Uncut Gems des Safdie Brothers

Sortie 31 janvier 2020 sur Netflix
Durée 2h 15min
Genre Thriller, Drame, Comédie, Policier
De Benny Safdie, Josh Safdie
Avec Adam Sandler, Julia Fox, The Weeknd, Idina Menzel, Lakeith Stanfield, Jonathan Aranbayev…
Nationalité Américaine
Musique Daniel Lopatin

 

L’argent fait le malheur

 

Synopsis

Avec des dettes qui s’accumulent et des percepteurs qui le cernent, un bijoutier new-yorkais volubile risque tout dans l’espoir de rester à flot… et en vie.

Après l’excellent Good Times en 2017, les frères Safdie reviennent pour un nouveau long-métrage sur Netflix mais aussi produits par le studio indépendant A24. Si dans ce film vous sentez des influences à Scorsese, c’est bien normal de plus le grand réalisateur produit le film. Ce qui est le plus étonnant dans ce film, c’est qu’Adam Sandler tient le rôle principal, un rôle a contre emploi même si ce n’est pas la première fois mais c’est rare. Dans Uncut Gems il interprète un bijoutier New-Yorkais juif endetté, qui pour subvenir à ses besoins, fait des paris sportifs et fait des magouilles en tous genres. Des actes qui ne sont pas sans conséquence, puisque ce dernier est poursuivi par des percepteurs à qui il doit une forte somme d’argent, celui qui réclame l’argent est un membre de sa famille ce qui ne facilite pas les choses. Si vous aimez le style des frères Sadfie, alors ce film vous plaira avec un sujet différent mais tout aussi prenant. Uncut Gems est une expérience particulière, qui mérite le détour.

 

En Afrique une pierre ornée de diamants est découverte, on la nomme l’opale elle a une valeur inestimable. À New-York Howard Ratner un bijoutier juif, doit beaucoup d’argent et ce n’est pas les paris sportifs qui l’aide à s’en sortir et les percepteurs à qui il doit de l’argent s’impatientent. C’est alors qu’il reçoit l’opale dont il a passé commande, afin de pouvoir s’en sortir. Un célèbre basketteur lui rend visite, il désire que Howard lui prête l’opale quelque temps afin que cette pierre lui porte chance pour ses prochains matchs. Mais Howard doit mettre cette pierre aux enchères, car c’est comme ça qu’il espère s’en sortir. Il accepte de lui prêter, mais souhaite la récupérer rapidement. Hélas rien ne se passe comme prévu, le basketteur tarde à rendre l’opale et le percepteur s’impatiente et devient de plus en plus violent. Howard prend sans cesse les mauvaises décisions, pour tenter de s’en sortir mais il s’enlise dans une spirale sans fin. Les frères Safdie ont une mise en scène, des plus surprenantes une fois de plus après un Good Times assez psychédélique, la réalisation d’Uncut Gems est sobre mais toujours aussi étonnante. Sensorielle, violente et haletante Uncut Gems est une expérience qui mérite d’être vécu. Bennie et Josh Safdie rendent hommage aux films de Martin Scorcese, tout en relatant avec intérêt un homme prêt à tout pour récolter le plus d’argent possible. On voit ainsi que l’argent est loin de faire le bonheur, pour Howard mais le malheur.

Howard enchaîne les mauvaises décisions, mais ce n’est pas un homme bien aussi. Avec une femme qu’il a trompée et qui se sépare de lui, il a aussi deux enfants un garçon et une fille tous deux ados. Howard a trompé sa femme avec une belle jeune femme sexy, qui travaille avec lui à la bijouterie. Il ment à sa femme et ses enfants, il ne fait rien pour que tout s’arrange. Bennie et Josh Safdie ainsi que Ronald Bronstein, sont à l’écriture du scénario le traitement du personnage d’Howard est très bien maîtrisé, on y voit un homme qui ne contrôle rien enchaînant sans cesse les mauvaises décisions et cela le met en danger. Le percepteur à qui il doit de l’argent, n’est autre qu’un membre de sa famille dont sa femme ignore tout. Sa femme d’ailleurs ne supporte plus Howard elle le hait même, sa fille ne l’apprécie que très peu, il n’y a que son fils qui reste proche de lui. Ce film est aussi une critique sur cette Amérique, sur ceux qui court sans cesse après l’argent encore et toujours c’est de l’argent sale qui plus est. Howard n’est pas un homme doué dans les affaires, ce qui lui vaut tout cet argent qu’il doit. Le final du film, dispose d’un suspense incroyable jusqu’à un dénouement assez inattendu. Adam Sandler est fabuleux et livre sans doute l’un de ses meilleurs rôle, dans un film là où on ne l’attendait pas. Eric Bogosian est aussi impressionnant, dans le rôle d’Arno le percepteur qui fait partie de la famille à Howard. On pourra aussi retenir l’excellente qualité de la bande originale, tout comme Good Times elle est électrisante et rythmée. Uncut Gems est un film qui marquera le début de cette nouvelle année, avec un Adam Sandler surprenant.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :