Asako 1&2 de Ryusuke Hamaguchi

Sortie 2 janvier 2019
Durée 1h 59min
Genre Romance, Drame
De Ryusuke Hamaguchi
Avec Masahiro Higashide, Erika Karata, Koji Seto, Daichi Watanabe, Sairi Itô, Kôji Nakamoto, Misako Tanaka…
Nationalités français, japonais
Musique Tofubeats

Le grand amour…

Synopsis

Lorsque son premier grand amour disparaît du jour au lendemain, Asako est abasourdie et quitte Osaka pour changer de vie. Deux ans plus tard à Tokyo, elle tombe de nouveau amoureuse et s’apprête à se marier… à un homme qui ressemble trait pour trait à son premier amant évanoui.

Asako 1&2 est une romance passionnante, sur une jeune femme qui tombe folle amoureuse d’un homme qui disparaît. Quand celle-ci refait sa vie, quelques années plus tard elle fait la rencontre d’un autre homme qui ressemble trait pour trait à son amour disparu. Voici le pitch du film de Ryusuke Hamaguchi, un réalisateur qui enchaîne les réalisations avec des nombreuses réalisations de courte durée. Ce n’est pas le cas d’Asako qui dure deux heures, le réalisateur s’approche plus dans le genre dramatique un cinéma qu’il semble maîtrisé. Masahiro Higashide y interprète deux rôles celui de Baku, un amour perdu et Ryohei son nouvel amour mais on arrive quand même à les différencier facilement. Sorti en 2019 en France assez discrètement, Asako propose une romance originale ou l’humour arrive parfois à se frayer un passage. Mais c’est l’amour… le vrai, qui est surtout au coeur de ce récit passionnant.

Un jour Asako rencontre Baku, elle est folle amoureuse de lui il lui promet de ne jamais partir. Alors qu’ils filent le parfait amour, un jour Baku disparaît après lui avoir dit qu’il aller acheter des chaussures. Deux ans plus tard, Asako a changé de vie, elle a quitté Osaka pour vivre à Tokyo et travail comme serveuse dans un café de la ville, elle apporte le café dans un thermos souvent dans l’entreprise juste à côté. Elle rencontre alors Ryohei qu’elle prend pour Baku, car celui-ci lui ressemble et elle croit revoir son amour perdu. Tandis que Ryohei tombe amoureux d’elle, celle-ci s’éloigne de lui et a peur de s’engager et après un séisme qui secoue la ville ils se retrouvent par hasard. Cinq ans plus tard ils vivent ensemble, et sont heureux et Asako est folle amoureuse. Elle hésite à dire à Ryohei qu’il ressemble, a son ancien amour perdu Baku par peur qu’il le prenne mal. C’est alors que Baku refait surface, comme si de rien n’était dans la vie d’Asako, ce qui va bouleverser sa nouvelle vie avec Ryohei. Ryusuke Hamaguchi livre une magnifique réalisation, une romance captivante. La mise en scène, est d’une très grande beauté servie par des comédiens fantastiques.


À l’écriture du scénario Ryusuke Hamaguchi et Sachilko Tanaka, avec un traitement des personnages très intéressant. Asako semble être une jeune femme timide, mais très amoureuse de Baku. Mais quand ce dernier disparaît du jour au lendemain, elle change de vie et déménage. Puis débarque dans sa vie Ryohei, un jeune homme qui tombe amoureux d’elle, il est d’une très grande gentillesse. L’amitié comme l’amour sont au coeur du récit, l’amitié car Asako et Ryohei y sont très proches de leurs amis et passe de nombreuses soirées avec eux. Puis l’amour est évidemment, ce qui prend la plus grande place dans  le récit, ou Asako est follement amoureuse de Baku qui disparaît. On ne saura pas pourquoi ce dernier a décidé de s’en aller soudain, pour revenir dans sa vie quelques années plus tard. La question qui se pose aussi, est: « peut-on retrouver le grand amour après l’avoir vécu une première fois? » la réponse est certes donnée, sauf que dans ce cas Asako tombe amoureuse d’un homme qui ressemble à son ancien amour. On se rend compte, qu’il y a une grande maîtrise dans l’écriture. Asako est interprèté par Erika Karata, qui est vraiment sublime. Masahiro Higashide interprète deux rôles, celui de Baku et Ryohei. Des prestations convaincantes, dans cette histoire d’amour qui ne tombe pas dans la mièvrerie. Asako est une oeuvre magnifique, pleine de sincérité ou l’amour est rarement aussi bien représenté.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :