The Tree of Life de Terrence Malick

Date de sortie 17 mai 2011 (2h 18min)
De Terrence Malick
Avec Brad Pitt, Jessica Chastain, Sean Penn, Hunter McCracken, Tye Sheridan, Joanna Going, Fiona Shaw…
Genres Drame, Fantastique
Nationalité Américain
Musique Alexandre Desplat

 

De la vie a la mort par Terrence Malick

 

Synopsis

Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l’oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu’il affronte l’individualisme forcené d’un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu’au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire…

Il aura fallu attendre The tree of life, pour que Terrence Malick obtienne sa palme d’or, après une carrière déjà reconnue on pourra retenir d’ailleurs la ligne rouge un de ses plus connus. The tree of life divise les spectateurs c’est certain, mais a séduit la croisette, ce qui lui valut sa palme d’or. On comprend pourquoi le film divise, car il est difficile de savoir ou veut en venir exactement le réalisateur avec son long-métrage. On sera étonné même d’y voir des dinosaures, c’est vrai que cela peut paraître surprenant, mais pourtant c’est essentiel au récit qu’aborde le réalisateur. Ou le réalisateur dérangé c’est d’en faire, un peu trop avec la religion, dans sa première partie. The tree of life, est un film majeur dans la carrière de Terrence Malick, car c’est celui qui aura suscité le plus de débat. Comme beaucoup de ses films, Terrence Malick surprend avec son visuel. Cette année le réalisateur revient, avec Une Vie cachée qui sera son dixième film, qui est d’ailleurs en compétition au festival de Cannes. Mais pour en revenir, a The Tree of Life de quoi parle-t-il exactement?

The tree of life, parle de la naissance, la vie, la mort et le deuil et Terrence Malick en parle à sa façon. La famille O’Brien ont trois garçons, leur père est un homme autoritaire qui veut à tout prix la réussite de ses enfants. Un jour la mort de l’un des trois garçons, vient perturbée la vie paisible de cette famille. Quelques années plus tard Jack l’aîné, de la famille pense toujours au drame et a du mal à surmonter la douleur depuis toutes ces années. Jack se remémore son enfance auprès de ses frères et ses parents. Il repense à ce père, qu’il aimait mais aussi détesté jusqu’à vouloir sa mort, souhaitant à Dieu qui le tue. La naissance ou même la conception sont mis en images par le réalisateur, pour nous montrer comment l’être humain est venu au monde, et peut en partir aussi vite. On y voit les étapes de vies antérieures, bien avant notre venue en ce monde comme les dinosaures le tout sublimées par de magnifiques images. On découvre la famille O’Brien, cette mère aimante et attentive et ce père autoritaire, qui l’est peut-être un peu trop parfois. Un père qui regrette, ses choix de carrière et a un moment en fait part à Jack. La mise en scène, de Terrence Malick est contemplative, et utilise les voix-off de la mère principalement pour accompagner le récit. La voix off, qui accompagne les images à quelque chose de poétiques, et pour ses films suivants il le fera mais l’impact sera différent et moins fort. The tree of life, est un film qui d’ailleurs se veut contemplatif tout en racontant quelque chose.

Terrence Malick sait d’ailleurs raconter les histoires, en témoigne ses films où il y a toujours plus ou moins cet aspect contemplatif. Dans The tree of life, le réalisateur écrit le film il parle de la naissance de la vie et de la mort mais aussi le deuil. La perte d’un enfant est abordé, ce qui amène au deuil. L’écriture se penche énormément surtout au début a la religion, avec ce sentiment que Terrence Malick en fait des tonnes, et qu’il ne devrait pas en faire autant. On ne pourra pas dire, que le film n’est pas proche de ses personnages car il s’en approche beaucoup. On y décèle la douleur de la mère, mais aussi de ce père. On verra Jack le fils aîné, a l’âge adulte toujours hanté par la mort de son frère et qui semble perdu et cherche le chemin qui le conduira à ce qu’il désire. Quand nous le voyons enfants, on le voit évolué éduqué par un père autoritaire, qu’il n’aime pas a une période et souhaite même sa mort. Le film dispose d’un très bon casting, avec un Brad Pitt grandiose dans son rôle, Jessica Chastain est magnifique. Puis on notera aussi la présence de Sean Penn qui joue Jack à l’âge adulte. Alexandre Desplat livre des scores sublimes, comme d’habitude. The tree of life, est une grande aventure où les thèmes sont abordés avec justesse, un film qui mérite sa palme d’or.

Bande annonce

 

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :