The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch

Date de sortie 14 mai 2019 (1h 45min)
De Jim Jarmusch
Avec Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Chloe Sevigny, Steve Buscemi, Danny Glover, Caleb Landry Jones, Iggy Pop, Selena Gomez
Genres Comédie, Epouvante-horreur
Nationalité Américain
Musique Skurl 

 

Jim Jarmusch et les zombies

Synopsis

Dans la sereine petite ville de Centerville, quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l’évènement le plus étrange et dangereux qui allait s’abattre sur Centerville : THE DEAD DON’T DIE – les morts sortent de leurs tombes et s’attaquent sauvagement aux vivants pour s’en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville.

Je ne pourrais pas dire beaucoup de choses, sur le réalisateur Jim Jarmusch car je ne connais pas suffisamment sa filmographie, mais je sais que ce dernier a sa patte artistique. Le réalisateur a déjà abordé un peu tous les genres, il ne s’était jamais intéresser aux zombies et désormais c’est chose faite. Avec Jim Jarmusch qui s’intéresse d’ailleurs aux zombies, on espérait quelque chose d’un peu plus original, alors oui il y a des idées mais hélas ce n’est pas aussi passionnant qu’on l’aurait espéré. Le film était présenté au dernier festival de Cannes, le film était hors compétition mais ouvrait le festival. Le film fut assez mal reçu, que ce soit côté des spectateurs ou presse, sans doute le plus mal reçu de la carrière du cinéaste. Même si The dead dont die, reste moyen, dans sa démarche le casting lui s’en sort  très bien.

La petite bourgade de Centerville, vit un étrange phénomène en effet la lune est omniprésente dans le ciel et la nuit à des horaires aléatoires. Dans cette petite ville, il y a le chef de la police Cliff Robertson et ses deux coéquipiers Ronald et Mindy, qui vont devoir faire face à d’étranges évènements ce sont les animaux qui ont d’abord des comportements des plus étranges. Quand la nuit tombe c’est alors, que les premiers morts sortent de leurs tombes, et tue deux femmes dans le restaurant de la ville. Au matin c’est un des clients qui retrouve les corps, la police prévenue ne sait trop quoi penser. C’est lors de la prochaine nuit, que de plus en plus de morts se relèvent et envahissent la ville, ils attaquent la population et sèment le chaos. Cliff le chef de la police et ses collègues ne savent pas trop comment agir. Une des habitantes de la ville Zelda Winston, équiper d’un grand sabre elle va combattre ces monstres afin d’aider la police impuissante. On aurait bien voulu un peu plus d’originalité, de la part de Jim Jarmusch car ça reste assez basique. L’idée de départ est intéressante, le fait par exemple que la lune soit la cause du chaos. Comme si le réalisateur avait du mal à aborder son sujet, il met énormément de temps à démarrer et à lancer son sujet. L’ennui gagne jusqu’à ce qu’enfin, le plus intéressant arrive mais encore Jim Jarmusch, a de la peine à captiver. Il y a bien quelques scènes originales, on ressent la patte du réalisateur on retrouve quelquefois cette folie, mais ça ne suffit pas à ce que le film soit une réussite.

Dans la mise en scène, le film reste intéressant c’est aussi cela, que l’on pourra retenir. Au scénario c’est Jim Jarmusch, il expose une idée de départ plutôt bonne, mais semble se perdre dès le début dans son récit comme s’il ne savait pas trop ou aller. Dans son écriture, il met beaucoup de trop à en venir au fait ça traîne et trop de longueur ce qui se ressent à l’écran. Il y a un manque évident d’idées, car Jim Jarmusch n’exploite pas son sujet comme il faut il se perd avec des passages pas très utiles au récit. Cependant le casting lui reste fabuleux, avec Bill Murray dans le rôle de Cliff, puis Adam Driver joue Ronald ou une petite référence à star Wars lui est d’ailleurs consacrée. On retrouve aussi à l’affiche Tilda Swinton, dans un étrange rôle, il y a aussi Chloë Sevigny, Steve Buscemi, Danny Glover et même Iggy Pop en zombie. Car même si le film reste moyen, dans tous les cas le traitement de certains des personnages sont plutôt maîtrisés. Pour conclure que même si le film n’est pas un échec cuisant, le film de Jim Jarmusch reste néanmoins un produit basique du genre, avec quelques idées mais pas suffisamment pour le rendre exceptionnel.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire