Atypical de retour pour la saison 3 c’est maintenant

En cette année 2019, Netflix ne manque clairement pas de pépites. Le mois d’octobre a été riche en en sorties de taille, avec le retour de Peaky Blinders et de Plan Cœur et la sortie du tant attendu film faisant suite à Breaking Bad et baptisé El Camino. Qu’on se le dise, le mois de novembre suit la même tendance, avec la sortie de The King, qui s’annonce magistral, mais aussi avec le lancement de la saison 3 d’Atypical, une série aussi étonnante qu’attachante. Si vous ne la connaissez pas encore, on vous présente ici les raisons qui font que vous devez vous y intéresser.

 

Netflix, un paradis pour les passionnés de séries

Atypical, une série réellement atypique

Créée par Robia Rashid en 2017, Atypical est une série télévisée américaine qui en est aujourd’hui à sa troisième saison. Pour le moment, 18 épisodes au total, d’une trentaine de minutes chacun, ont déjà été dévoilés avant la sortie d’une nouvelle salve d’épisodes en ce mois de novembre 2019. L’intrigue est simple et très complexe à la fois : la série nous fait suivre les aventures de Sam Gardner (Keir Gilchrist, excellent dans son rôle), un jeune homme de 18 ans vivant au Connecticut et au lycée, ainsi que celles de ses deux parents et de sa sœur cadette, passionnée d’athlétisme. Une famille comme les autres, à l’exception près que Sam vit avec un trouble du spectre de l’autisme. Et, vous l’aurez compris, cela change tout dans le quotidien de tous ceux qui l’entourent.

Dans la première saison, Sam se mettait en tête de se trouver une petite-amie en dépit de ses grandes difficultés  à nouer des liens forts avec des personnes hors de son champ familial (hormis Zahid, son ami et collègue de travail). En résultaient des scènes à la fois terriblement touchantes et comiques parfois. C’est d’ailleurs ce qui fait tout le charme de la série : Sam n’est jamais traité comme une personne dont on pourrait se moquer, juste parce qu’on ne comprend pas tout ce qui se passe dans son esprit. Le côté comique associé à son personnage vient, à l’inverse, du fait qu’il nous confronte parfois à certaines absurdités dans notre vie à nous, de personnes « normales ».

Par ailleurs, le fait d’être au cœur de l’histoire de la famille Gardner nous permet de mieux appréhender l’impact que l’autisme peut avoir sur tout un cocon familial et non seulement sur la personne touchée par ce trouble. Avec une mère (Jennifer Jason Leigh) qui fait tout pour soutenir son fils aux dépens de sa vie amoureuse, un père (Michael Rapaport) dévoré par la culpabilité de ne pas réussir à créer de lien fort avec son fils et une sœur (Brigette Lundy-Paine) qui se sent délaissée par ses parents, Atypical traite un sujet très original, sans jamais tomber dans le pathos.

La série met en lumière avec justesse les troubles de l’autisme

Qu’attendre de cette saison 3 ?

ATYPICAL

Dans la saison 2, Sam a finalement réussi à trouver l’amour auprès de Paige. Il a aussi réussi à décrocher son diplôme de fin d’année et une place pour l’université de Denton. Des réussites qui témoignent bien de la détermination du jeune homme, malgré les difficultés réelles qu’il rencontre au quotidien. Dans cette saison 3, Sam devrait encore une fois dépasser ses limites, en poursuivant toujours plus sa quête d’indépendance.

Dans la bande annonce de cette nouvelle saison, on découvre ainsi que Sam prévoit de quitter le cocon familial pour s’installer sur le campus de son université. On voit aussi que sa relation avec Paige promet d’évoluer. Mais dans quel sens au juste ? Comment Sam va-t-il réussi à jongler entre les différents défis qui l’attendent dans ces nouveaux épisodes ? On dit souvent que les sommets les plus durs à grimper sont aussi les plus beaux.

Récemment, au sens propre, Alex Honnold l’a bien montré en allant au-delà de ses peurs en gravissant les 900 métres de roche d’El Capitan. De son côté, toujours sur le plan physique, Franky Zapata a fait preuve d’une détermination sans nom pour traverser la Manche en Flyboard au cours de l’été 2019. Dans la nouvelle saison d’Atypical, c’est plus un challenge mental de taille qui attendra de nouveau Sam. Depuis le départ, le héros du show atteint toujours les sommets qu’il se fixe. On espère réellement que cette saison 3 enverra le même message d’espoir au grand public.

Une série à consommer sans modération

Simple et complexe à la fois, drôle et terriblement émouvante en même temps, Atypical est une série qui se savoure à chaque instant. Depuis la première saison, les spectateurs saluent son originalité et le fait qu’elle nous invite à nous interroger sur notre propre intelligence et notre propre normalité. Pour certains, la série présente toujours l’autisme au travers de traits trop stéréotypés.
Aussi, certains regrettent que l’acteur qui incarne Sam ne soit pas réellement autiste. De notre côté, on vous invite à donner une chance à cette série parfaitement imparfaite qui saura vous réchauffer le cœur à l’approche de l’hiver.

Auteure de l’article: Marie

Orel
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire