Aller à la barre d’outils

Coffret 5 PINK FILMS

Coffret regroupant 5 films 

Edité par Carlotta 

Sorti le 30 septembre 2020

Genre : Drame, érotique 

 

Suite à une crise du système des grands studios de cinéma japonais comme la Toho dans la moitié des années 60, le Pinku eiga.
Il s’agit d’un ensemble de films d’exploitation érotique distribué par des sociétés indépendantes.

Carlotta a sorti le 30 septembre 2020 un coffrets regroupant 5 grands classiques de ce mouvement cinématographique en Blue Ray et Dvd.

un cinéma du corps

Pourquoi s’intéresser à 5 films érotiques ? La question est ici légitime, car ce type de cinéma est noyé dans une vague de clichés qui lui enlève toute légitimité cinématographique.
Pour l’auteur de ces quelques lignes, ce constat est particulièrement triste puisque ce type d’approche du cinéma possède son lot de pépites et films intéressants.

Le cinéma érotique est bel et bien du cinéma. Un cinéma qui est peut-être moins accessible qu’un autre type qui serait plus « calibré » pour le grand public, mais ce premier possède tout de même un intérêt.

En se basant sur les 5 films du coffret, on peut déjà observer que ces œuvres sont produites dans un contexte particulier qui imprègne le sujet et la mise en scène de celles-ci.
Par exemple, Prière d’Extase de Masao Adachi est une réaction violente aux relations nippo-américaines.

Des jeunes japonais troublés et troublants

Adachi filme des jeunes Japonais qui se cherchent sexuellement. Une jeune fille de ce groupe s’est prostitué et a eu une relation sexuelle avec un professeur japonais, symbolisant les États-Unis, qui l’a pratiquement agressée et l’a engrossée.
Le cinéaste s’empare de l’érotisme pour créer des séquences de sexes perturbantes. Ce film n’est donc plus du tout un simple film érotique, mais un véritable drame humain et politique.

Ce parti-pris se retrouve d’ailleurs dans les autres films. Certains utilisent l’érotisme pour le mélanger à l’humour, d’autre l’incorporent dans une dimension dramatique.
D’autres s’inspirent de cinéastes japonais pour y inclure une dimension érotique sulfureuse et mélancolique. C’est le cas d’Une Famille dévoyée de Masayuki Suo qui reprend les codes de mise en scène d’Ozu.

OZU + Sex

Le coffret 5 Pink Films offre une gamme fournie qui initie le spectateur à un cinéma peu évident de prime abord, mais qui s’avérera passionnant après découverte.

Chaque film est accompagné d’une préface présentée soit par Dimitri Ianni, Stéphane du Mesnildot et Pascal-Alex Vincent.

Il faut donc se procurer 5 Pink Films si vous êtes prêt à entrer dans un univers cinématographique unique et passionnant !

Nicolas Perreau

Le cinéma c'est ma vie !! J'aime beaucoup de réalisateurs, Ridley Scott, David Lynch, Bong Joo Ho, Hayao Miyazaki etc... Et mon film ultime c'est Blade Runner ! Bonne lectures de mes modestes articles !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :