Dalton Trumbo de Jay Roach

Sortie 27 avril 2016
Durée 2h 04min
Genre Biopic, Drame
De Jay Roach
Avec Bryan Cranston, Diane Lane, Helen Mirren, David James Elliott, Elle Fanning, Louis C.K, John Goodman…
Nationalité Américain
Musique Theodore Shapiro

 

Bryan Cranston interprète Trumbo avec brio…

 

Synopsis

Hollywood, la Guerre Froide bat son plein.
Alors qu’il est au sommet de son art, le scénariste Dalton Trumbo est accusé d’être communiste.
Avec d’autres artistes, il devient très vite infréquentable, puis est emprisonné et placé sur la Liste Noire : il lui est désormais impossible de travailler.
Grâce à son talent et au soutien inconditionnel de sa famille, Il va contourner cette interdiction.
En menant dans l’ombre un long combat vers sa réhabilitation, il forgera sa légende.

Jay Roach réalisateur de la trilogie « Mon beau-père et moi » se lance en 2016 dans un biopic, celui de Dalton Trumbo avec Bryan Cranston. Un rôle qui va parfaitement au comédien, et enfin un rôle principal qu’il mérite depuis longtemps sur grand écran. Dans ce film on y voit des comédiens qui reprennent, les rôles de comédiens emblématiques comme John Wayne ou encore Kirk Douglas. Ce qui est bien, c’est qu’un réalisateur comme Jay Roach, qu’on ne pensait bon qu’à faire des comédies et en fait doué, pour d’autre genres. C’est lui aussi le réalisateur de la trilogie Austin Powers, les films Moi député ou encore The dinner (adaptation ratée du dîner de cons). Cette année dès le début en janvier le réalisateur est revenu avec un biopic, dans le film Scandale, avec un trio d’actrice talentueuse. Dalton Trumbo est un film passionnant narrant, l’histoire d’un homme accusé de communisme, et qui malgré ça continuera à exercer sa passion.

C’est dans les années 50, Dalton Trumbo est un scénariste emblématique qui a scénarisé de nombreux films. Il est père de trois enfants deux filles, et un garçon, il est marié à Cleo une belle femme. La vie de Dalton bascule, quand ce dernier est accusé de communisme ce qu’il est vraiment en réalité. Même si ce n’est pas un délit, beaucoup voient cela comme un crime il est assigné à comparaître en justice avec sa communauté. C’est alors qu’il est condamné à un an de prison, à sa sortie de prison il est contraint de déménager afin de changer de vie. Mais dans le quartier où il aménage des gens le reconnaisse, ils savent qui il est. Un studio l’approche pour écrire plusieurs scénarios, mais il doit emprunter des pseudonymes afin de ne pas être reconnu. Sa famille l’aide, dans sa démarche pour pouvoir encore et toujours écrire, même si son comportement n’est pas toujours facile. Le combat contre le communisme opére toujours, où John Wayne et Hedda Hopper la journaliste ne cesse leur combat. Comme le dit Dalton Trumbo a sa fille, être un communiste est légal mais seulement pour certains c’est un crime, pour la grande majorité des Américains. Cette chasse au communiste se déroule, en pleine guerre froide ce qui n’arrange pas les choses. Dalton Trumbo est un film passionnant, qui narre la vie d’un homme accusé de communisme. Mais c’est un film, sur les liens familiaux qui unissent Dalton avec sa famille, car ils l’épaulent dans cette épreuve et seront avec lui pour distribuer les scénarios à sa sortie de prison. Jay Roach signe une mise en scène exemplaire, où l’on ressent l’intérêt que porte le réalisateur au personnage. C’est extrêmement intéressant, de voir que ce talentueux scénariste a fait la rencontre de John Wayne et même Kirk Douglas. Jay Roach signe un récit, captivant sur un scénariste légendaire.

On pourra saluer le talent des scénaristes Bruce McNamara et Bruce Cook, qui maîtrisent un récit passionnant. Le traitement des personnages est très bien développé, on voit une famille qui reste unie prête à tout pour que Dalton continue son activité car c’est un combat aussi pour garder ses principes. On découvre que les liens qu’il entretient avec sa fille aînée sont tendus, alors que dans le passé ils étaient plutôt proches. Une relation père/fille, peut-être pas assez exploité, car ils semblaient avoir des liens assez forts. Le récit traite plutôt bien, cette chasse au communisme dont Dalton Trumbo est victime et les répercussions que cela a sur lui et sa famille. Le casting est extraordinaire il faut être honnête, un Bryan Cranston très convaincant en Dalton Trumbo, Cleo sa femme est interprété par Diane Lane. La détestable journaliste Hebba Hopper, est interprétée par Helen Mirren, John Goodman joue Frank King. La jeune comédienne Elle Fanning, est également au casting elle joue Niki Trumbo la fille aînée de Dalton. Avec Dalton Trumbo, le réalisateur Jay Roach livre une fabuleuse réalisation avec émotion et parfois même des touches d’humour. Un film intéressant, ou la mise en scène ne cesse d’impressionner.

 

Bande annonce

Laisser un commentaire