Flag Day de Sean Penn

Date de sortie 29/09/2021 Au cinéma
Durée(01h48)
Titre original Flag Day
Réalisé par Sean Penn
Avec Sean Penn , Dylan Penn , Hopper Penn , Josh Brolin , Katheryn Winnick , Eddie Marsan , Dale Dickey , Bailey Noble , James Russo , Norbert Leo Butz , Adam Hurtig , Regina King , Jadyn Rylee
Genre Drame
Nationalité États-Unis
Musique Joseph Vitarelli, Cat Power, Eddie Vedder

 

Le père qui voulait faire bien.


Synopsis

John Vogel était un personnage hors norme. Enfant, sa fille Jennifer s’émerveillait de son magnétisme et de sa capacité à faire de la vie une grande aventure. Il lui a beaucoup appris sur l’amour et la joie, mais elle va découvrir sa vie secrète de braqueur de banques et faussaire. Tiré d’une histoire vraie, FLAG DAY est le portrait d’une jeune femme luttant pour guérir des blessures de son passé, tout en reconstruisant sa relation père-fille.

Sean Penn a débuté sa carrière dans le cinéma en tant que comédien, c’est en 1990 qu’il débuta dans la réalisation avec The Indian Runner. Il eut aussi The Pledge, mais aussi peut-être le plus réussi de sa carrière : Into The Wild, en 2016 The Last Face fut très mal reçu, avec Javier Bardem. Dur pour le réalisateur de revenir derrière la caméra, après un tel échec, mais il ne se décourage pas pour autant. L’année dernière, il sort Flag Day, qui est inscrit en compétition pour le Festival de Cannes 2021, coup dur encore Sean Penn qui une fois de plus a du mal à convaincre le public. Les critiques ne sont pas tendres avec lui, et lors du festival également. Cependant, Flag Day est loin d’être mauvais bien au contraire, car même si le film a des lacunes l’histoire reste touchante, une histoire vraie que relate plutôt bien Sean Penn avec ses quelques difficultés.

Aussi loin qu’elle s’en souvienne, le père de Jennifer a toujours été un criminel, le seul moyen pour lui de subvenir au besoin de sa famille. Ce dernier est mort désormais, il s’agit d’un suicide alors qu’il fuyait la police. Jennifer se rappelle alors des années passées, loin de lui et parfois auprès de lui. Il y a bien des années ce dernier avait acheter une vieille maison, avec rien puis un jour, il est parti de la maison laissant sa femme, et ses deux enfants. Depuis son départ, la mère ne cesse de boire, et ne s’occupe pas de ses enfants. Un jour Jennifer décide de partir avec son père, avec son petit frère, ils quittent donc la maison. Mais leur père trempe dans une sale affaire, et doit beaucoup d’argent auprès de personnes peu fréquentable. Il vit de combines et de pratiques illégales, qui un jour le conduiront derrière les barreaux. Jennifer sait qu’elle ne peut rester avec son père et retourne vivre avec sa mère, qui décide de changer de mode de vie en étant plus responsable. Les années passent Jennifer est au lycée, sa mère vit avec un autre homme qui tentera de la violer, elle quitte une fois de plus la maison afin de revoir son père et espérant que ce dernier a changé. Dans Flag Day, le réalisateur Sean Penn adapte le livre de Jennifer Vogel, dans lequel elle relate les relations difficiles avec son père. Jennifer Vogel est devenue une journaliste, tandis que son père était en prison. La mise en scène de Sean Penn est touchante, en suivant principalement Jennifer une jeune femme en perte de repère à cause d’un père trop peu présent, et qui ne veut pas changer. La réalisation met bien en avant la relation père/fille, et son évolution compliquée au fil des années.

C’est donc surtout cette évolution père/fille qui est bien mise en avant, une fois ado elle décide de le rejoindre et ce dernier vit dans la criminalité malgré tout Jennifer essai de le faire changer. Elle essaie de lui faire chercher un job, ce dernier a des projets, mais une vie comme ça n’est pas faite pour lui. Elle comprendra que jamais il ne changera, en sortant de prison, alors qu’elle a évolué en devenant journaliste lui n’arrive pas à se défaire de sa vie de criminel et ment à sa fille. Malgré tout ça, cette relation père/fille reste très touchante, car même si le fait qu’il ne soit pas honnête envers sa fille, elle porte beaucoup d’amour envers son père. C’est le livre de Jennifer Vogel, qui est adapté avec au scénario Jez Butterworth et John-Henry Butterworth. Ils y décrivent très bien cette famille dysfonctionnelle, à cause d’un père de famille qui fera tout vaciller. C’est intéressant a suivre, car les scénaristes sont proches des personnages, en abordant comme thème une relation père/fille très compliquée, puis ils abordent un homme qui cherche le pardon, mais ne cesse de mentir et de trahir ceux qu’il aime.

Le traitement des personnages est maîtrisé, on le remarque surtout avec Jennifer, car c’est surtout elle que nous suivons elle a traversé beaucoup de choses, pour arriver là ou elle en est. C’est une femme touchante, qui vit avec le poids du passé et cela se ressent. Ce que l’on pourra reprocher au film de Sean Penn, c’est un montage un peu charcuté même si l’on parvient à comprendre le récit, il semble parfois confus. Le réalisateur semble vouloir faire simple, mais avec son montage il complique un peu le récit. Car même si le récit est passionnant à suivre, le montage reste gênant par moment. Sean Penn, est peu présent dans ses réalisations mais ici, il interprète John Vogel, quant à Dylan Penn sa fille elle interprète Jennifer Vogel. Hopper Jack Penn le fils de Sean Penn, joue également dans le film en interprétant Nick Vogel le fils de John. Le réalisateur dirige ses enfants, et le fait très bien. Josh Brolin interprète l’oncle Beck, qu’on ne verra que très peu. Si Flag Day reste l’un des échecs, de Sean Penn il n’en reste pas mauvais pour autant, car on ne peut faire abstraction de ses qualités.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :