Jeunesse Sauvage de Frédéric Carpentier

Sortie 22 juin 2020
Durée 1h 20min
Genre Drame
De Frédéric Carpentier
Avec Pablo Cobo, Darren Muselet, Léone François, Jerôme Bideau, Abdelkader Bouallaga, Sandor Funtek, Nacime Uhlman, Antoine Piccarreta…
Nationalités français, belge
Musique Pablo Pico

 

Synopsis

Raphaël, le chef d’une bande de jeunes voleurs de rues, voit son autorité menacée par Kevin, son fidèle lieutenant. Pour garder le pouvoir, il doit affronter la trahison et un univers de plus en plus violent, où les armes remplacent les poings.

L’Avis d’Orel

Premier film du cinéaste Frédéric Carpentier? ou l’intrigue se déroule dans le sud de la France. Raphaël est un jeune délinquant, qui dirige une bande c’est un petit gang. Leur vie se résume à voler, les gens dans la rue pick-pocket ou vole à la tir. Certaine fois la bande se retrouve en confrontation avec des bandes rivales, ce qui provoque des bagarres entre eux. Pour son premier film Frédéric Carpentier prouve que le cinéma français, n’a pas fini de nous surprendre dans pas mal de genre. Jeunesse Sauvage parle de jeunes sans attache, ou l’absence des parents les pousse à être dans la rue et commettre des crimes. Le film n’est certes pas parfait, surtout qu’il s’agit d’un premier film mais il dispose de nombreuses qualités.

Raphaël est un jeune délinquant, il dirige une petite bande ou il leur apprend à commettre des vols. Le film débute sur l’apprentissage de l’art du pick-pocket, où Raphaël leur apprend toutes les ficelles de ce délit. Lui et sa bande commettent des vols en pleine rue, puis Raphaël aussi vol des voitures qu’il livre chez un revendeur. Le père du jeune homme est un SDF, et lui apporte comme il peut l’aide qu’il peut. Sortie chez Rimini Éditions en janvier dernier, Jeunesse Sauvage est plutôt réaliste, quand il aborde son sujet sur une jeunesse délaissée sans aucune attache. Frédéric Carpentier maîtrise sa mise en scène, c’est un film percutant et intéressant.

 

L’Avis de Nicolas

Raphaël est un jeune délinquant à la tête d’un groupe de voleurs dans le sud de la France. Tentant de s’occuper de son père devenu SDF, il aspire à une autre vie.

Ce qui frappe dans ce premier long-métrage de Frédéric Carpentier est la rage qui en découle.
Malgré des approximations et petits défauts liés au fait que ce soit un premier film, Jeunesse Sauvage met en scène une jeunesse sacrifiée qui revient à l’état sauvage.

Ce qui est ici frappant est le fait de voir des jeunes adolescents voler, se battre et tuer. La ville apparaît alors comme une jungle dans laquelle ces jeunes tentent de survivre.
Le cinéaste arrive alors à créer un attachement pour ses personnages en passant par la détresse de leur situation tout en évitant de tomber dans le misérabilisme.

Le film est disponible chez Rimini depuis le 19 janvier 2021 en DVD.

Jeunesse sauvage est un sacré film qui n’est pas dénué de fragilité. Cependant il arrive à traiter avec une certaine justesse de son sujet.

 

 

 

Détails du DVD

Classé : Tous publics
Dimensions du colis : 19.1 x 13.8 x 1.8 cm; 100 grammes
Réalisateur : Frédéric Carpentier
Format : Couleur, Cinémascope, PAL
Durée : 1 heure et 20 minutes
Date de sortie : 19 janvier 2021
Acteurs : Pablo Cobo, Darren Muselet, Léone François-Janssens, Jerome Bidaux, Kader Bouallaga
Langue : Français (Dolby Digital 2.0)
Studio : Rimini Editions

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :