Repo Men de Miguel Sapochnik

Sortie 14 juillet 2010
Durée 1h 51min
Genre Science fiction, Action, Thriller
De Miguel Sapochnik
Avec Jude Law, Forest Whitaker, Alice Braga, Liev Schreiber, Carice Van Houten, Chandler Canterbury…
Nationalités Américain, Canadien
Musique Marco Beltrami

 

 

Le chasseur est la proie

 

Synopsis

Dans un futur proche, les hommes sont parvenus à prolonger et améliorer la vie de leurs semblables à l’aide d’organes artificiels extrêmement sophistiqués et coûteux, élaborés par une société connue sous le nom de L’Union. Le sombre pendant de cette percée scientifique : lorsque les « greffés » ne sont plus à même d’honorer les échéances de leur crédit, L’Union envoie alors ses agents spécialisés, les Repo Men, pour reprendre la marchandise, sans se préoccuper du confort ou de la survie de leurs clients insolvables.
Rémy, un des meilleurs repo men sur le marché, est victime d’un arrêt cardiaque et se réveille avec le dernier modèle de cœur artificiel implanté dans le thorax, et la note salée qui l’accompagne. Cette intervention forcée produit cependant un effet indésirable : Rémy n’a plus le cœur à l’ouvrage. Quand il se retrouve dans l’incapacité de payer ses traites, L’Union assigne alors son agent le plus coriace, Jake, l’ex-coéquipier de Rémy, pour le retrouver et récupérer son bien.
Le chasseur est devenu la proie…

Il y a dix ans de ça, le réalisateur Miguel Sapochnik sortait son premier film « Repo Men« , et c’était bien .Un réalisateur ambitieux, même si la réalisation n’est pas parfaite. Son style ne laisse pas indifférent, beaucoup de choses sont à retenir. Mais voilà déjà dix ans, que le réalisateur n’a plus rien réalisé en matière de long-métrage et se concentre sur des séries, comme Dr House, Banshee, Falling skies ou encore Fringe ou même True Détective réalisant seulement un épisode pour certaines séries. Le réalisateur a aussi réalisé des épisodes de Game of Throne, et il est showrunner/créateur de la prochaine série spin-off qui démarrera peut-être bien cette année. Son prochain film sera aussi pour la fin de l’année, et porte le nom de BIOS avec Tom Hanks prévu pour octobre prochain, espérons que ce dernier film verra le jour. Pour un premier film il y a déjà dix ans, Miguel Sapochnik avait fait quand même fort, où le sujet était mieux maîtrisé , mieux qu’un certain In Time d’Andrew Niccol, dont le sujet était certes différent , mais mal développé. Repo Men est plus osé, et rentre dedans et puis le casting Jude Law et Forest Whitaker, quand même c’est un sacré duo ! On dira ce qu’on voudra, mais c’est un film dans le genre S. F qui vaut vraiment le détour.

Nous sommes dans un futur proche, les humains paient pour les organes artificiels qu’ils se sont fait greffés. Ce sont des organes super-sophistiqués, à la pointe de la technologie, mais certains n’ont plus les moyens de payer et sont donc tués et on leur retire leur ou les organes qu’ils n’ont pas payés. Ces organes artificiels sont commercialisés par l’entreprise « L’UNION », et les personnes doivent payer leurs organes par crédit ce qui les endettent facilement. Si les personnes ne payent pas, ou sont des mauvais payeurs , l’entreprise emploie les Repo-Men ,qui ont pour but , de retirer les organes artificiels des personnes en possédant, parce qu’ils n’ont pas payé, puis, évidemment ils meurent par la suite. Rémy est un des meilleurs employés de l’entreprise avec son coéquipier Jake, ils se connaissent depuis qu’ils sont gamins. La femme de Rémy n’apprécie guère le métier de son mari, et s’il n’arrête pas elle le quittera et partira avec son fils. . Remy en parle à son patron, et effectue une dernière mission chez un musicien, mais l’opération tourne mal lorsque en utilisant le défibrilateur il est éjecté, et il est victime d’un arrêt cardiaque. À son réveil il est à l’hôpital avec Jake et Frank son patron à ses côtés, il s’aperçoit qu’un coeur artificiel lui a était greffé, car ils n’avaient pas le choix pour qu’il reste en vie. . Lors de l’une de ses missions habituelles, ce dernier n’est plus aussi bon qu’avant. Pourtant le travail est indispensable, car il doit payer son organe artificiel et la note est salée. Il prend conscience alors, que son travail est immoral et inhumain et fait la rencontre d’une jeune femme Beth, qui a subi plusieurs greffes. Désormais le chasseur devient la proie, n’ayant pas payé la facture, Rémy est poursuivi par son ex coéquipier Jake qui le tuera s’il le faut , ainsi que Beth. La vision du futur, mise en scène , fait froid dans le dos et franchement bien pensée. Miguel Sapochnik retranscrit un univers, d’un système révoltant où la violence est le moyen d’éradiquer les mauvais payeurs. La réalisation est ingénieuse, même si pourtant quelquefois elle le fait de façon maladroite, mais sinon dans l’ensemble c’est une réussite.

Une réalisation mature, mais qui quelquefois n’est pas à la pointe de la perfection dans certains effets visuels. Le final est assez inattendu, c’est d’ailleurs à ce niveau-là que l’écriture surprend beaucoup en piégeant en quelque sorte le spectateur. Un scénario d’Eric Garcia et Garrett Lerner, et si le scénario est maîtrisé c’est que l’auteur, Éric Gracia adapte son roman lui-même, il n’est pas seul ,certes,mais sans doute a-t-il pu prendre des libertés, afin de pouvoir changer des détails par rapport à son livre. On aurait quand même voulu en savoir un peu plus sur les Repo-Men, car cela manque de développement. Le développement concernant Rémy est bien traité, la chasse à l’homme entre les deux hommes est bien retranscrite. La petite romance entre Rémy et Beth, est aussi bien amenée, sans tomber dans la mièvrerie. Le film aborde des thèmes intéressants, comme la représentation de ce système prêt à tout, pour se faire de l’argent… d’ailleurs pas si éloigné d’une certaine manière de l’état actuel des choses. Le patron de Rémy et Jake, est très représentatif des hommes dirigeant ce système et qui parviennent à leurs fins, en témoigne la fin du long-métrage. Jude Law et Forest Whitaker, sont incroyables et livrent de parfaites prestations. On remarquera aussi Alice Braga et Liev Schreiber, qui sont des personnages importants, avec des prestations remarquables. Dans le genre, Repo-Men, retranscrit très bien un futur proche, en développant au mieux son sujet et ça fonctionne plutôt bien.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :