Avengers Endgame de Joe et Anthony Russo (Critique de la rédaction avec spoilers)

Avengers Endgame de Joe et Anthony Russo

Fiche Technique :

Réalisateur : Joe et Anthony Russo

Casting : Robert Downey Jr, Chris Evans, Chris Hemmsworth, Scarlett Johansson, Mark Ruffalo, Brie Larson, Jeremy Renner, Josh Brolin, Bradley Cooper, Paul Rudd, Karen Gilian, Gwyneth Paltrow, Danai Gurira et Don Cheadle

Casting : 316-400 000 000$

Date de sortie cinéma : 24 avril 2019

Genre : Action, Fantastique

Synopsis : Thanos ayant anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent les rangs dans ce vingt-deuxième film des Studios Marvel, grande conclusion d’un des chapitres de l’Univers Cinématographique Marvel.

+

 

L’avis de Valentin

Sorti l’année dernière, Avengers Infinity War nous avait laissé sur la victoire de Thanos, après le fameux  »Snap ». Si Infinity War n’était pas aussi parfait qu’on le disait, il s’était conclu sur une note plutôt sombre, avec la moitié de l’univers décimé. Les Avengers avaient pour la première fois connu la défaite. Quasiment un an, jour pour jour, sort le très attendu (et encore c’est un euphémisme)  »Avengers Endgame ». Au final, que vaut ce  »dernier » volet des aventures des Avengers ?

On va jouer franc jeu tout de suite, Endgame est beaucoup moins bon qu’Infinity War. Mais le film n’en reste pas moins bon dans son ensemble.

Ce qui surprend d’entrée de jeu quand on regarde Avengers Endgame, c’est que le long-métrage démarre sur les chapeaux de roues. Il est aussi très surprenant sur le début du film, les Avengers et Captain Marvel ne perdent pas de temps et vont directement à la recherche de Thanos. Et quand on arrive au fameux moment où Thor tue Thanos, on se demande dans quelle direction va aller le film. C’est à ce moment qu’arrive le fameux  » 5 ans plus tard  ». Nos héros sont au pied du mur, après leur défaite face au Titan Fou. Black Widow essaye tant bien que mal de se reconstruire en dirigeant le reste des Avengers,  Steve participe à des réunions pour essayer de tourner la page suite au geste de Thanos. Tony quand à lui, est celui qui s’en sort le mieux. Il a retrouvé Pepper et a même une fille avec cette dernière. Globalement les scènes avec Tony sont très justes et touchantes. On sent que les évènements de  » Civil War » entre le Captain et Iron Man sont toujours d’actualité (une des rares conséquences qu’a apporté Civil War). Tony exprime encore de la rancoeur envers Steve, pour lui avoir menti sur le meurtre de ses parents. Globalement cette première partie est vraiment exemplaire, elle développent parfaitement ses personnages suite à leur défaite. Seul le traitement de Thor et Hulk est critiquable. Le traitement de Thor en mode  »The Dude de The big Lebowski » aurait pû fonctionner au début, montrer que le personnage a certes, tuer Thanos, mais que cela ne signifie pas la victoire pour autant. Mais le film insiste beaucoup trop sur le fait que Thor soit devenu une sorte d’ivrogne.

C’est sur la 2ème partie , que l’édifice devient un peu chancelant. Le long-métrage tombe dans beaucoup trop dans la facilité. En témoigne le coup du rat qui sort Ant-Man du royaume quantique en tapotant quelques boutons, Tony qui trouve d’un seul coup l’énigme qui permettrait de voyager dans le temps. Heureusement ces quelques facilités scénaristiques ne viennent pas entâcher le métrage dans sa globalité. Lors de la séquence du  »braquage temporel (plutôt bien trouvé comme nom de plan), on constate que les Russo ont voulu faire plaisir au fans du MCU, avec toute sorte de références aux précédents films. Notamment le fameux  » Hail Hydra » dans l’ascenseur,  »je peux faire ça toute la journée ». Des références qui ne manqueront pas de faire sourire les fans les plus attentifs. Durant les scènes de collecte des pierres dans le temps, tous nos personnages ont droit à de superbes scènes vraiment émouvantes. Notamment Tony qui croise son père, Steve qui contemple l’amour de sa vie qu’il n’a pu avoir. Autre bon point, c’est le côté envers du décor, lorsque nos personnages revivent les moments les plus marquants du Marvel Cinematic Universe. On a vraiment l’impression de revoir les précédents films d’un autre regard (notamment la bataille de New-York dans le 1er Avengers et la scène d’intro du 1er film Gardiens de la Galaxie avec la danse de Star-Lord)

C’est lors de l’acte final, que le film joue à fond la carte de l’émotion chez le spectateur. La scène où tout le monde revient à la vie via les portails de Doctor Strange, mixés avec le mythique thème des Avengers en fond sonore, font de cette scène un moment magique. Ce 3ème acte est aussi placé sous le signe du sacrifice et comment ne pas évoquer le sacrifice de Tony et Natacha pour enfin battre le Thanos et sauver une bonne fois pour toute la Terre. Techniquement parlant, cet acte final est tout simplement dingue visuellement parlant. Aucune fausse note au niveau des fonds verts, de l’animation des personnages en CGI, l’armure d’Iron Man est resplendissante.

Pour conclure, si Avengers Endgame est loin d’être parfait, faute à quelques facilités d’écriture, un certain ventre mou au milieu du film et quelques incohérences. Le film n’en demeure pas moins très émouvant et conclut bien les arcs de beaucoup de personnages.

L’avis d’Orel

On l’attendait cette suite d’Infinity War par les frères Russo, un an après, la suite est enfin là! Un des évènements cinéma de cette année le dernier grand rassemblement des héros, avec au bout de l’émotion et des combats et un Thanos avec toujours une grande prestence. Avengers Infinity War avait réussi à plaire à un grand nombre de fans Marvel, même les spectateurs par forcément fans avaient apprécié le long-métrage. Faire mieux avec Endgame était de toute façon impossible, la fin d’Infinity War , c’était terminé sur la mort de plusieurs personnages après le claquement de doigt de Thanos. Nos héros étaient vaincus, par le plus grand méchant qu’il n’est jamais affronté. Avengers Endgame reprend là, où s’est arrêté Infinity War avec des héros certes désemparés mais qui veulent en finir avec Thanos.

Tony Stark est bloqué toujours dans l’espace avec Nebula, et peu à peu il perd tout espoir de revoir Pots. Ce dernier et Nebula sont secourus par Capitaine Marvel, de retour sur terre Tony en veut Captain America qu’il tient en parti responsable. Le film s’ouvrira sur Clint Barton en pique-nique en famille, très heureux puis ils se volatilisent en poussière sauf lui après le snap de Thanos. Plus tard Scott Lang (Ant-Man) revient du monde quantique, ou ce dernier était prisonnier, la machine pourrait permettre de voyager dans le temps pour empêcher, ce qu’a fait Thanos. Quand Scott revient c’est cinq ans après que Thanos est tué tout le monde, les Avengers sont dissous Tony à une petite maison loin de tout, et Thor vit dans le nouvel Asgard et il est méconnaissable. Même si ce ne fut pas simple, Captain America réussi a rassemblé l’équipe pour livrer une ultime bataille, dans le passé et affronté Thanos. Même si Thor avait tué Thanos il y a cinq ans, la bataille n’était pas gagnée personne n’était revenu le vrai combat commencera cinq ans plus tard. Chose promise, nous avons droit à une bataille digne de ce nom, cependant le film, à de nombreux défauts. Tout d’abord on se demande bien que Captain Marvel fait dans ce film, pour n’apparaître au final que 10 minutes, cinq minutes au début et cinq minutes a la fin du film. Finalement elle n’a que peu d’utilité, et on aurait pu s’en passer. Et puis c’est quoi ce Hulk? Sans rire, se mélange ignoble entre Bruce et Hulk, ça en fait un personnage, trop gentil et insupportable. Heurseusement qu’Iron Man et Captain America sont là! Moi qui attendais un Hulk plus fort que tout, son traitement est detestable un vrai gâchi.

Beaucoup trop de facilités, pour cette suite des efforts considérables avaient était faits pour le précédent. Les mêmes scénaristes sont à l’écriture: Christopher Markus et Stephen McFeely, ils optent pour la simplicité rendant le récit un peu trop fainéant par moments. Le personnage de Carol Danvers (Captain Marvel), est sous-exploité alors qu’elle devait avoir un rôle majeur, et puis ce Bruce Banner tellement pitoyable qu’il n’aurait pas dû apparaître. Cependant des personnages comme Iron Man ou Thor évoluent bien, et offrent des personnages intéressants même si l’évolution de Thor fait plus rire. Même si l’ensemble du film, est ultra-prévisible ça reste du spectacle et c’est divertissant et l’émotion est assurément au rendez-vous, avec la mort de deux personnages des Avengers avec un hommage particulier rendu à l’un d’eux, qui est le plus important finalement. Cet Avengers Endgame tient ses promesses de grand spectacle, mais ne respecte pas certains de ses personnages, la dernière partie du film est certainement la plus intéressante avec une fin des plus touchantes qui met un point final à la franchise.

L’avis de Nicolas

Parler d’Avengers : Endgame s’avère difficile ! En effet, le film était très attendu et après tant de jours le nombre d’éléments relevés et de thématiques ne cesse de s’accroître !

Ce qui ressort en premier, après ce visionnage, c’est une sensation d’accomplissement ! Le MCU est ici bouclé de manière magistrale et grandiose tout en sachant maintenir une sensation de continuité. Les Frères Russo bien que leur réalisation soit loin d’être parfaite s’avère efficace et offre une palette de plans iconiques et épiques.

Un autre élément qui participe à ce sentiment d’accomplissement, est la gravité qui se dégage du long métrage par l’intermédiaire d’une anticipation de ce que pourrais donner une société anéantie par un deuil généralisé . Le drame s’installe parmi la défaite. Et pour le coup End Game est largement différent de son prédécesseur.

End Game apparaît moins maîtrisé, malgré sa puissance émotionnelle, en face d’Infinity War. Par exemple la gestion de certains personnages est assez décevante, certains effet spéciaux sont assez mal finalisés, l’écriture moins subtile, ou encore une gestion du rythme qui est plus bancal.

Mais ces défauts n’enlèvent pas la réussite émotionnelle et thématique du film. End Game n’est pas qu’une simple fin du jeu mais surtout la conclusion d’un bel univers teinté de sincérité.

 

 

 

valentin pejoux
Bonjour je me présente, je m'appelle Valentin, je suis co-rédacteur en chef sur ce site. Je suis un fan de cinéma de SF et de films de super héros. Ces deux genres ont bercé mon enfance. Avec des longs-métrages tels que les Spiderman de Sam Raimi, les X-Men de Bryan Singer, les Matrix des Wachowski et les Retour vers le futur de Zemeciks. Avant, je ne prenais le cinéma que pour me divertir, mais depuis quelques années, je me rend compte qu'il peut nous divertir autant qu'il peut nous faire réfléchir. C'est pour cela, peu importe le type de film que je regarde, j'essaye de voir si le rélisateur veut nous dire quelque chose à nous spectateur.

One thought on “Avengers Endgame de Joe et Anthony Russo (Critique de la rédaction avec spoilers)

Laisser un commentaire