussi bien rimée avec film (même si ça rime pas lol). Le film nous plonge déjà dans un univers très mystérieux (il n’y a aucune scène faisant office d’introduction en dehors du cube) ou les mathématiques sont la clés de la survie, car elles ont une grande importance dans l’histoire. On pourrait d’ailleurs comparer ce film a une grande équation et a une énigme impossible. Soit dit en passant, le cube est le symbole par excellence de l’énigme mathématique, je fais référence ici au rubik’s cube qui en est une bonne représentation et l’inspiration même du lieu d’intrigue. Les personnages sont ordinaires et peuvent paraître clichés mais cela est volontaire. Ils sont le reflet des différents composantes de notre société et la ressemblance entre eux et nous va de paire avec l’empathie naturelle qu’on développe pour eux tout au long du film. Une femme médecin (Holloway), un flic (Quentin), une lycéenne douée en maths (Leaven), un des concepteurs de la coque du cube (Worth), un roi de l’évasion carcérale (Rennes) et un handicapé mental mais surdoué (Kazan). Vous remarquerez peut être le fait que leurs patronymes sont des noms de prisons se trouvant un peu partout sur la planète, signe d’enfermement maladif des personnages au sein de leurs castes socio-professionnelle (mais cela reste une interprétation possible).  Le jeu d’acteur est assez surprenant et plutôt bon de la part d’acteurs peu connus (a par quelque moment de sur-jeu je l’avoue). Un risque plutôt audacieux de la part du cinéaste qui démontre la sincérité du projet et la possibilité de faire un bon film avec peu de moyens et aucune « tête d’affiche ». Les dialogues sont assez bien écris et les interactions entre les personnages nous paraissent très tendus, ce qui est un bon point voire le béaba du genre.

Cube pose une question simple qui est la suivante: Que se passe t il quand on enferme 6 personnes très caractérielles et sans relations apparentes dans une prison piégée ?

Ce long-métrage possède quand même des défauts assez visibles comme son visuel pas très travaillé, un cadrage pas très original. Il y a un véritable manque de richesse dans la façon de cadrer les personnages dans le décors. Ensuite la bande sonore est inexistante voire un peu ridicule avec ces bruitages qui font  » tcha cha cha » en murmure. Et heureusement que le film a l’intelligence de ne pas faire de plans en mode camera de surveillance, ça aurait démoli toute l’ambiance instaurée.

cube13  fondue_cube_wideweb__430x2791

CONCLUSION:

Le film a le culot de ne pas répondre a son énigme il laisse planer le mystère et laisse la fin libre aux interprétations. En plus d’être un film d’horreur psychologique, Cube nous propose une vision de la société plutôt pessimiste (et j’aime ça), ou les individus se retrouvant dans une situation d’urgence et de peur, sont difficilement capable de s’entraider et faire perdurer leur entraide dans le temps. Les 5 dernières minutes sont malgré tout lourdes de sens…. Il nous montre aussi les différents rapports de force entre les individus au sein d’un groupe (dominant/dominé/indépendant) ainsi que le conditionnement des gens dans la société a travers un emploi ou une fonction. Il y a plus de morts causées par les humains que par le cube. Ce film mérite ses récompenses et prouve qu’aux Cinéma, le budget n’a pas forcement a voire avec la qualité d’un film. 

P.S: Ne regardez pas les suites elle sont nanardesques et inintéressantes.

Bande-annonce

 

 

 

 

 

 

 

edouard fert

Salut a tous cher cinéphiles, Je m’appelle Edouard Fert et je suis étudiant et je suis un passionné de Cinéma depuis tout petit et cela je le dois a mon père. Je suis aussi un grand passionne d’Histoire et d’anthropologie, de littérature ( fantasy et S-F, Comics ) et de musique ( notamment la musique Classique et Romantique ) J’ai quasiment été éduqué avec le Cinéma, j’ai grandi avec des films de super-héros et d’action comme les X-men ou Commando mais aussi des films en noir et blancs de Chaplin et d’Hitchcock. Je considère le Cinéma comme un Art total qui englobe tout les autres et d’une variété exceptionnelle. Je pense que le Cinéma est a la fois un moyen de se divertir mais aussi de réfléchir, j’aime beaucoup les films avec des thématiques philosophiques et sociales. Mes genres préférés sont: la science-fiction ( dystopie, space-opera et anticipation), la Fantasy et le Fantastique, les super-héros puis le polar, le biopic les films d’animations et le drame/comédie. Je me passionne essentiellement pour le Cinéma Anglo-saxon mais je suis ouvert a tout et j’aime découvrir du Cinéma de toute horizons. Grâce a YouTube ( avec ma chaîne ) et ce site de critique je souhaite partager mes avis sur des films et ma passion en faisant des critiques de cinéma concises, claires parfois analytiques mais surtout assez subjectives ( ça je m’en cache pas ). Je participe aussi de temps en temps a des débats cinéphiles sur skype dans l’émission Akirhan Debat et plus rarement sur la chaîne de la Table Ronde. Mes films préférés sont: La saga du Seigneur des Anneaux, la saga Star Wars, Bienvenue a Gattaca, Braveheart, 2001, Avengers, Les Gardiens de la Galaxie, Il faut sauver le Soldat Ryan, Rocky et les 3 premiers Rambo, Ben-Hur, La Planete des Singes de 1968 et dernièrement, Ex Machina, Interstellar et Avengers 2. J’aime beaucoup les acteurs; Mel Gibson, Stallone, Schwarzenegger, Oscar Isaac, Clint Eastwood, Harrison Ford, Jim Carrey et Johnny Depp, Robert Redford, Paul Newman ou encore Kirk Douglas. Coté actrice j’aime Natalie Portman, Scarlett Johansson, Jennifer Connelly, Keira Knightley et Charlize Theron et Marilyn Monroe et Rachel Weisz. A bientôt.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :