All the bright Places de Brett Haley

Sortie 14 février 2020
Durée 1h 47min
Genre Romance, Drame
De Brett Haley
Avec Elle Fanning, Justice Smith, Keegan-Michael Key, Luke Wilson…
Nationalité Américain
Musique Keegan DeWitt

 

Les idées noires et l’amour

Synopsis

Finch est la « bête curieuse » de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais, neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité. Mais ce jour là tout change : quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie.
Violet va réapprendre à vivre avec un garçon qui veut mourir.

 

Brett Haley n’a que très peu de films à son actif, et pour cette année il nous sort un film pour Netflix avec a l’affiche Elle Fanning. Adaptation d’un livre de Jennifer Niven auteure de livres pour jeunes adultes, beaucoup ne trouveront pas cette adaptation cinéma à leur goût par rapport au livre quand on les entend. Mais quand on n’a pas lu le bouquin, c’est moins gênant. Le film est plutôt d’actualité, car il aborde le thème d’une jeunesse difficile ou le suicide pour certains est une solution. All the bright places (Tous nos jours parfaits) est une histoire d’amour, entre deux ados, qui ont leurs problèmes elle vient de perdre sa soeur, dont elle était très proche et lui vit seul avec sa grande soeur, son père le battait lui et sa soeur. Brett Haley peut donc atteindre un large public, pas seulement jeune puisque le film aborde un sujet, quand même intéressant qui mérite qu’on en parle. C’est touchant, sans trop de clichés un film Netflix, qui a nombreuses qualités.

Quand Finch rencontre Violet, cette dernière est sur le bord d’un pont prête à sauter. Il monte avec elle, et engage une conversation et arrive à la dissuader de sauter. C’est ainsi qu’ils se rencontrent, ils sont dans le même lycée et ne se sont jamais vu. Au début la jeune fille, ne parle que très peu un travail pour l’école l’oblige à travailler avec lui, quand celui la choisit. Rapidement ils se rapprochent et deviennent amis, Violet commence à revivre et se confie à Finch. Quant à Finch lui il cache des choses, qu’il ne se sent pas prêt à confier à Violet, la jeune fille elle a perdu sa soeur dont elle était proche neuf mois plus tôt. Quelque chose qu’elle vit très mal, puis elle et Finch tombe amoureux ils sont heureux même si lui a des idées noires qu’elle ignore. Les élèves du lycée se moquent de Finch, parce qu’il a un comportement étrange, mais ils ignorent les épreuves de son passé. Ce dernier vit avec sa grande soeur, tous les deux étaient battus par leur père et en garde des séquelles, ils n’ont plus de mère ni de père. Finch vit avec ses idées qui noircissent son esprit, il pense au suicide depuis bien longtemps. Si Violet semble retrouver goût a la vie, Finch même s’il est heureux aux côtés de Violet garde ses idées noires le hante. All the bright places, est une belle histoire qui ne sombre que très peu dans les clichés, Brett Haley livre une mise en scène simple mais qui fonctionne. Une réalisation assez jolie avec une histoire, intéressante.

Jennifer Niven, l’auteure du livre scénarise le film avec Liz Hannah, elles s’intéressent bien au traitement des personnages surtout celui de Violet. Si les blessures de la jeune fille, sont bien retranscrites celle de Théodore Finch le sont moins. Car au début, on ne sait pas s’il a des problèmes, on le découvre petit à petit mais c’est évident que le personnage de Théodore manque de développement, on n’aurait quand même voulu en savoir plus. Cependant le sujet est plutôt bien abordé, il est évident que ce n’est pas forcément facile comme sujet, mais l’écriture maîtrisée y parvient parfaitement. Elle Fanning est parfaite, dans le rôle de Violet, Justin Smith est très bon dans le rôle de Théodore. On pourra apercevoir au casting Luke Wilson, dans le rôle du père de Violet. All the bright Places, est un film qui dégage pas mal d’émotion avec une fin qui ne peut que toucher, une oeuvre au sujet maîtrisé qui mérite un visionnage.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :