Apprentis Parents de Sean Anders

Date de sortie 27 février 2019 (1h 59min)
De Sean Anders
Avec Mark Wahlberg, Rose Byrne, Isabela Moner, Gustavo Quiroz J.R, Julianna Gamiz, Octavia Spencer, Tig Notaro…
Genres Comédie, Drame
Nationalité Américain
Musique Mickael Andrews

Pas facile d’être parents

 

Synopsis

Pete et Ellie veulent devenir une famille. En adoptant 3 frères et sœurs, dont une adolescente rebelle de 15 ans Pete et Ellie réalisent très vite qu’ils n’étaient pas préparés à devenir parents du jour au lendemain ! Leur parentalité « instantanée » va les placer dans des situations inattendues, émouvantes et souvent hilarantes !

Sean Anders, est un réalisateur qui s’adonne en général aux comédies. Il a ses acteurs fétiches, comme Mark Walhberg, Will Ferrel ou encore Adam Sandler. Ici dans son nouveau film, c’est Mark Walhberg qu’il retrouve dans une comédie dramatique. On est loin, des comédies comme Very Bad dad qui reste sympathique tout de même dans leur genre. Mark Walhberg forme un couple avec Rose Byrne, qui décide d’adopter des enfants et vont apprendre ce qu’est le dur travail de parents avec en plus une ado dans le lot. Sean Anders arrive à mélanger rire et émotions, dans son nouveau film, avec comme thèmes l’amour et les liens familiaux qu’on peut avoir même si les liens du sang ne sont pas les mêmes. Sean Anders édulcore le monde l’adoption, alors qu’il est assez difficile d’adopter ici il montre qu’il est si facile d’adopter des enfants. Cependant on peut dire, que la réalisation est plus que correcte, et que les ingrédients sont réunis pour faire passer un bon moment.

Pete et Ellie se décident à devenir parents, au début lui est hésitant puis finit par accepter. Mais ils veulent des enfants déjà grands ou presque et l’adoption semble être l’idéal. Pete trouve un site, pour devenir famille d’accueil puis lui et sa femme suivent une formation, avec d’autre futurs parents adoptants. On leur confie alors trois enfants: 3 frères et soeurs, dont la plus grande a 15 ans et se révèle être une ado rebelle et deux autres plus jeunes. Pete et Ellie ne pensaient que ça serait aussi difficile, car l’ado n’est pas facile à vivre. Peu à peu il tisse des liens plus facilement avec les plus jeunes, qui les appelent papa et maman. C’est avec l’adolescente, que c’est le plus difficile car elle veut vivre à nouveau avec sa mère biologique. Sean Anders signe avec ce film, un registre qui lui va très bien car il mélange rire et émotion parfaitement. Mark Walhberg est à la production du film, on y voit d’ailleurs que le comédien prend du plaisir à jouer son rôle. Mise en scène réussie, avec beaucoup de fraîcheur sur le sujet de l’adoption, sujet pas forcément toujours facile à aborder. Sean Anders apporte sa touche, et arrive donc à convaincre. Mise en scène simple, mais pas mauvaise bien au contraire avec des situations très drôles et d’autres très émouvantes. Le film ne tombe jamais dans la lourdeur, ou même le mièvre il est dans le juste milieu et c’est pour ça qu’il est réussi.

Au scénario le réalisateur Sean Anders accompagné de John Morris. Ils assurent l’écriture du long-métrage, avec un thème abordé avec humour et émotion. Une maîtrise de l’écriture se ressent également dans le traitement des personnages, avec des parents où l’on s’attache mais aussi les enfants. On découvre à travers ses parents, qu’il n’est pas facile de tenir ce rôle mais qu’il ne faut pas abandonner pour autant. Un film où l’on ne s’ennuie pas, une seule fois, ou les acteurs s’en donne à coeur joie pour nous distraire. Mark Walhberg joue Pete, le père adoptif et Rose Byrne interprète Ellie sa femme. Isabela Moner, qui sera prochainement Dora pour le film live joue l’ado rebelle. Les prestations sont plus qu’honorable, et les personnages sont tous attachants. Apprentis parents est une comédie dramatique, que Sean Anders maîtrise avec brio et c’est le genre de film où l’on ne boude pas son plaisir.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire