28 Semaines plus tard de Juan Carlos Fresnadillo

Sortie 19 septembre 2007
Durée 1h 31min
Genre Science fiction, Epouvante-horreur, Thriller
De Juan Carlos Fresnadillo
Avec Robert Carlyle, Rose Byrne, Harold Perrineau, Jeremy Renner, Imogen Poots, Idris Elba…
Nationalités Britannique, Espagnol
Musique John Murphy


Les contaminés ont encore la rage

 

Synopsis

Interdit aux moins de 12 ans
Il y a six mois, un terrible virus a décimé l’Angleterre et a transformé presque toute la population en monstres sanguinaires.
Les forces américaines d’occupation ayant déclaré que l’infection a été définitivement vaincue, la reconstruction du pays peut maintenant commencer.
Don a survécu à ces atroces événements, mais il n’a pas réussi à sauver sa femme et la culpabilité le ronge. Lorsqu’il retrouve ses enfants, Andy et Tammy, qu’il n’avait pas revus depuis la catastrophe et qui reviennent à Londres avec la première vague de réfugiés, il leur apprend la mort de leur mère. Partagés entre la joie des retrouvailles et le chagrin, tous trois tentent de se reconstruire et de reprendre une vie normale dans la ville dirigée par l’armée américaine.
Pourtant, quelque part, un effroyable secret les attend. Tout n’est pas terminé…

18688805.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

18766495.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Quatre ans après le film culte de Danny Boyle, le réalisateur Espagnol Juan Carlos Fresnadillo reprend le flambeau moins bien que le premier ,mais tout de même jouissif. Alors que l’Angleterre était arrivée à contenir le virus, ce dernier refait surface ,quand un père de famille retrouve sa femme infectée, mais pas à l’état de contaminée, car elle possède un gêne qui pourrait être la solution au virus. En embrassant sa femme, elle lui transmet par la salive le virus, il se transforme alors, et la tue, s’échappe et la ville « part en sucette ». Nouveaux personnages pour ce nouveau film avec toujours Danny Boyle à la production, ce qu’on peut qualifier de réussite, car le style du premier est encore là. Sortie en 2007 Juan Carlos Fresnadillo en est à son deuxième long métrage seulement ,et gère sa réalisation plutôt bien.

18766500.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

18766504.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Difficile de faire mieux que Danny Boyle, au vu d’une mise en scène de génie et d’un scénario appliqué. Juan Carlos Fresnadillo cependant assure dans sa réalisation, sa mise en scène est intelligente avec de belles trouvailles. On croit le virus éradiqué, mais on sait que quelque chose va se passer …mais comment? En effet un père de famille qui avait lâchement abandonné sa femme en proie à des contaminés, mais encore en vie dans un labo, elle a le virus, mais ne réagit pas de la même manière. En embrassant son mari elle lui transmet le virus par la salive, il entre alors dans une violente rage, la tuant dans un véritable bain de sang et s’attaque ensuite aux militaires. Action et suspense sont omniprésents, Juan Carlos Fresnadillo gère très bien sa mise en scène, les survivants doivent faire tout pour fuir la ville de ce fléau. Les enfants tiennent les rôles importants dans le film : Andy et Tammy frère et soeur, doivent faire face à un virus dévastateur : leur père est devenu un contaminé attaquant tout ce qui bouge.

18963941.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

18963975.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La fin du film laisse entrevoir une suite, qu’on attend avec impatience, une suite qui pourrait être réalisée par Danny Boyle lui-même, mais ça…c’est une autre histoire. Au scénario de ce nouvel opus Rowan Joffe, Jesus Olmo, Enrique López Lavigne et le réalisateur Juan Carlos Fresnadillo, bien écrit dans son ensemble avec de très bonnes scènes, on regrette que le film ne reprenne pas les mêmes personnages que le film original de Danny Boyle. Le film avec sans doute un budget plus conséquent, dispose de plus d’effets spéciaux que le premier film, qui sont réussis et ne salissent en rien la qualité du film. Des personnages très bien écrits également avec Imogen Poots dans son premier rôle sur grand écran, on y voit également Jeremy Renner dans un de ses premiers rôles aussi. Complètent le casting aussi, la jolie Rose Byrne, Robert Carlyle puis Idris Elba qu’on ne présente plus. Des prestations parfaites, même si on regrette le casting du premier. A la musique John Murphy revient pour ce deuxième opus, de nouveaux scores, mais aussi le thème principal revient, et c’est toujours aussi bon. Une bonne suite sans Cillian Murphy hélas, mais qui reste une suite respectable avec un très bon scénario et une bonne réalisation.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :