Jeux d’influence de Jean-Xavier De Lestrade

Pays : France
Année : 2019
Casting : Alix Poisson, Laurent Stocker, Jean-François Sivadier, …
Genre : Drame, thriller

En six épisodes, « Jeux d’influence » nous emmène dans le monde politiquement compliqué des lobbies.

Un député d’une région agricole décide de faire interdire un pesticide qu’il pense à l’origine de l’hospitalisation de son ami. Cette décision va avoir des conséquences inattendues et mener à un affrontement contre la société derrière le produit.

Il y a quelque chose de glaçant qui se dégage de la série de Jean-Xavier De Lestrade. C’est son ancrage réaliste qui frappe, plongeant le spectateur dans un univers qui semble si horrifique et si logique à la fois. En effet, comment ne pas être effaré par le système de fonctionnement des lobbies quand on n’est pas au courant de leur rayon d’action ? Ainsi, il est difficile de ne pas faire le rapprochement avec Monsanto au fur et à mesure des épisodes.

De Lestrade arrive à garder le cap tout au long de la série pour dresser des portraits humains à travers des figures qui auraient être bien plus archétypées. Ici, la direction des acteurs et l’écriture des personnages arrivent à crédibiliser encore plus l’intrigue et à captiver malgré une apparence à priori peu avenante pour un large public qui serait plus habitué à des productions télévisuelles au rythme plus « excitant ».
Justement, c’est ceci qui fonctionne le plus dans « Jeux d’influence ». On sent que De Lestrade est passé par le cinéma documentaire et sa mise en scène en profite. L’ancrage permanent de la série et son aspect par instants clinique amène à un certain malaise face aux actions représentées, nous interrogeant moralement en permanence aussi bien les spectateurs que ses personnages. La lourdeur des consciences de chacun marque et la manière dont les existences se répercutent les unes sur les autres ne fait que souligner l’écrasement que peut exercer une entreprise sur la société.

Avec plus de six heures au total, « Jeux d’influence » s’inscrit dans les œuvres de fiction questionnant le public sur la place de certaines industries dans notre monde avec réussite et une certaine froideur inconfortable. Jean-Xavier De Lestrade nous plonge en eaux troubles moralement ambiguës mais sommes-nous prêts à le suivre ?

Liam Debruel
Amoureux du cinéma. À la recherche de films de qualités en tout genre,qu'importe la catégorie dans laquelle il faut le ranger. Le cinéma est selon moi un art qui peut changer notre vision du monde ou du moins nous faire voyager quelques heures. Fan notamment de JJ Abrams,Christopher Nolan, Edgar Wright,Fabrice Du Welz,Denis Villeneuve, Steven Spielberg,Alfred Hitchcock,Pascal Laugier, Brad Bird ,Guillermo Del Toro, Tim Burton,Quentin Tarantino et Alexandre Bustillo et julien Maury notamment.Écrit aussi pour les sites Church of nowhere et Le quotidien du cinéma. Je m'occupe également des Sinistres Purges où j'essaie d'aborder avec humour un film que je trouve personnellement mauvais tout en essayant de rester le plus objectif possible :)

Laisser un commentaire