Burn Out de Yann Gozlan

Date de sortie 3 janvier 2018 (1h 43min)
De Yann Gozlan
Avec François Civil, Olivier Rabourdin, Manon Azem, Samuel Jouy, Narcisse Mame, Luc Schawrz…
Genre Action
Nationalité Français
Musique Grégoire Auger

A toute vitesse

Synopsis

Tête brûlée, accro aux sensations fortes, Tony ne vit que pour une seule chose : devenir pilote professionnel de moto superbike. Jusqu’au jour où il découvre que la mère de son fils est liée à la pègre manouche. Seule issue pour la sortir de cet engrenage : mettre ses talents au service des truands. Pilote de circuit le jour, go-faster la nuit, Tony est plongé dans une spirale infernale qui le mène au bord de la rupture…

Il y a des films qui hélas passent inaperçus lors de leur sortie en salles, peu distribué en France Burn Out est pourtant un film Français qui a du mérite. Entre Revenge et Grave ou encore dans la brume, le cinéma Français semble offrir des choses plus intéressante que les comédies graveleuses. Pour ce film c’est Yann Gozlan, a la réalisation qui n’a à son actif que trois films avec Burn Out. Son premier film était captifs avec Zoé Félix, et Un homme Idéal en 2015 avec Pierre Niney. Avec Burn Out, nous sommes dans le pur film d’action, mais il ne s’arrête pas que là. Le film permet, de découvrir l’acteur principal qui a beaucoup de talent. À la base une histoire simple, mais derrière tout ça il y a un père de famille prêt à tout, pour sauvé celle qu’il aimait autrefois. Action et drame, tous les ingrédients qui fonctionne dans ce long-métrage. Burn Out vaut-il vraiment, le coup d’oeil?

Oui cent fois oui, il faut voir Burn Out il ne faut pas voir que l’action durant le film. Il faut également observer ce personnage, qui va mettre sa vie en danger pour une femme qu’il aime encore alors qu’ils sont séparés. Tony est un pilote de moto, qui veut passer pro en pleine période de test il découvre que son ex est impliqué dans une affaire de drogue avec des Manouches. Tony décide de prendre les choses en main, et rentre en contact avec le chef qui demande de faire une livraison, des livraisons de drogue durant deux mois. Deux mois et la dette, seront remboursés. Tony se retrouve Gofast, et risque sa vie tous les jours échappant de justesse à la police lors de courses poursuites effrénées. Plus les jours passent, plus Tony fatigue entre le stress, son boulot de cariste et ses tests de moto il ne tiendra pas longtemps. Ce boulot qui ne devait durer que deux mois, sera intense car lors de sa dernière livraison ils ont encore besoin de lui et Tony doit choisir son destin. Yann Gozlan, est absolument incroyable, dans sa mise en scène saisissante les scènes d’action sont réussies. Mais pas seulement on suit de très près la psychologie du personnage de Tony, qui est un père de famille qui évite les problèmes et qui va se retrouver dans un engrenage ou il sera difficile d’en sortir. L’homme doit jongler entre ses tests pour passer pro à moto, un boulot de cariste épuisant et le métier illégal de Gofast qui apporte bien des problèmes et du stress. Tony sait qu’il travaille, pour un homme dangereux qu’il sera difficile de s’en sortir. On voit qu’au fil du temps, Tony a de plus en plus de mal, à tenir le coup. Ce qu’on retiendra également du film, dans l’aspect technique c’est un plan-séquence, efficace et fluide que Yann Gozlan maîtrise très bien.

Le scénario du film on le doit, Yann Gozla, et Guillaume Lemans d’après l’oeuvre de Jérémie Guez. On saluera donc, ce travail très bon dans l’écriture. Car même si le pitch de base est simple, le film tient sa force dans l’écriture des personnages que ce soit celui de Tony ou des personnages secondaires. Mais le personnage de Tony, reste le mieux géré dans l’écriture du traitement des personnages. C’est un homme cherchant à devenir pro en course à moto, et qui est cariste qui essaye au mieux de gagner sa vie pour son fils. il est séparé de sa femme, qui est impliquée dans une affaire de drogue. En décidant de l’aider, ils vont se rapprocher. Ce qui est intéressant c’est le changement de Tony, qui devient un homme physiquement diminué par le stress et la fatigue. Fait-il les bons choix? C’est aussi là, que le film nous pose la question: que ferions-nous à sa place? Un casting très bon, avec François Civil qui joue Tony qui livre une très bonne prestation. La belle Manon Azem joue l’ex de Tony, on retiendra également Olivier Rabourdin et Samuel Jouy jouant les rôles de Migue et Jordan en Manouche criminel très convaincant. Burn Out est disponible en Blu-Ray depuis le 1er juin, et c’est un film Français à découvrir.

Bande annonce

 

 

Détails du Blu-Ray

Acteurs : François Civil, Olivier Rabourdin, Manon Azem, Samuel Jouy, Narcisse Mame
Réalisateurs : Yann Gozlan
Format : Couleur
Audio : Français (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 2.0)
Audio description : Français
Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
Région : Toutes les régions
Rapport de forme : 2.39:1
Nombre de disques : 1
Studio : Gaumont
Date de sortie du DVD : 1 juin 2018
Durée : 103 minutes

Bonus

Commentaire audio
« Echo » : court métrage (24′)
Animatique
Scènes coupées
Bande-annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :