Le Grand inquisiteur de Michael Reeves

 

 

Date de sortie :  10 septembre 1969, sortie de l’édition physique : 14 décembre 2020Réalisateur : Michael Reeves
Acteurs principaux :  Vincent Price, Ian Ogilvy, Rupert Davies, Hilary Heath, Robert Russell 
Genre : Epouvante-horreur
Nationalité : Royaume Unis 

 

 

 

 

 

 

 

Au XVIIème siècle, l’Angleterre est plongée dans une violente guerre civile dans laquelle s’affrontent les soldats fidèles au Roi et les troupes de Cromwell. Matthew Hopkins, célèbre chasseur de sorcière, torture un prêtre et sa nièce soupçonnés de pratiquer la magie noire. Un soldat épris par cette dernière entame une chasse contre l’inquisiteur afin de se venger.

 

Le elrand inquisiteur de Michael Reeves fait partie de ce qui se fait de mieux en termes de cinéma horrifique anglais. Le film est sans concession et n’hésite pas à taper où ça fait mal pour susciter l’indignation du spectateur.

 

Ce processus est en partie lié au personnage d’Hopkins qui est incroyablement incarné par Vincent Price. Il jour un inquisiteur assez lâche et impuissant qui maltraite les innocents par pur plaisir ou par volonté de s’affirmer.

C’est un homme qui se sert de la loi et l’inquisition pour faire régner sa terreur. Sa plus grande préoccupation est alors de détruire tout bonheur existant. Il suffit de voir la famille que représente le prêtre et sa nièce. Elle illustre un paradis auquel Hopkins n’ira jamais.

 

 

Hopkins a tout pour être détestable. Il a un physique et une voix qui en fait un archétype du mal. Derrière la loi de Dieu se cache un être diabolique qui sert plus le Diable.

 

Ce qui est également étonnant dans le film est sa photographie très lumineuse et qui met en valeur la beauté du décor naturel dans lequel est plongée l’action. C’est une contradiction qui permet de mieux saisir le fait que le mal envahie le calme de ce lieu paradisiaque. Le mal profite alors de la guerre pour envahir la gaité.

 

 

L’autre aspect qui surprend est le basculement du film dans le pur « vigilante movie ». Le soldat poursuit l’inquisiteur et son acolyte et entame une croisade infernale. La violence est alors dans tous les recoins du film. La paix est impossible.

 

Le film est disponible depuis le 14 décembre 2020 chez Bqhl dans une magnifique édition blu-ray qui inclut de nombreux bonus. Il y a un livret de 20 pages écrit par Marc Toullec, les versions alternatives des génériques de début et de fin, des scènes alternatives de la version export, « crimes sanglants – Sorcellerie », « La Soif du sang – Les Films de Michael Reeves » et « Le Grand Inquisiteur de Michael Reeves – Par Bruno Terrier de la boutique Metaluna ».

 

Il faut absolument découvrir Le Grand inquisiteur qui est un sommet du cinéma anglais comportant de plus une des meilleures interprétations de Vincent Price.

 

Nicolas Perreau

Le cinéma c'est ma vie !! J'aime beaucoup de réalisateurs, Ridley Scott, David Lynch, Bong Joo Ho, Hayao Miyazaki etc... Et mon film ultime c'est Blade Runner ! Bonne lectures de mes modestes articles !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :