King On Screen : Interview de la réalisatrice Daphné Baiwir

Les fans de Stephen King seront ravis de découvrir au cinéma un documentaire sur Stephen King, peut-être le plus ambitieux de ces dernières années. La réalisatrice de ce projet si ambitieux vient de la réalisatrice Daphné Baiwir, qui nous fait découvrir à travers son film l’interview de divers réalisateurs ayant porté à l’écran les livres du romancier. Frank Darabont, Scott Hicks ou encore Mick Garris et tellement d’autres parlent de leur expérience sur ces adaptations de Stephen King. Elle nous a également parlé, des ballons dans l’ascenseur, que nous apercevons dans le trailer qui fut une expérience difficile mais amusante. Faire tenir des ballons, dans un ascenseur, pour les laisser s’échapper n’est pas une mince affaire. Cependant, c’était important pour la réalisatrice, car le résultat est là, et puis vous l’aurez bien évidemment remarqué, c’est en référence à Shining. C’est un honneur qu’a eu donc le coin des critiques ciné, de poser des questions à la réalisatrice du film qui est encore actuellement en tournage, voici en exclusivité ci-dessous l’interview de la réalisatrice du film.

 

1. Comment vous est venue l’envie de faire ce documentaire ?

Je suis une adepte de Stephen King depuis l’âge de dix ans, mon père m’a offert mon premier livre de Stephen King qui était Shining. J’ai toute de suite été baigné, dans l’univers de l’auteur.

2. Comment se sont déroulées les rencontres avec les réalisateurs ?

Le COVID compliqua les choses, avec le confinement, je devais faire les interviews via zoom, tandis qu’une équipe était sur les lieux avec les réalisateurs. Pour ensuite se retrouver à Los-Angeles pour la suite du projet et a mon tour les rencontré réellement.

3. Lesquels avez-vous pu rencontrer ?

Mick Garris, Michael Salomon ou encore Vincenzo Natali et dans les semaines à venir beaucoup de rencontre.

4. Comment s’est organisé le tournage ?

Tout d’abord, je souhaitais, c’était créer une introduction fictive, que nous avons tournée en Belgique que l’on aperçoit un peu dans le trailer. Faire des plans fictifs, était quelque chose de vraiment important. Puis actuellement nous finalisons les interviews à Los-Angeles.

5. Ressens t’on stress pour aller a la rencontre de ces réalisateurs ?

Oui, on ressent du stress, mais ce sont des personnes très humaines et professionnelles.

6. Comment s’est dérouler le tournage du trailer ?

Le tournage du trailer s’est déroulé en Belgique, j’ai pu travailler avec un chef opérateur avec qui je voulais travailler depuis longtemps.

7. Avec quel genre de matériel avez-vous travaillé ?

Du matériel professionnel.

8. Quelle rencontre avez-vous la plus appréciée ?

La rencontre avec James Douglas, lors d’un festival, ce fut un honneur, car ils nous a interviewer en retour.

9. Que retiendrez-vous le plus de ce tournage ?

Même si le film n’est pas terminé, c’est une expérience fabuleuse avec une communauté qui nous suit. C’est une super aventure, que l’on commence à vivre avec le public.

10. Avez-vous une date précise sur la sortie du film ? 

Le film sera finalisé en janvier 2022, mais il y a encore du travail avant d’y arriver.

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :