Way Down : Braquage Final de Jaume Balagueró

Date de sortie 30 avril 2021 sur Mycanal
Durée 1h58
Titre original The Vault
Réalisé par Jaume Balagueró
Avec Freddie Highmore, Liam Cunningham, Astrid Bergès-Frisbey, Sam Riley, Luis Tosar, Famke Janssen…
Genre Action, Thriller, Policier, Aventure
Nationalité Espagnol
Musique Arnau Bataller

 

Braquage a l’espagnol

 

 

Synopsis

Coupe du monde de football 2010. Contacté par un cambrioleur de haut vol, un brillant étudiant britannique s’envole pour l’Espagne pour s’emparer d’un trésor détenu dans une banque au système de sécurité très élaboré et dont il ne subsiste aucun plan.

Si le nom du réalisateur Jaume Balagueró, vous dit quelque chose, c’est parce qu’il a réalisé Rec le premier, le deuxième et le quatrième. Le réalisateur espagnol signe son 10e film, avec braquage final où il dirige Freddie Highmore dans un film très classique dans sa mise en scène, mais ça reste assez divertissant. Le film raconte l’histoire d’un jeune étudiant contacté, par un cambrioleur pour qu’il déjoue le système de sécurité de la banque d’Espagne au système le plus élaboré. Seul le génie Thom, serait capable de déjouer la sécurité. Disponible en France depuis avril, Way Down Braquage Final tente de faire le mieux possible, en s’inspirant des films de braquage, mais il a beaucoup de mal. Jaume Balagueró manque vraiment d’expérience pour ce genre de film, même si quelques séquences restent réussies. Puis le casting n’est pas franchement mémorable, hormis Freddie Highmore et Astrid Bergès-Frisbey, qui sont ceux qui s’en sortent le mieux finalement.

Thom est un jeune étudiant studieux, de l’une des plus grandes universités d’Angleterre. Le jeune homme a un avenir tout tracé, car rien qu’a son âge, il est venu en aide a des compagnies pétrolière si bien qu’il a déjà des propositions d’emploi alors qu’il n’a pas fini ses études. Un soir, alors qu’il est au restaurant avec son père, il est contacté par un inconnu qui lui demande de le rejoindre à un endroit de la ville. Il quitte le dîner avec son père, lui faisant croire qu’il va aux toilettes, il se retrouve alors dans une sorte de galerie d’art. Son contact est une jeune femme, qui a une proposition à lui faire, elle lui explique que Walter son chef cherche quelqu’un pour déjouer la sécurité de la banque d’Espagne. En effet Walter, cherche récupéré un butin, qui lui revient de droit et qui se cache dans le coffre de la banque. Si Walter a choisi Thom, ce n’est pas pour rien, il sait de quoi le jeune homme est capable et que son génie est capable de tout. Ce que veut à tout prix Thom, ce n’est pas suivre cet avenir tout tracé même s’il s’avère plus que prometteur, il accepte donc la proposition de Walter, et il deviendra ainsi un criminel. Quelques jours plus tard le voilà en Espagne avec Walter et son équipe dont James qui n’apprécie que très peu le jeune homme. Tous commencent à élaborer le plan, et Thom montre à quel point il est ingénieux et pour attaquer la banque d’Espagne avant tout, il faut faire des repérages. Car Walter compte cambrioler la banque le jour de la finale, de la coupe du monde 2010. Cependant, le responsable de la sécurité de la banque, a repéré lors du repérage les visages de certains des braqueurs dont Thom et ce dernier est persuadé qu’un gros coup se prépare. Mais il ne s’imagine que sous le coffre de la banque, existe une forteresse qui est le moyen qui leur permettra le récupéré le butin. Way Down Braquage Final est un film qui bénéficie d’une mise en scène plus que classique, il n’y a donc rien de bien extraordinaire. C’est bien dommage que cela reste si basique, le réalisateur Jaume Balagueró n’offre qu’une réalisation certes divertissante mais peu ambitieuse.

On se demande pourquoi il a fallu tant de scénaristes pour le film, car cinq scénaristes, c’est quand même quelque chose. Rafa Martinez, Andrès M.Koppel, Borja Gonzalez Santaolalla, Michel Gaztambide et Rowan Athale sont a l’écriture du film. Il y a de bonnes idées, on ne dira pas le contraire, car le système de la banque est bien expliqué. Cependant, on nous explique bien que le système reste tout de même inviolable, ainsi un petit génie débarque et arrive à déjouer tout ça. Ce n’est certes pas chose facile, car ils rencontreront des difficultés lors de ce plan. Mais il est totalement impossible de pouvoir faire ça, car même le meilleur génie que la terre est portée n’y parviendrait certainement pas. On ne leur en voudra pas, car au final, ça reste assez divertissant. Le traitement des personnages est aussi mal développé, on en saura que très peu sur eux, ils sont juste là pour ce qu’ils ont à faire, on a donc aucun attachement pour ces personnages. De plus, le personnage de Thom est peu supportable, il a limite une tête a claque. On comprend bien que le jeune homme a voulu tout plaqué, mais sérieusement pour devenir un criminel ? Y a d’autres moyens quand on veut mettre un peu de piment dans sa vie, le petit génie va donc devenir membre d’une équipe de braqueur. Freddie Highmore joue Thom, Astrid Bergès-Frisbey interprète Lorraine. Sam Riley joue James, membre de l’équipe ayant peu de sympathie pour Thom quant à Liam Cunningham, il interprète Walter qui dirige les opérations. Way Down, braquage finale est un film facilement oubliable, car trop classique dans sa réalisation et ce n’est pas forcément bien meilleur dans l’écriture, mais ça divertit donc on ne s’ennuie pas.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :