La deuxième femme de James V Kern

Pays États-Unis
Année 1950
Casting Robert Young, Betsy Drake, John Sutton, …
Genre Thriller

Artus nous sort encore une petite pépite pas assez reconnue dans sa collection des classiques.

Ellen Foster rend visite à sa tante sur la côte californienne et rencontre un voisin nommé Jeffrey Cohalan, un homme séduisant vivant dans une bâtisse à l’architecture futuriste perchée au sommet d’un pic rocheux. Ellen se sent irrésistiblement attirée par ce solitaire frappé trop régulièrement par des accidents inexplicables qui affectent son quotidien. Ces événements sont-ils liés à la mort de sa fiancée survenue quelques années auparavant dans un mystérieux accident de voiture ?

James V Kern inscrit son film dans un genre de romance que l’on a plus souvent vu dans le domaine du gothique, que ce soit Le château du dragon, Rebecca ou plus récemment Crimson Peak. Il parvient néanmoins à extraire de son postulat classique un film remarquablement mené par un scénario n’hésitant pas à nous faire balader sur des fausses pistes pour mieux jouer sur nos nerfs et notre questionnement face à un vrai/faux coupable intéressant.

Alors certes, si l’on joue à la comparaison avec le modèle hitchcockien, il est évident que le long-métrage de Kern n’en sort pas favorable mais en même temps, pourquoi le faire ? En effet, le metteur en scène gère assez bien son intrigue et sa mise en scène pour conférer une certaine ambiance intrigante, bien aidé par une direction d’acteurs solide. Et si l’on ne sait par moments si le récit privilégie sa nature romanesque, noire ou thriller tout en s’approchant sans l’atteindre le fantastique, cela permet de lui apporter une multiplicité des genres loin d’être inintéressante tout en permettant au film de se donner un certain style.

Bref, c’est avec un certain plaisir qu’on laisse La Deuxième femme, rondement bien mené par un James V Kern qui, sans atteindre le modèle hitchcockien, met remarquablement bien la main à la pâte pour savourer l’ensemble.

Liam Debruel

Amoureux du cinéma. À la recherche de films de qualités en tout genre,qu'importe la catégorie dans laquelle il faut le ranger. Le cinéma est selon moi un art qui peut changer notre vision du monde ou du moins nous faire voyager quelques heures. Fan notamment de JJ Abrams,Christopher Nolan, Edgar Wright,Fabrice Du Welz,Denis Villeneuve, Steven Spielberg,Alfred Hitchcock,Pascal Laugier, Brad Bird ,Guillermo Del Toro, Tim Burton,Quentin Tarantino et Alexandre Bustillo et julien Maury notamment.Écrit aussi pour les sites Church of nowhere et Le quotidien du cinéma. Je m'occupe également des Sinistres Purges où j'essaie d'aborder avec humour un film que je trouve personnellement mauvais tout en essayant de rester le plus objectif possible :)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :