Contes du hasard et autres fantaisies – Ryūsuke Hamaguchi

Date de sortie : 6 avril 2022
Réalisateur : Ryūsuke Hamaguchi
Casting : Kotone Furukawa, Ayumu Nakajima, Hyunri, …
Genre : Drame

Résumé : Un triangle amoureux inattendu, une tentative de séduction qui tourne mal et une rencontre née d’un malentendu. La trajectoire de trois femmes qui vont devoir faire un choix…

Critique : Il semble que les films de Ryūsuke Hamaguchi profitent du gain d’attention internationale obtenue avec les diverses récompenses de « Drive my car », notamment son prix du Meilleur scénario à Cannes en 2021, ou encore son Oscar du Meilleur film étranger l’an passé. C’est une excellente nouvelle étant donné la beauté de son cinéma et sa façon d’appréhender un sentimentalisme certain avec une mise en scène faussement simple et réellement salvatrice. C’est ainsi le cas avec ce « Contes du hasard et autres fantaisies », sorti plus tôt en salle cette année et indubitablement un des meilleurs films de 2022. En abordant le rapport à nos émotions par le biais de trois histoires différentes, Hamaguchi nous offre un panel de sentiments exacerbés et variés.

C’est ainsi que le metteur en scène japonais joue de son cadre souvent fixe pour y insérer un rapport empathique sensible. Que ce soit par un non-dit douloureux, un jeu d’explicitation sensuel ou bien des retrouvailles, ils se sert de son immobilité pour mieux faire bouillir ses personnages, et nous avec. C’est comme cela que le plan fixe d’une jeune femme lisant à un auteur un extrait de son ouvrage devient un sommet d’érotisme, jouant sur ce qui est narré pour mieux incarner la puissance de l’expression sentimentale. Voilà une des nombreuses trouvailles dans son rapport au sens de cet auteur, qui trouvera dans ses trois traitements dialogués une forme relationnelle bouleversée mais où se dessinent des émois différents. Le mouvement devient dès lors explosif, bouillonnement total qui met à mal l’intimité et les pensées de chacun tout en nous faisant bousculer de notre état spectatoriel.

Œuvre douce-amère au bouleversement bouillonnant, « Contes du hasard et autres fantaisies » se révèle sans souci comme un indispensable de cette année 2022. Cette sortie en édition physique devrait permettre de rattraper pour certains ce trésor de long-métrage émotionnel et pour d’autres de s’y replonger avec une émotivité assez désarçonnante, mais également rafraichissante. De quoi nous donner envie de découvrir tout le cinéma d’Hamaguchi, auteur qui sait comment traiter de relations et sentiments avec une formalité inouïe.

Liam Debruel

Amoureux du cinéma. À la recherche de films de qualités en tout genre,qu'importe la catégorie dans laquelle il faut le ranger. Le cinéma est selon moi un art qui peut changer notre vision du monde ou du moins nous faire voyager quelques heures. Fan notamment de JJ Abrams,Christopher Nolan, Edgar Wright,Fabrice Du Welz,Denis Villeneuve, Steven Spielberg,Alfred Hitchcock,Pascal Laugier, Brad Bird ,Guillermo Del Toro, Tim Burton,Quentin Tarantino et Alexandre Bustillo et julien Maury notamment.Écrit aussi pour les sites Church of nowhere et Le quotidien du cinéma. Je m'occupe également des Sinistres Purges où j'essaie d'aborder avec humour un film que je trouve personnellement mauvais tout en essayant de rester le plus objectif possible :)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :