X-Men : First Class de Matthew Vaughn

Date de sortie 01/06/2011 Au cinéma (02h12)
Titre original X-Men: First Class
Réalisé par Matthew Vaughn
Avec James McAvoy , Michael Fassbender , Jennifer Lawrence , Kevin Bacon , Rose Byrne , Nicholas Hoult , January Jones , Jason Flemyng , Lucas Till , Caleb Landry Jones , Zoë Kravitz …
Genre Science-fiction, Drame, Action, Aventures, Thriller
Nationalité États-Unis
Musique Henry Jackman

 

Des amis avant des d’être ennemis

Synopsis

« X-Men : Le Commencement » nous entraîne aux origines de la saga X-Men, révélant une histoire secrète autour des événements majeurs du XXe siècle. Avant que les mutants n’aient révélé leur existence au monde, et avant que Charles Xavier et Erik Lehnsherr ne deviennent le Professeur X et Magneto, ils n’étaient encore que deux jeunes hommes découvrant leurs pouvoirs pour la première fois. Avant de devenir les pires ennemis, ils étaient encore amis, travaillaient avec d’autres mutants pour empêcher la destruction du monde, l’Armageddon. Au cours de cette opération, le conflit naissant entre les deux hommes s’accentua, et la guerre éternelle entre la Confrérie de Magneto et les X-Men du Professeur X éclata…

Matthew Vaughn débuta sa carrière cinématographique avec Layer Cake avec Daniel Craig qui lui aussi débutait au cinéma bien avant d’être l’interprète de James Bond. Le réalisateur lança aussi la carrière de Charlie Cox dans Stardust, qui ne fut pas un grand succès. Puis la consécration vint avec Kick-Ass, ou il lance encore une fois encore la carrière de deux jeunes acteurs : Aaron Taylor-Johnson et Chloé Grace-Moretz. Un film qui rend hommage au super-héros, ou un jeune homme cherche à en devenir un. Avant les trois volets de Kingsman dont le dernier est sortie il y a déjà presque un an, il réalise X-Men : Le commencement qui revient sur les origines des X-Men, sur le passé de Magnéto et Xavier et quelques autres plus exactement. Nous y voyons donc Xavier et Magnéto plus jeune, ou nous découvrons qu’ils étaient amis avant d’être des ennemis. Qui de mieux que James McAvoy et Michael Fassbender pour interpréter ces deux personnages, au tempérament différent qui les mènera dans le futur à s’affronter. Une responsabilité de taille pour Matthew Vaughn, de prendre la saga X-Men, en main surtout pour revenir sur les origines. Même s’il n’aura réalisé que ce film de la saga, il en ressort une œuvre ou le réalisateur livre une vision neuve des X-Men. Si tout n’est pas parfait, le film de Matthew Vaughn reste convaincant et aborde des thèmes avec beaucoup d’intérêt.

C’est en 1944 dans un camp de concentration nazi en Pologne que le jeune Erik Lensherr découvrit ses pouvoirs, un camp que gère le Dr Schmidt qui voit en Erik une expérimentation a exploité. Il demande à Erik de lui montrer une étendue de ses pouvoirs, mais le jeune garçon n’y parvient pas, Schmidt menace au jeune garçon de tuer sa mère, s’il ne le fait pas. Bien qu’il s’y efforce, ça ne vient pas, Schmidt exécute alors la mère d’Erik sous ses yeux. La colère d’Erik face à ça, provoque l’éveil à nouveau de son pouvoir qui consiste à contrôler les champs magnétiques. Dans cette même période dans le comté de Westchester, Charles Xavier, est une jeune télépathe qui vit dans un manoir, ou il fera la rencontre de Raven une jolie métamorphe que Charles prend sous son aile. Bien des années plus tard Erik a une soif de vengeance et il est à la recherche de Schmidt qui se nomme Sébastian Shaw, et qui grâce à des pouvoirs a conservé sa jeunesse d’antan. Le plan de Shaw est désormais de déclencher la Troisième Guerre Mondiale, un lançant des missiles nucléaires. L’agent Moira MacTaggert de la CIA traque Shaw depuis longtemps tout en enquêtant sur ce qu’il prépare.

Grâce à une première version du cérebro, Charles localise, des nouveaux mutants qui pourront le rejoindre. Alors qu’Erik s’apprête à attaquer le bateau où se trouve Shaw, ce dernier riposte, c’est lors de ce combat qu’Erik et Charles se rencontrerons. Pour Erik il s’agit plus d’une affaire de vengeance qu’autre chose, et Charles ne pourra rien contre ça, car ce dernier veut Shaw mort. Ou l’on trouve le plus d’intérêt dans le film de Matthew Vaughn, c’est de faire de Charles et Erik des amis, car nous sommes dans le passé et avant d’être des ennemis, ils étaient des amis. Erik pensait être le seul, et sa rencontre avec Charles va le changer, et lui faire oublier parfois sa haine. Erik au fond n’est pas un homme mauvais, mais un homme qui vit avec le trauma du passé en ayant assisté au meurtre de sa mère sous ses yeux. Matthew Vaughn en prenant la franchise en main, n’a pas une tâche facile et pourtant, il s’en tire bien surtout quand on sait que La Fox est derrière, surtout que ces derniers ont charcuté le quatrième opus de la prélogie Dark Phoenix plus tard. Une mise en scène soignée débutant avec une séquence d’ouverture débutant sur un Erik jeune à la découverte de ses pouvoirs, dans un camp de concentration en Pologne.

Même si on savait que dans le passé Erik et Charles avait étaient amis, il suffira de voir le film de Matthew Vaughn pour voir cette amitié naître, mais aussi se détruire. C’est sur cette amitié que le film se concentre, car elle est importante, car c’est grâce à ces deux hommes les mutants oserons se montrer qu’il soit bon ou mauvais. L’univers d‘X-Men est vaste, il y a de quoi dire, c’est pour cette raison qu’au scénario, on n’y retrouve Bryan Singer (à l’origine des premiers films) mais aussi Zack Stentz, Jane Goldman, Matthew Vaughn et Sheldon Turner. Cette naissance d’une amitié donc, très bien mise en avant, ou Charles sera très important pour Erik grâce à sa capacité d’écoute et d’être proche des gens. Erik peut y voir une sorte de frère, mais cette soif de vengeance qu’a Erik les éloignera. Afin d’exploité au mieux, le passé d’Erik le contexte historique des camps est utilisé de très bonne manière même si ce n’était pas la première fois dans la franchise. On remarquera aussi la guerre que veut déclarer Shaw, ou les pays sont prêts à en finir en utilisant leurs armes.

Sujet sur ce point qui reste d’actualité, surtout quand on voit ce qui ce passe depuis des mois avec la Russie surtout que ce dernier est un pays impliqué dans le film, et ce n’est pas étonnant vu qu’on parle d’arme nucléaire. L’arme nucléaire est une menace qui plane, durant le film, car Shaw est celui qui veut en faire l’utilisation, ainsi la question se pose : de quoi un homme est capable quand il a tous les pouvoirs en sa possession ? Les scénaristes savent très bien aussi maîtriser le traitement des personnages, comme les liens entre Raven et Hank qui se resserrent. La représentation parfaite du méchant qu’est : Sebastian Shaw, prêt a déclencher une guerre nucléaire. Ce qu’on retiendra le plus c’est le traitement de Charles et Erik, l’évolution de leur personnage et de leur amitié. Si James McAvoy et Michael Fassbender livrent de très bonnes prestations, on pourra également retenir Kevin Bacon en Sebastian Shaw, Jennifer Lawrence en Raven. Sans oublier Nicholas Hoult qui interprète Hank (le fauve), mais aussi Rose Byrne ou encore Zoe Kravitz. Si la franchise X-Men a connu des hauts et des bas, le premier volet de la prélogie que signe Matthew Vaughn est une réussite sur de nombreux points, les quelques touches d’humour fonctionnent, sans en faire trop. Matthew Vaughn démarre cette prélogie, en tant que premier film, on y voit alors un réalisateur prometteur.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :