DOCTOR STRANGE

2m3jw5c

Doctor Strange suit l’histoire du Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d’un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utlisant un vaste éventail d’aptitudes métaphysiques et d’artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe.

De: Scott Derickson Avec: Benedict Cumberbatch, Mads Mikkelsen, Rachele Mc Adams, Tilda Swinton, Chiwetel Ejiofor, Benedict Wong.. Durée: 2H05

4754894-strange_vol_1_5_textlessAvec un personnage aussi emblématique que Doctor Strange, le film se devait de mettre le paquet au niveau de l’univers du personnage et un réalisateur à la hauteur. Il est mon personnage favori donc il était d’autant plus vital pour moi que le film respecte les codes de son histoire. Quand le nom de Scott Derickson sortit j’avoue avoir eu très peur car il est celui qui réalisa le jour ou la terre s’arrêta, qui est si vous ne l’avez jamais vu un beau nanar. On lui doit aussi des films comme Sinister, Délivre nous du mal ou l’exorcisme d’Emily Rose un adepte donc des films d’horreurs. J’ai suivi de très prêt la progression du tournage, quand l’indécision se faisait sur l’acteur qui incarnerait le puissant sorcier je priais pour que Benedict Cumberbatch ait le rôle car à mes yeux il était tel que les comics l’ont toujours représenté. Un paquet d’acteurs ont défilés pour le rôle dont Jared Leto devenu le joker de Suicide squad ou bien Liam Neeson (Taken, Batman Begins), Johnny Depp (Sleepy Hollow, L’imaginarium du docteur Parnapuss), Patrick Dempsey (Grey’s anatomy), Keanu Reeves (Matrix, John Wick), Colin Farrel (Phone game, Les animaux fantastiques), Oscar Isaac ( A most violent year, Sucker Punch).. Ou bien deux grands acteurs qui ont faillis concrétiser dont Ewan Mc Gregor (Obiwan Kenobi pour Star Wars ou The island) Joaquin Phoenix (Gladiator, Two lovers). De cette grande bataille parmi tous ses grands noms Benedict Cumberbatch gagna la bataille. L’interprète tant fascinant de la série sherlock allait donner vie à Stephen Strange, ma joie était immense,  le film ne pouvait plus se permettre de se louper.

Doctor Strange, c’est le monde mystique, le multivers, la distorsion de la réalité. Vous le saurez bien assez tôt en allant le voir au cinéma. Ce n’était pas gagné d’avance que le film soit une réussite, le doute persistait jusqu’à ce que je sois en salle mais j’espérais le meilleur. Je n’ai pas eu le meilleur, mais j’ai eu un très très bon Marvel, mon préféré étant Les gardiens de la galaxie ayant trouvé sa patte, ses personnages décalés et son propre humour qui arrive à me séduire à tous les coups. Pour moi Iron man 1er du nom, Thor 1er du nom, Avengers 1er du nom, Les gardiens..Et maintenant Doctor Strange sont les seuls à m’avoir réellement convaincu dans l’univers créé depuis plus de 10 ans par le Marvel universe, et le patron en tête Kevin Feige.

Les défauts du film sont pour moi son humour, l’humour a permit à Marvel d’avoir des facilités de scénarios mais pour moi à un impact capital sur les films, il amoindrit de manière dramatique les enjeux, les tensions, l’émotion qui s’y l’humour avait été remplacé par un ton beaucoup plus sérieux aurait permit au film de s’envoler et de devenir à mes yeux une immense claque.

news_illustre_1471111923_820Mise à par l’humour qui ne marche pas pour moi, difficile de ne pas voir en ce personnage un énième Tony Stark, le légendaire Iron man, sa personnalité se voit fortement emprunté sur ce personnage, ils utilisent les mêmes codes pour y amener l’humour, on ressent clairement là un manque d’imagination des scénaristes qui ne font que refaire ce qui a marché de films en films. Le personnage est arrogant et froid assez dur dans les comics ici ils l’ont rendus très sympathique, je trouve qu’une fois que tous les personnages se retrouveront dans un seul film ça donnera du coup beaucoup de personnages avec des similitudes. Ce qui est dommage la ou on devrait les rendre tous intéressant avec une personnalité différente. Marvel ne se mouille pas comparé à un DC Comics qui avec Batman V Superman osé une histoire extrêmement travaillé, complexe avec beaucoup de choses à introduire, des enjeux frappant et un univers sombre qui marchait véritablement bien pour ma part. Alors même si Marvel ne se réinvente plus depuis bien longtemps le coté psychédélique du film est frappant et on ne peut pas ne pas y voir des références à Matrix, Inception ou à Batman Begins, l’univers qu’il développe et les détournements de notre réalité qui servent souvent l’action sont d’une mise en scène grandiose dont l’action n’en est que plus renversante, comme le sont les premières minutes du film qui mettent directement dans l’ambiance et toutes les autres scènes.

Ma scène préférée reste cependant une scène de grands calmes ou le Doctor et son maître par le biais de leurs esprits discutent à un moment capital (je ne spoilerai pas), la scène se pose, prend le temps de les observer, de faire venir l’émotion, les lumières, les effets amènent énormément de beauté à cette scène. Coup de coeur assuré.

 

doctorstrange-fiche_film-031016-151837Le méchant du film est tenu par Mads Mikkelsen, qui lui aussi était sur la longue liste des prétendants pour incarner le sorcier suprême mais qui au final se retrouva à endosser la peau du méchant de cet opus. Alors Marvel fait du Marvel encore et toujours les ennemis n’ont pas vraiment de grandes personnalités et ne sont que des bad guys de base malgré le charisme et la noirceur de jeu de celui ci pour le rendre effrayant et lui donnait toute crédibilité il nous manque quand même de vrais grands méchants hormis ça il fait un sans faute niveau interprétation, vous avez pu découvrir l’acteur dans la série Hannibal ou prochainement dans Rogue One: a star wars story. Le design de la dimension noire est très réussi. Même si le combat de fin nous laisse sur notre fin par rapport à son ennemi principal il n’en est pas moins magnifiquement travaillé et délicieux à voir, j’étais charmé.

Chiwetel Ejiofor est Modor si vous connaissez les comics de Strange vous saurez que le twist final devait arriver et ne vous surprendra pas, je suis curieux de ce qu’il peut apporter de plus profond dans les futurs à venir il a énormément de potentiel a condition de ne pas le rendre insipide et de l’embellir, vous avez pu voir l’acteur dans 12 years a slave pour  ne citer que lui.

doctor-strange-concept-art-roomEt ainsi l’Ancien qui est normalement un chinois vieillard et barbu est ici incarné par Tilda Swinton qui lui rend grâce et pourrait être née pour le rôle tant elle l’incarne avec perfection et le sublime.

la BO de Michael Giacchino harmonise le tout avec des sons qui nous font totalement rentré dans cet univers sans être novateur, ils sont percutants, beaux à attendre et sont un point essentiel à tous films qui se respectent.

Que ce soit les décors, les effets speciaux et la magie tout ce qui a été créé autour du film est d’une richesse absolue et donne du cachet au film, la cape du Dr est notamment badass à souhait vous le verrez par vous même.

 

 

009

018

doctor-strange-photo-56826556ac3c1

 

Reste que la prestation du Doctor par Benedict Cumberbatch est directement à saluer tant il l’incarne divinement bien, comme Robert Downey Jr est devenu Iron man et cela devint une évidence, il est flagrant que celui ci était fait pour ce rôle.

 

Je suis fan de l’acteur et je le suis sur ses projets, la vf proposé en cinéma ne lui rend pas du tout grâce, car seul la vf que propose la série Sherlock colle à la voix grave de l’acteur dans sa version originale donc je vous encourage à le voir dans cette version, cela m’a énormément dérangé.

 

Il sera surement à l’avenir un des personnages clés du Marvel Cinématique Universe et deviendra un pilier sur lequel les Avengers se reposeront mais avant cela ne loupez pas les deux scènes post génériques qui vous spoil ses futures apparitions dans d’autres films.

 

Je regrette que Rachel Mc Adams qui joue sa petite amie et qui par la suite devrait devenir un personnage TRES important n’est pas plus de place ici mais au final le film est assez riche pour qu’on se dise qu’on nous l’a réserve pour plus tard.

Au final ce Doctor Strange au schéma classique charme dans sa mise en scène à laquelle il mise tout et met le paquet pour le spectateur s’envole dans un tout nouvel univers et le réussit à merveille ce qui permet au final de réussir son plus gros défi. Il ne s’envole pas cependant au niveau du scénario qui reste très Marvel et ne m’a pas séduit dans son humour mais il est tellement un divertissement de haute volée et portés par des acteurs gracieux que tout ceci n’en est que pardonné et qu’il vous est indispensable de le voir, on devra probablement compter sur le Docteur encore pour un long moment et je suis impatient de le retrouver. En attendant libérez votre esprit, votre réalité n’est qu’une parmi tant d’autres. Laissez vous emporter, le film vous transportera au plus loin de votre imagination et vous comblera après je trouve qu’une Origin story n’était pas nécessairement obligatoire pour un film pareil, on aurait du le voir déjà en sorcier suprême et une aventure inédite mais bon..Voyez le. 

002

 

xavier dc

Une passion depuis tout petit, qui a grandi avec les films de De Funès et Bourvil que ma grand-mère me faisait découvrir. J’ai toujours aimé cet univers... Leonardo Dicaprio ou Tom Hanks ont contribué à me faire rêver année après année. J’ai écrit au lycée un court-métrage dans le cadre de l'option "audio-visuel", puis on s’est attelé à le réaliser. Je suis passé par la caméra - devant ou derrière, du casque-son à la perche. Toutes les étapes étaient plaisantes à faire et cela a confirmé que je voulais continuer dans cet univers car c’est le mien tout simplement, c’est la ou je me sens bien. Le futur je ne le vois que dans le cinéma. J’ai toujours voulu être acteur, quand je vois un film, il y a toujours un rôle ou je me dis : "tiens, j’aurais aimé être ce personnage !" Ce sont bizarrement rarement les 1er rôles que je trouve les plus intéressants. J’ai écris un scénario pour un jour, si je perce, pouvoir le réaliser... après avoir passé quelques années à apprendre avant bien évidement ! J'ai tourné dans un court métrage du réalisateur Florian Hessique qui avait pour titre "je ne dirai plus jamais je t'aime" dont la photo est d'ailleurs tirée. J'ai figuré dans la web série"Germains germaines" dont les réalisateurs sont maintenant des amis... Et je suis preneur de tous projets ! Le cinéma, il n’y a pas une journée sans que j’en parle ; ça fait tout simplement partie de moi ! une citation de Marin Scorcese m'aide à avancer chaque jour "Je faisais mon chemin mais le cinéma était une obsession".

2 pensées sur “DOCTOR STRANGE

  • novembre 19, 2016 à 17 h 56 min
    Permalink

    Critique plus ou moins utile, je suis en accord avec certains point, désaccord pour d’autres, rien de bien surprenant.
    Mais PAR PITIÉ !!!! Pourquoi massacrer autant l’orthographe ? Au point que ma lecture en est devenue désagréable dès le premier tier de l’article !
    et sinon, c’est le Baron Mordo, pas Modor (Mordor ? Une déviation ?).

    Répondre
    • novembre 20, 2016 à 13 h 44 min
      Permalink

      Bonsoir je suis celui qui a écrit cette critique pour l’orthographe je fais gaffe au maximum il m’arrive avec la rapidité de faire des fautes de frappe dans ce cas merci de me faire part à quel moment je vous prie, ensuite pour accord ou désaccord je suis intéressé, oui m’approuvez vous et ou avez vous un avis qui diverge ?. Pour le Baron Mordo c’est clairement une erreur de rapidité merci.

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :