Aller à la barre d’outils

Noé de Darren Aronofsky

Sortie 9 avril 2014
Durée 2h 18min
Genre Fantastique, Péplum, Aventure
De Darren Aronofsky
Avec Russell Crowe, Jennifer Connelly, Emma Watson, Douglas Booth, Logan Lerma, Ray Winston, Anthony Hopkins, Nick Nolte…
Nationalité Américain
Musique Clint Mansell

Quand Aronofsky reconte Noé

Synopsis

Russell Crowe est Noé, un homme promis à un destin exceptionnel alors qu’un déluge apocalyptique va détruire le monde. La fin du monde… n’est que le commencement.

Jennifer Connelly, Russell Crowe

Darren Aronofsky est sûrement le réalisateur, le plus incompris de notre époque. Ses films sont plus ou moins connus, les plus connus Requiem for a dream et Black Swan. Mais il serait dommage de ne pas citer, les titres tels que The Fountain, qui demeure pour ma part une de ses plus belles oeuvres, mais aussi The Wrestler avec Mickey Rourke. En 2014 il tourne peut-être bien, ce qui fut sans doute le plus gros risque de sa carrière mais aussi le film le plus couteux de sa carrière avec Noé. Le film retrace bien évidemment l’histoire de Noé, l’homme qui a construit la fameuse arche avec un aspect vraiment fantastique, ce qui lui vaut parfois les allures d’un blockbuster. Le film reçut les mauvaises critiques, à sa sortie ce qui n’arrangea pas la réputation du réalisateur. C’est cette façon dont il aborde l’histoire, en ne la prenant pas forcément au sérieux ce qui a déplu et c’est pourtant ce qui donne du charme à ce film.

 

Noé a deux fils: Ham et Shem, mais aussi une femme qu’il aime Naameh. Un jour il recueille une petite fille, du nom d’Ila. Les années passent, ses fils sont des hommes et Ila une femme elle et Shem sont amoureux. Cependant l’apocalypse est proche, pour sauver ce monde Noé décide de construire une arche pour les animaux car eux mérite de vivre plus que les hommes. Noé et sa famille mettent toute leur force, dans la construction de cette arche qui sera aussi leur refuge. Ila tombe alors enceinte, ce qui met Noé hors de lui et décide de tuer les nouveau-nés à leur naissance car ils ne peuvent vivre dans ce monde. Avant de mettre l’arche à l’eau, Noé livrera une bataille face à des hommes, qui veulent vivre, il sera aidé par de gigantesques créatures. Une fois l’arche a l’eau, il ignore que son fils Ham l’a trahi en faisant pénétrer un ennemi à bord pour que ce dernier assassine son père. Pendant ce temps, Ila et Shem se protègent car Noé ne rennoncera pas a tué les futurs enfants. Noé est un spectacle garanti, et venant de Darren Aronofsky c’est étonnant néanmoins on reconnaît par moments sa patte cinématographique. Il est intéressant de voir quand Aronofsky, s’engage dans une mise en scène comme celle-ci avec des effets spéciaux assez impressionnants. Le réalisateur prend des risques, avec Noé c’est certain il prend des libertés, c’est peut-être bien pour cela que le film n’ait pas le succès trop de libertés et c’est un point fort pourtant. Mais ce n’était déjà pas un projet évident, pour le réalisateur et même si ce n’est pas son meilleur film ça reste une oeuvre, qui mérite de l’intérêt.

Ari Handel et Darren Aronofsky, sont au scénario du film. Le développement de Noé, est intéressant Darren Aronofsky écrit à sa façon l’histoire de Noé en livrant plus un conte fantastique. Tous les personnages au coeur du récit sont habilement écrits, ce qu’il faut aussi retenir c’est l’histoire d’amour entre Ila et Shem, ou cette folie passagère de Noé qui ne veut pas la naissance des enfants de son fils et Ila. Le film aborde les thèmes de façon, intéressantes. Russell Crowe interprète Noé, une prestation vraiment impressionnante. Jennifer Connelly joue Naameh la femme de Noé, Emma Watson joue Ila que Noé accueille dans sa famille. Clint Mansell compose toujours les partitions, pour ce film de Darren Aronofsky, et c’est passionnant. Sans doute l’un des films, de Darren Aronofsky le plus incompris une production a gros budget qui se démarque des autres. Puis c’est une vision du réalisateur sur Noé, ou l’on trouve un réel intérêt par son côté fantastique qui lui donne aussi les allures d’un conte.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :