Le Village de M. Night Shyamalan

Date de sortie 18 août 2004 (1h 48min)
De M. Night Shyamalan
Avec Bryce Dallas Howard, Joaquin Phoenix, Adrien Brody, Sigourney Weaver, William Hurt, Brendan Gleeson, Judy Greer…
Genres Fantastique, Thriller
Nationalité Américain
Musique James Newton Howard

 

Shyamalan dans les bois…

Synopsis

Une petite communauté isolée vit dans la terrifiante certitude qu’une race de créatures mythiques peuple les bois entourant le village. Cette force maléfique est si menaçante que personne n’ose s’aventurer au-delà des dernières maisons, et encore moins pénétrer dans les bois… Le jeune Lucius Hunt, un garçon entêté, est cependant bien décidé à aller voir ce qui se cache par-delà des limites du village, et son audace menace de changer à jamais l’avenir de tous…

18381826.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

18381827.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Sixième film de Shyamalan, où le réalisateur nous plonge cette fois en 1897 ,où des habitants vivent reclus dans un village où ils craignent des créatures qui habitent dans les bois qui leur appartiennent, les habitants du village ont fait un pacte avec les créatures : ils ne pénètrent pas dans les bois et eux ne pénètrent pas dans le village. Un pacte qui sera rompu, lorsque Lucius Hunt ,jeune homme courageux y pénètre et ainsi provoque la colère des créatures. Alors évidemment, c’est personnel, mais pourquoi le film est le meilleur de Shyamalan ? Beaucoup de choses dont je viendrai à parler, le film a cette année quinze ans et reste un très grand cru de Shyamalan et c’est même son meilleur.

18381829.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

005

Nous voici en 1897 une époque lointaine, et cette époque est juste parfaite, car elle nous plonge dans une ambiance si particulière. On se sent vraiment dans l’ambiance de l’époque, grâce à des costumes réussis, et puis cette musique de James Newton Howard magnifique, jouant surtout sur les violons. La mise en scène du film est splendide, encore plus que ses films précédents films….déjà que ce n’était pas mal. Ici le réalisateur nous immerge avec les habitants du village, le film s’ouvre avec un père de famille que joue Brendan Gleeson qui enterre son fils. La scène suivante nous conduit à un grand dîner, dans le village, où l’on entend pour la première fois le cri d’une des créatures… à faire froid dans le dos ! Comme beaucoup de ses films, Shyamalan, ne mise pas sur l’action : une mise en scène lente mais captivante ,c’est la marque de fabrique du réalisateur ,ainsi que les twist-ending, mais j’y reviendrai. Le film dispose d’une palette de fabuleux personnages, Lucius Hunt,jeune homme courageux et Ivy Walker ,joués par Joaquin Phoenix et Bryce Dallas Howard. Après avoir refusé l’amour de Kitty Walker, Lucius décide d’épouser sa soeur aveugle Ivy, amoureux d’elle depuis si longtemps. Noah Percy un jeune handicapé amoureux d’Ivy, poignarde alors Lucius et le jeune homme se retrouve entre la vie et la mort. Ivy très amoureuse, décide alors, de pénétrer dans les bois, pour aller en ville chercher des médicaments pour sauver son bien aimé. Même si les créatures sont peu présentes à l’écran ,le design est plutôt réussi et original. L’idée , bien entendu et qu’elle soit effrayante, et c’est le cas avec la tête ressemblant à un sanglier, les créatures se tiennent debout et sont dotées de grandes griffes et portent une sorte de cape rouge.

18381830.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx levillage_05

Ce qu’on pourra aussi retenir de ce film, c’est la photographie de Roger Deakins ,qui offre des plans sublimes du village. Pour garder le plus de mystère possible, Shyamalan montre très peu la créature, on la verra surtout à la fin du film. C’est avec ce film que le réalisateur offre son meilleur twist-ending, bien que les autres soient aussi réussis. Donc, comme ses films précédents , quand on a vu le film une fois, on a plus l’effet de surprise lors des prochains visionnages. Mais comme ses autres films, même si on connaît la fin, on peut quand même voir si des détails nous ont échappé et puis la mise en scène reste encore splendide. Disposant d’un casting fantastique, Joaquin Phoenix que Shyamalan avait dirigé dans Signes, il dirige aussi la magnifique Bryce Dallas Howard. A l’affiche également Adrien Brody dans le rôle de Noah Percy, une prestation des plus incroyables du film, mais on y voit aussi Sigourney Weaver, Judy Greer, William Hurt ou encore Jesse Eisenberg à ses débuts. Shyamalan scénarise son film une fois de plus, il plante son décor en 1897 avec des personnages tout aussi intéressants les uns que les autres. Un film fantastique que raconte avec talent Shyamalan, un scénario où on ne s’ennuie pas une seconde. Comme tous les films de Shyamalan, une réalisation personnelle , impeccable et un film surprenant, surtout sur la fin comme sait le faire le réalisateur… l’art du twist-ending est sans doute ici le plus réussi de sa carrière.

18385338.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :