Angles d’attaque de Pete Travis

Date de sortie 19 mars 2008 (1h 29min)
De Pete Travis
Avec Matthew Fox, Forest Whitaker, Dennis Quaid, Sigourney Weaver, Bruce McGill, Ayelet Zurer, William Hurt…
Genre Thriller
Nationalité Américain
Musique Alti Övarsson

 

Une attaque en Espagne

 

Synopsis

Thomas Barnes et Kent Taylor sont deux agents secrets chargés d’assurer la protection du Président Ashton lors d’une conférence au sommet sur le terrorisme en Espagne. Peu après son arrivée, le président est victime d’une tentative d’assassinat. Dans la foule, un touriste américain a filmé toute la scène. Rex, reporter pour une chaîne de TV américaine, a elle aussi été le témoin privilégié des 15 minutes avant et après le coup de feu.
C’est en suivant la reconstitution de ces moments vécus par ces 4 personnages que la terrible vérité qui se cache derrière cet attentat nous sera révélée.

Peu de films, à son actif dont la nouvelle  version de Dredd en 2012, Pete Travis n’est pas tellement connu. En 2008 il sort Angles d’attaque, qui a déjà plus de dix ans mais qui reste efficace et colle encore à l’actualité sur ce qui est du terrorisme. La particularité du long-métrage, de Pete Travis c’est qu’il revient en arrière à plusieurs reprises, ce qui permet de voir du point de vue de plusieurs personnages comment ils ont vécu l’attaque. Le film est parfois maladroit, car il exécute trop vite ses scènes et c’est dommage. Cependant il est facile de comprendre le déroulement du film, et il est captivant car l’assassin n’est toujours celui qu’on pense. Pete Travis livre un film d’action au concept intéressant, dont on ne perd pas une miette.

Le président Américain est en visite en Espagne, sous haute sécurité entourée de Thomas Barnes et Kent Taylor. Thomas Barnes lui est encore sous le choc, suite à une attaque contre le président il y a quelques mois, où il s’est fait tirer dessus et a failli y laisser la vie. Cette visite du président en Espagne est très importante, et sa protection doit être irréprochable. Alors que le président commence à peine son discours, il se fait tirer dessus, les deux agents ignorent d’où a pu venir le tir. Cette attaque provoque la panique, puis suivront aussitôt deux explosions, où beaucoup de gens sont tués. Un homme avec une caméra a filmé quelques éléments qui pourraient aider, les agents de sécurité. Taylor quitte les lieux, afin de poursuivre le tueur, tandis que Barnes cherche des preuves. L’homme à la caméra donnera des éléments qui aideront Barnes, mais pas suffisamment. Plusieurs retours en arrière nous montrent, ce qui a pu se passer réellement du point de vue de divers personnages, des retours qui nous rapproche peu à peu des auteurs des attaques. Barnes et son collègue devront redoubler d’efforts, car les terroristes gagnent du terrain et comptent commettre d’autres attaques. Le film débute avec Rex Brooks qui travaille, pour une chaîne d’infos, et qui ne veut pas louper quoi que ce soi du discours du président la course à l’audience est une priorité. La réalisation de Pete Travis est dynamique, car chacun des flash-back apporte de nouveaux éléments, qui nous rapprochent de la vérité. À travers sa mise en scène, le réalisateur nous montre que chaque personnage à un rôle a joué, et apporte de nouveaux indices. Il y a cependant des scènes mal exécuté, ce qui n’est encore pas trop gênant. Le concept est intéressant c’est d’ailleurs ce qui fait le charme du film, en effet tous les flash-back durant le film mènent à la vérité et ça donne encore plus d’intérêt puisque c’est du point de vue de divers personnages. Le film est surprenant, car il laisse du suspens jusqu’au bout, et les vrais coupables seront révélés et pour certains ce n »est pas cela à qui l’on pense.

On doit l’écriture du film à Barry Levy, qui a la lourde tâche d’écrire plusieurs situations sur ce que vit chaque personnage lors de l’attaque. C’est donc surtout sur leur action, que le scénariste se concentre mais aussi sur le traumatisme de Barnes qui doit surmonter tout cela pour faire face cette attaque. Certains passages semblent bâclés, mais le reste est géré car il captive le spectateur en livrant un final très réussi. Le casting du film est fabuleux on retrouve Dennis Quaid en agent de sécurité torturé par de mauvais souvenirs. Matthew Fox joue Kent le collègue de Barnes, Forest Whitaker interprète Howard Lewis l’homme à la caméra et Sigourney Weaver interprète Rex Brooks, travaillant sur la chaîne de télé Américaine qui retransmet le discours du président. Angles d’attaque n’est certes pas un grand film, mais reste un divertissement honnête traitant du terrorisme de manière simple, avec des prestations honnêtes et convaincantes.

Bande annonce

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire