Killer Inside de Duncan Skiles

Date de sortie 16/11/2018 Sur Amazon Prime
Durée (01h49)
Titre original The Clovehitch Killer
Réalisé par Duncan Skiles
Avec Dylan McDermott , Charlie Plummer , Samantha Mathis , Madisen Beaty , Brenna Sherman , Lance Chantiles-Wertz , Emma Jones , Jonathan K. Riggs , Katarina Perez , Janet Scott , Mark A. Nash , Stan Simonov , Michael Urriquia , Gabe Litwin , Mike Cortese , Allie Moisan , Brian Ott , Sarah Cleveland
Genre Policier
Nationalité États-Unis, Philippines
Musique Matt Veligdan

 

A la recherche du tueur

 

 

Synopsis

Chef scout et paroissien assidu, Tyler est un adolescent dont la maturité fait la fierté de ses parents, couple pieux et respecté de tous dans cette bourgade du Kentucky. Le quotidien de Tyler va pourtant vaciller, le jour où une vague de meurtres effroyables s’abat sur la ville. Alors que la police évoque un tueur en série, le jeune garçon fait une découverte des plus troublantes dans le camion de son père. Un doute glaçant l’assaille : et si le tueur qui sévit vivait dans sa propre maison ? Malgré la peur, Tyler se lance dans une enquête sans retour.

Distribué seulement chez nous, cette année, le film est sorti aux Etats-Unis en 2018. C’est Condor qui se voit donc a la distribution de ce film, dont j’attendais beaucoup plus. À la réalisation Duncan Skiles, qui en est à son premier film après avoir travaillé sur la série The Fuzz. Dans son premier film, le réalisateur raconte l’histoire d’un jeune garçon, qui soupçonne son père d’être un tueur en série, et le film donc le suit a chercher d’éventuels indices qui pourraient le conduire, a la vérité. On ne sait pas trop, si le film manque de budget et c’est possiblement le cas, car les décors n’ont rien d’attirants. Un pitch de départ intéressant, mais où le film ne s’investit pas pleinement, on a plus l’mpression de voir un téléfilm de l’après-midi sur M6. Peu de scènes de suspense, pour mettre un peu de tension, et puis finalement, on ne nous cache pas que le père est un sérial-killer. Le jeune comédien peine à convaincre, dans sa prestation. Killer Inside n’est qu’une petite sortie VOD, peu remarquable, car malgré sa proposition ça reste ennuyeux et fainéant.

Il y a dix ans de ça la ville, ou réside, la famille Burnside fut le théâtre de meurtres abominable commis par un sérial-killer, surnommer l’étrangleur. En effet ce dernier étranglé ses victimes, juste après les avoirs kidnappées. Après avoir commis une dizaine de meurtres, ce dernier a subitement arrêté sans jamais avoir été découvert. La famille Burnside est cependant une famille parfaite, dans cette petite ville Don et sa famille participe à chaque messe, et il est un grand chef scout, ou son fils suit ses cours. Mais Tyler est un ado est, il grandit et il s’intéresse aux filles, même s’il reste un jeune homme timide. Alors qu’un soir, il a rancard avec une fille, cette dernière le prend pour un pervers en trouvant dans la voiture un découpage de magazine porno. Il tente d’expliquer à la jeune fille, que ça ne lui appartient pas puisque le véhicule appartient à son père. Des éléments troublants perturbent Tyler, concernant son père, il entre dans la remise fermée avec un cadenas et y fait des découvertes terrifiantes. Son père, serait-il le tueur, qui avait sévi il y a dix ans ? Tyler se rapproche de Kassi une fille mystérieuse, qui enquête sur le tueur depuis bien longtemps. Elle et lui s’approcheront toujours plus près de la vérité, mettant leur vie en danger. L’image de la famille parfaite, est bien représenté dans Killer Inside surtout que le père donne l’image d’un très bon père de famille, proche de ses enfants et de sa femme. Plus le film avance, plus le personnage devient inquiétant, quand il est seul chez lui et qu’il se déguise en femme, et ensuite, il suit une jeune femme au super-marché, on sait qu’il passera dans peu de temps de nouveau a l’acte. Ce qui est navrant c’est qu’avec un tel sujet, le film avait de quoi séduire car le film déçoit clairement dans sa mise en scène, sans originalité. Il n’y aucune tension, ou très peu, mais n’apporte pas grand-chose. Tyler semble se perdre, et ne semble pas si perturbé que ça. L’ennui gagne souvent, car il ne se passe pas grand-chose.

Au scénario Christopher D. Ford qui apporte peu d’intérêt a ses personnages, Tyler est ennuyeux un jeune garçon qui cherche à savoir si son père est un tueur en série. Mais on se doute bien, que ce dernier est un tueur, car avec tous les éléments, comment il pourrait en être autrement ? Il est difficile de savoir où le scénariste veut nous mener, il veut faire durer le suspense, mais c’est trop long. Il s’attarde sur des détails trop longtemps, mais on sait déjà qu’il est coupable. Le film manque clairement de développement, il y a donc peu d’impact sur les personnages et le reste. Tyler est interprété par Charlie Plummer, Dylan McDermott interprète le père soupçonné d’être le tueur. Le comédien est celui qui s’en sors le mieux, dans ce long-métrage en soi-disant père parfait. Killer Inside dans son ensemble, est hélas loin d’être une réussite, on retiendra son sujet intéressant et la prestation de Dylan McDermott.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :