Lucky Strike, de Kim Yong-hoon

 

Date de sortie : 19 février 2020 (Corée du Sud), 8 juillet 2020 (France)
Réalisateur : Kim Yong-hoon
Acteurs principaux : Jeong Woo-seong, Jeon Do-yeong, Man-Sik Jeong, Seong-woo Bae
Genre : Thriller
Nationalité : Sud-coréen
Compositeur : Nene Kang

Que faire quand on tombe sur un sac pourvu de milliers de wons ?

Adaptation du roman de Keisuke Sone par Kim Yong-hoon dont c’est le tout le premier film, Lucky Strike est un thriller sud-coréen dans lequel un sac rempli de billets vient bouleverser le destin de plusieurs personnages alors tentés de refaire leur vie. D’abord un employé de sauna joué par le taciturne Seong-woo Bae, rapidement suivi d’un agent des douanes interprété par Jeong Woo-seong (Le Bon, la Brute et le Cinglé) devant de l’argent à un prêteur sur gage sous les traits de Man-Sik Jeong (Hard Day). La très populaire Jeon Do-yeong (Secret Sunshine) y incarne un des personnages les plus manipulateurs lors de séquences plus macabres les unes que les autres.

Les promesses de remboursement, ça finit rarement bien…
Rearch of a Lucky instead of a sweet !

Entre meurtres, arnaques et trahisons, chacun est prêt à tout pour parvenir à ses fins dans une narration éclatée donnant un certain cachet au film, bien que sa réalisation reprenne largement les codes connus du cinéma coréen. Son découpage en chapitres et ses nombreux dialogues ne sont pas sans rappeler les premiers films de Quentin Tarantino, si ce n’est que le scénario peut parfois paraître trop brouillon pour être facile à suivre. Si le titre du film fait écho aux coups chanceux que peuvent porter les personnages selon les situations, il renvoie aussi à la marque de cigarettes éponyme, directement présentes dans le film pour symboliser la fortune et la consumation. Pour son premier film, Kim Yong-hoon s’en sort relativement bien : un réalisateur à suivre de près !

Emmanuel Delextrat

Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :