Le 15h17 pour Paris de Clint Eastwood

Date de sortie 7 février 2018 (1h 34min)
De Clint Eastwood
Avec Spencer Stone, Anthony Sadler, Alek Skarlatos, Jenna Fischer, Judy Greer, P.J Byrne, Tony Hale…
Genres Drame, Thriller
Nationalité Américain
Musique Christian Jacob

L’attaque du thalis par Clint Eastwood

Synopsis

Dans la soirée du 21 août 2015, le monde, sidéré, apprend qu’un attentat a été déjoué à bord du Thalys 9364 à destination de Paris. Une attaque évitée de justesse grâce à trois Américains qui voyageaient en Europe. Le film s’attache à leur parcours et revient sur la série d’événements improbables qui les ont amenés à se retrouver à bord de ce train. Tout au long de cette terrible épreuve, leur amitié est restée inébranlable. Une amitié d’une force inouïe qui leur a permis de sauver la vie des 500 passagers …

Clint Eastwood depuis quelques années, fait des films sans grand intérêt. Cette année il adapte le drame du Thalys, tentative d’attentat survenu en août 2015. American Sniper bien qu’il soit un bon film, ce dernier dégoulinait de patriotisme à outrance. Un patriotisme que l’on ressent encore plus dans son dernier film. On sait que les Américains, sont fiers de leur armée, oh oui ça on le sait! et cela se voit même un peu trop parfois. Dans ce nouveau film, les héros sont interprétés par les vrais héros qui ont vécu le drame. Bonne idée ou pas? Le résultat n’est pas catastrophique, mais on se dit tout ça, pour ça et c’est bien le problème. Faire un film, sur un attentat si récent était-ce vraiment nécessaire? Pour ce qu’il y a raconté, pas vraiment mais bon après tout Eastwood, peu nous surprendre même si en ce moment c’est plutôt avec méfiance que l’on va voir ses films. Dans son nouveau long-métrage, il retrace le parcours de la jeunesse des trois héros jusqu’au drame qui s’est produit à bord du Thalys. Le problème de ce film, c’est qu’il est peu utile…

Spencer, Alek et Anthony sont amis depuis l’enfance. Ainsi le film démarrera sur leur parcours étant gamin, a l’école il n’était pas très concentré. Puis Alek dut aller vivre chez son père, et fut séparé de son meilleur ami. Puis les trois gamins grandirent, et firent chacun leur route. Malgré ça ils gardèrent contact, Spencer désira rentrer à l’armée, hélas pas dans la classe qu’il désirait et Alek lui était en Afghanistan et s’ennuyait. Après leur classe ils décidèrent de voyager à travers l’Europe, ce fut d’abord l’Italie Rome et ensuite Venise. Ils visitèrent aussi Amsterdam, puis partirent en France. C’est pendant ce trajet, qui les mène à Paris que tout va changer. Durant les scènes de leur passé, on aperçoit par petites séquences l’attaque du Thalys. Une décision étrange, comme si Eastwood s’était dit pour ne pas les ennuyer les spectateurs, on va mettre des séquences ici et là. Mais ça ne donnera pas plus de qualité au film, et ne le rendra pas plus intéressant. Revenons au film, ou un homme attend devant les toilettes car un homme y est depuis un moment. Il finit par sortir enfin et frappe l’homme, et le bouscule et pénètre dans le wagon semant la terreur à bord. Les cris fusent, c’est la panique à bord. Spencer endormi est réveillé par les cris, et aperçoit le terroriste et comprend vite ce qui se passe il lui saute dessus. Les deux hommes se battent violemment, ses deux amis viennent l’aider, et frappent l’assaillant violemment afin de le neutraliser car ce dernier se débat de toutes ses forces. Armé d’un couteau, il arrive à lacérer le cou de Spencer, grâce à une prise qu’il a apprise a l’armée il endort le terroriste. Cependant un homme, à bord est dans un état grave, car il s’est pris une balle dans la nuque. La scène de l’attaque dure environ 15 minutes, sur 1h30 du film. Pour tenir sur une bonne durée, Clint Eastwood inclut le passé des trois Américains dont il est si fier. Car on sait qu’Eastwood aime son armée, et il le montre souvent et ici aussi. La mise en scène en fait donc un peu trop, en nous montrant les trois héros qui sont les parfaits petits Américains, qui s’engagent pour l’armée de leur pays sauf Anthony un peu a l’écart. Ou la mise en scène est intéressante, c’est donc vraiment à la fin lors de l’attaque du Thalys, car on ressent vraiment la terreur à bord et ce que les passagers vivent. Tout est donc très bien retranscrit, et c’est là que film s’en sort vraiment le mieux. Le reste n’a que très peu d’importance, pour ce qu’il raconte avant d’en venir aux faits. C’est donc ennuyant, car avait-on vraiment besoin de connaître leur passé? Le film aurait été court certainement, mais ce film n’était pas utile et même il arrive trop tôt après le drame.

L’écriture est de Dorothy Blyskal, adaptant le récit des trois héros. Rien de vraiment extraordinaire, on apprend juste qu’à l’école il n’était pas très doué et vivait sans père. Ils ont grandi ensemble, en parti et font leur vie en gardant toujours le contact. On voit principalement Spencer et Alek faire leur classe et persévérer pour réussir. Donc au final l’écriture n’est pas très intéressante, elle le devient bien plus, lors de l’attaque le film prend davantage d’intérêt car on en vient enfin aux faits. Les scènes sont lisibles, et l’attaque est parfaitement retranscrite. Un scénario pas folichon, qui reste maîtrisé a l’attaque une maîtrise que l’on ressent. Finalement les trois héros, qui interprètent leur propre rôle, ne se débrouillent pas si mal, ça aurait pu être pire ils revivent devant la caméra, l’avant drame et puis vivent à nouveau le drame. Une reconstitution qui doit être fidèle, puisqu’ils étaient au coeur du drame. Spencer Stone avant le film avait fait un Caméo dans le film Range 15. C’est avant tout un homme, qui fait partie de l’armée des États-Unis. Anthony Sadler, a écrit le livre 15h17 to Paris, que Clint Eastwood a adapté, dans ce livre Anthony l’un des trois héros du Thalys retrace son enfance avec ses amis jusqu’au drame qui a changé leur vie. Alek Skarlatos, est membre de la garde nationale de l’Oregon est reçu plusieurs récompenses, comme ses amis pour avoir neutralisé le djihadiste Ayoub El Khazzani, qui avait pour projet d’élaborer un massacre à bord du Thalys. Si le film reste intéressant sur les séquences concernant l’attaque du Thalys, et une prestation pas trop mauvaise des héros authentique. Le film est basique et reste un film sans grande surprise, un film de Clint Eastwood largement oubliable. Ce que l’on pourra aussi reprocher une fois de plus, c’est d’en faire trop sur le patriotisme Américain. Le grand Clint Eastwood, est-il sur le déclin ou alors est-il dans une passe de films moyens voire mauvais pour certains? Réponse dans son prochain film.

Bande annonce

Détails du Blu-Ray

Acteurs : Spencer Stone, Anthony Sadler, Alek Skarlatos, Jenna Fischer, Judy Greer
Réalisateurs : Clint Eastwood
Audio : Anglais, Français
Sous-titres : Français
Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
Région : Toutes les régions
Nombre de disques : 1
Studio : Warner Bros.
Date de sortie du DVD : 13 juin 2018
Durée : 94 minutes

Bonus

« Le courage en personne »
« Chaque seconde compte »

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :