Jardins de Pierre de Francis Ford Coppola

Réalisé par Francis Ford Coppola

Sorti en 1988

Avec : James Caan, Anjelica Huston, D.B. Sweeney, …

Genre : Drame, Guerre

 

 

 

 

L’avis de Nicolas :

Les Etats-Unis ont démontrés qu’à travers l’art cinématographique ils avaient la capacité d’expurger leurs traumatismes. La Guerre du Vietnam a eu un véritable impact sur le cinéma que ce soit avec l’immense Apocalypse Now de Coppola ou encore Full Metal Jacket de Stanley Kubrick.

Francis Ford Coppola s’est encore une fois intéressé à la guerre du Vietnam et ses conséquences sur les soldats et leurs familles avec Jardins de Pierre sorti en 1987. Le soldat Jack Willow est décédé au Vietnam. Lors de son enterrement, le sergent Hazard se remémore le parcours de ce jeune soldat.

Ce qui est frappant avec un film comme Jardins de Pierre est l’approche si radicalement différente qu’il fait de la Guerre du Vietnam. On quitte la folie flamboyante d‘Apocalypse Now pour aller se concentrer sur une échelle plus humaine et pudique. Il s’agit de filmer le rêve d’un jeune soldat qui rêve d’aller à la guerre et de confronter cette vision à la cruelle réalité du terrain.

 

 

Ainsi, Coppola construit un film intimiste hanté par le deuil puisque dès le début, le spectateur a conscience du fait que Willow est décédé. Le spectateur est donc confronté au déroulement de la vie d’un jeune idéaliste qui va très vite se terminer.

Ce procédé permet donc de créer une ampleur dramatique qui donne de la force au récit. Jardins de Pierre est donc un film qui filme avant tout le milieu militaire pour en extraire les aspects les plus beaux et discutables.

 

 

Coppola livre alors une œuvre poétique qui possède une très grande force évocatrice.

Le film est disponible chez Carlotta depuis 17 février 2021 dans une édition Blu-ray/DVD single ou prestige. L’édition prestige est assez sublime en plus d’être accompagné d’un fac-similé du dossier de presse français d’époque et d’un jeu de 5 photos avec un bonus commun aux autres éditions simples, « Fantômes de guerre« .

 

Il est donc fortement conseillé de se jeter sur ce film de Coppola qui est très prenant en plus d’être émouvant !

 

 

L’avis de Liam :

 

 

Carlotta nous propose un titre moins abordé d’un réalisateur de légende dans une jolie édition.

1969 en Virginie. Dans le cimetière d’Arlington, immense « jardin de pierre », Jackie Willow est inhumé avec quinze de ses camarades. Le sergent Hazard, présent à la cérémonie, retrace l’histoire personnelle de ce soldat qu’il a jadis chaperonné. Parti pour le Vietnam la tête pleine d’idéaux, le naïf Willow s’aperçoit avec désespoir que cette guerre n’aurait jamais dû avoir lieu.

 

 

Quand on évoque le nom de Francis Ford Coppola, de nombreux titres de films cultes peuvent vous venir en tête comme « Apocalypse Now » ou « Le Parrain ». Voir Carlotta proposer ce titre dans une édition prestige limitée devrait alors faire plaisir aux amateurs de cinéma tant ce long-métrage semble très peu abordé quand il est question de revenir sur un cinéaste majeur de la production américaine.

« Jardins de pierre » traite ainsi de la guerre et de la violence des conflits sans aborder de front d’un point de vue visuel. Ici, ce sont les conséquences qui comptent, les hommes derrière les morts, les histoires derrière les noms sur les pierres tombales. En s’ouvrant sur un enterrement, le film ne pouvait être on ne peut plus clair sur ses intentions et il prolongera cette amertume tout au long de sa durée.

 

 

 

Sans tomber dans la violence du combat, « Jardins de pierre » montre une autre forme de brutalité collatérale, avec une forme de regret qui ne nous lâchera jamais complètement. Cette guerre semble si loin mais si proche par la dévastation qu’elle provoque dans les familles. Francis Ford Coppola propose en ce sens une mise en scène plus mesurée, suivant au mieux ses personnages pour mieux faire exploser les sentiments avec une tristesse intense.

 

 

S’il n’est sans doute pas le meilleur film de son réalisateur, « Jardins de pierre » vaut largement le coup d’œil, surtout dans l’édition proposée par Carlotta. C’est un titre plus modeste à tous les niveaux mais qui trouve en ce sens une force, même bouleversante dans certains de ses plans.

Nicolas Perreau

Le cinéma c'est ma vie !! J'aime beaucoup de réalisateurs, Ridley Scott, David Lynch, Bong Joo Ho, Hayao Miyazaki etc... Et mon film ultime c'est Blade Runner ! Bonne lectures de mes modestes articles !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :