Les Revenants : Avis sur la première saison

2012 – 2015 / 52min / Drame, Fantastique
De Fabrice Gobert
Avec Anne Consigny, Clotilde Hesme, Brune Martin, Pierre Perrier, Yara Pilartz, Frederic Pierrot, Jenna Thiam, Guillaume Gouix, Céline Sallette…
Nationalité France
Musique Mogwai

Synopsis

Dans une ville de montagne dominée par un gigantesque barrage, le même jour, plusieurs personnes d’âges et de milieux différents, toutes désorientées, cherchent à rentrer chez eux. Ils ne savent pas encore qu’ils sont morts depuis plusieurs années, qu’ils n’ont pas vieilli et que personne ne les attend. Déterminés à reprendre une place qui n’existe plus, ils découvrent peu à peu qu’ils ne sont pas les seuls revenants et que leur retour s’accompagne de dérèglements croissants. Et si ce n’était que le début d’un bouleversement plus majeur encore ?

Les origines de la série

Avant d’être une série télé, les revenants de Robin Campillo (dont la critique est disponible sur le site) était un film. Le film raconte comment, des gens d’une ville doivent faire face à des gens revenus subitement à la vie. Le film de Robin Campillo est d’ailleurs malaisant, c’est d’ailleurs ce qui en fait le charme. Robin Campillo livre une mise en scène, assez angoissante au fur et à mesure du récit puisque les revenants deviennent inquiétants. Avec ce film de Robin Campillo ne vous attendez pas à des zombies, avide de chair fraîche il n’en est rien car ces revenants ont retrouvé l’apparence qu’ils avaient le jour de leur décès et n’ont souvenir de rien. Le but de leur retour, est plutôt confus et énigmatique. Le film peu connu, avait besoin pas forcément d’une suite mais d’une série et Fabrice Gobert adapta le film en série. Pas question de livrer exactement le même schéma, où est l’intérêt sinon? Donc des nouveaux personnages, on retrouve des comédiens du film mais dans des rôles différents. Une création originale Canal+, qui aura beaucoup plu, tout comme le film il y a ce sentiment malaisant mais c’est différent car le film se concentrer plus sur l’ambiance donc on ressentait plus le malaise. Même si ce sentiment est présent, car il y a une ambiance particulière la série s’appuie énormément sur le développement de ses personnages. Huit épisodes sur chacune des deux saisons, une série pleine de qualité et qui est captivante à chaque épisode.

 

Une série et des morts

 

 

La série fut diffusée sur Canal+ en 2012, la série raconte le retour de personnages décédés revenu à la vie. La ville où se déroulent les évènements n’est pas mentionné pour donner plus de mystères. En tout cas tout se situe dans une ville montagneuse, ou cette ville renferme des blessures un barrage a cédé il y a plusieurs années engloutissant une ville et les habitants. Puis il y a trois ans la jeune Camille à perdU la vie, dans un accident de bus ou ce dernier a fini sa course dans un ravin. Quand Camille est de retour elle ne se souvient de rien, de son accident elle rentre chez elle comme si de rien n’était. Quand sa mère l’aperçoit elle est effrayée, et ne sait comment réagir une scène assez bouleversante d’ailleurs. Mais Camille n’est pas la seule revenu, il y a aussi Simon, qui tente de retrouver Adèle sa bien-aimée, qui a refait sa vie avec un autre homme. Serge un meurtrier, que son frère a tué pour cesser les meurtres. Le petit Victor est revenu aussi, que Julie recueil chez elle, un petit garçon plein de mystère assassiné chez lui il y a trente ans. Léna la soeur de Camille a  du mal à accepter, ce retour, car ses parents ne semblent pas se préoccuper de la façon dont Camille est revenu. On retrouvera a l’écriture des épisodes Fabrice Gobert, mais aussi Fabien Adda, Emmanuel Carrère, Nicolas Peufaillit, Camille Fontaine et Nicolas Saugeon. Du beau monde, pour une écriture au final très maîtrisé.

Les revenants est une série, qui explore plusieurs thèmes, et de façon très intelligente avec ce mystère qui plane au-dessus car il y a beaucoup de questions que l’on se pose. Le deuil est mise en avant, mais la question qui se pose est surtout: après un deuil comment réagir au retour, d’un défunt? S’intégrer aussi est une chose importante aborder, dans la série mais aussi la reconstruction, mais aussi se repentir le cas de Serge. Les revenants est une série particulière, car les morts ont une conscience, ce ne sont pas des zombies. Ils ont une conscience, mais aussi des souvenirs mais ont oublié comment ils sont morts. Dans chaque épisode, on découvre un nouveau personnage et on voit comment ce dernier est mort, mais chaque épisode s’attarde aussi sur tous les personnages.

 

Finalement ça donne quoi?

La France sait produire de bonnes choses, et ce n’est pas une première même en matière de séries. Il faut dire, que les créations original canal+, sont rarment décevante. Cette création de Fabrice Gobert, est extraordinaire et se s’en sors mieux que le film. Son ambiance fonctionne, la mise en scène est fabuleuse c’est une série au rythme lent mais nécessaire dans ce que la série dégage. La musique de Mogwai, offre de très belles partitions. Le casting est extraordinaire, on s’attache à beaucoup d’entre eux Céline Sallette interprète Julie, une femme qui renferme des blessures et qui accueil chez elle Victor un des jeunes revenants. Swann Nambotin joue le petit Victor, il est inquiétant mais aussi attachant, une part de mystère l’entoure. Guillaume Gouix interprète Serge, un personnage sombre qui tente de se repentir de ses actes, mais tenté par des pulsions meurtrières qui l’habite. On pourra retenir Pierre Perrier, dans le rôle de Simon, Jenna Thiam et Yara Pilartz jouent Lena et Camille les soeurs.

La première saison des revenants, séduit un large public grâce à son ambiance et aux questions qui entoure la série. La fin de la première saison, nous laisse avec des interrogations, dont la saison 2 répondra en grande partie. Au cours de cette première saison on découvrira, que les revenants ne veulent pas tous le bien certains sont des menaces. Mais une question reste pourquoi sont-ils revenus? Si la série les revenants pose beaucoup de questions, elle se questionne sur elle-même à partir de thème car il n’est jamais facile de la parler de la mort c’est presque tabou pour certain. Les personnages sont très bien écrits ce qui permet, d’aborder les choses de façon simple et à chaque épisode on en apprend davantage sur chacun d’entre eux. Une première saison, réussi dont la deuxième viendra un peu tard pour que les admirateurs reste admiratif.

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire