Dossier : La La Land Le Phénomène

Date de sortie 25 janvier 2017 (2h 08min)
De Damien Chazelle
Avec Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend, J.K. Simmons, Rosemarie DeWitt, Finn Wittrock, Callie Hernandez, Sonoya Mizuno …
Genres Comédie musicale, Romance
Nationalité Américain
Musique : Justin Hurwitz

Damien Chazelle avant La la Land

Peu de films, est déjà si talentueux… Trois films qui se concentrent sur la musique. Damien Chazelle est aussi, un scénariste dans chacun de ses films mais pas que, l’année dernière il était scénariste de 10 Cloverfield Lane. Puis ce début d’année débute plutôt bien, puisqu’il livre une comédie musicale sous le nom de La la Land. Les comédies musicale il n’y en a que très peu, c’est assez risqué et pourtant Damien Chazelle tente le coup, Tim Burton a bien réussi il y a quelques années avec Sweeny Todd. On a pleine confiance en lui, car en 2014 il nous a livré, le puissant Whiplash avec Miles Teller où déjà le thème du jazz était abordé. La la Land aborde quelque peu le thème, avec un sujet différent. De plus Damien Chazelle ne nous livre pas un simple film , mais un spectacle passionnant. Prochain défi pour Damien Chazelle: s’attaquer au biopic de sur Neil Armstrong, avec Ryan Gosling en tête d’affiche encore. Damien Chazelle n’a que 32 ans, et il brille… déjà il avait cartonné avec Whiplash et le succès est encore plus conséquent avec La la Land.

Une promo du tonnerre

On ne pourra pas dire, que La la Land n’aura pas eu de promo, bien au contraire ,rien que le nom de Damien Chazelle faisait vendre du rêve. Une promo exagérée, oui et non car finalement, quand on voit le film ,on ne trouve pas tellement que le film est grand. Une promo grandement méritée, il faut dire que les comédies musicales se font très rares et peu de personnes adhèrent à ce style… dont moi. J’y allais donc avec une petite appréhension, je dois dire ,mais vu toute ces critiques positives je me devais de le découvrir. Damien Chazelle réinvente la comédie musicale, avec une mise en scène digne des plus grands films. Et puis ce n’est pas la promo qui fait surtout parler de ce film ,mais le fait que Damien Chazelle le réalise, et ceux qui suivent sa carrière après le succès de Whiplash. Vient après la sortie du film aux Etats-Unis, de très bonnes critiques, et fin janvier le film sort en France. Ryan Gosling et Emma Stone sont partout invités: dans les journaux télévisés déjà peut-être le film de l’année, Laland sera difficile à battre en effet et l’année est loin d’être terminée car l’année va être riche en cinéma.


Ryan Gosling et Emma Stone troisième !

Ce n’est pas la première fois, que Ryan Gosling et Emma Stone partagent l’affiche. C’était déjà le cas dans : Crazy stupid love et Gangster squad, et désormais Lala Land. Les deux comédiens ont une telle complicité à l’écran, on dirait qu’ils forment un vrai couple et pourtant ce n’est pas le cas. Ryan Gosling, qui avait été absent des écrans, depuis quelques années est revenu en 2011 avec Drive, puis enchaîna par la suite avec de nombreux films. L’acteur s’essaya à la réalisation en 2015 avec Lost River, où le comédien livre un film aux inspirations de Refn avec un soupçon de Lynch. Emma Stone de son côté, brilla dans les deux: The Amazing Spider-man, Birdman, Bienvenue à Zombieland et de nombreux autres films , on la verra dans le rôle de Cruella, dans le film qui portera le même nom. Et donc, les deux comédiens se retrouvent, une fois de plus avec une complicité encore plus visible et qui sait, peut-être que ce ne sera pas la dernière.

Et le film dans tout ça ?

Le film débute, avec un gigantesque plan-séquence sur une autoroute où les conducteurs sortent de leurs véhicules pour nous chanter quelque chose de joyeux. Alors je vous rassure, les chansons sont en version originale, et le reste lors des dialogues en VF et c’est appréciable…Le film démarre fort histoire, de nous mettre direct dans l’ambiance et ,avec un plan-séquence pareil on ne peut-être qu’ébloui. Les gens dansent et chantent, et ça met de bonne humeur. L’histoire se déroule à Los-Angeles, Sebastian et Mia sont sur la même autoroute ,mais ne se connaissent pas.Leur premier contact aura été un doigt d’honneur de Mia car Sebastian la klaxonnait. Mia travaille dans un café, mais cherche à devenir actrice . Sebastian, qui travaillait dans un club jazz qui a fermé ,cherche du travail. Il fait du piano bar dans un restaurant, pour pouvoir vivre. Le film se déroule au fil des saisons, commençant par l’hiver. La rencontre de Mia et Sebastian, se fait, dans le piano bar où il joue ,mais elle se fait rembarrer comme il faut. Puis ,lors d’une fête, elle le voit à nouveau ,et au fur et à mesure, ils se rapprochent. Quand on n’est pas forcément amateur de comédie musicale, on pourrait craindre ce genre de film, et pourtant le film n’en fait pas trop .Il y a du chant bien sûr, mais pas sans exagération. Il faut avouer que les chansons sont plutôt agréables à écouter, avec la chanson principale qui nous reste dans la tête à la sortie du film. Il est rare de voir une telle mise en scène, et des couleurs comme ça, car visuellement c’est magnifique. Ils dansent, ils chantent dans une mise en scène parfaitement orchestrée. C’est bien plus qu’une histoire d’amour, ils sont heureux et vivent en chansons, lui tente d’accomplir son rêve mais prend un chemin différent, puis elle fonce pour percer dans ce qu’elle veut faire. Un final formidablement réussi, pour un film qui offre son lot de références au film du genre, mais c’est aussi un hommage à des films qu’on ne voit que très peu. Avec La la Land on rigole aussi avec ses notes d’humour, mais aussi le film tient son lot d’émotions, sans tomber dans les clichés de base. Ryan Gosling et Emma Stone brillent, d’un talent immense qui ne laisse pas de marbre. A la sortie de la salle, je suis conquis et émerveillé de ce que je viens de voir, plus de deux heures de cinéma, du VRAI cinéma et pour tout ça …pour ce moment que j’ai passé : Merci Damien Chazelle.

Le scénario et le reste

Au scénario c’est bien évidemment Damien Chazelle, aussi bon dans l’écriture ,il faut le préciser avec le développement des personnages habilement maîtrisés , du grand art. On voit que Damien Chazelle, s’est beaucoup attardé sur le traitement de nos deux personnages principaux, leur histoire d’amour est très convaincante, ils sont attachants. Un niveau d’écriture, où Damien Chazelle ne cesse de nous étonner. Il aura fallu deux paroliers pour le film : Benj Basek et Justin Paul, ainsi que des superviseurs musicaux : Marius De Vries et Steven Gizicki. On voit que tout, était parfaitement travaillé, pour arriver à un tel niveau dans la musique. Faut-il aussi rajouter que Ryan Gosling et Emma Stone chantent merveilleusement bien… tout simplement sublime. A la photographie Linus Sandgren, qui offre des couleurs sublimes à ce film dans des séquences qui resteront inoubliables. Ryan Gosling et Emma Stone, ne sont évidemment pas seuls au casting :on y retrouve J.K Simmons que Chazelle avait dirigé dans Whiplash. On y retrouve également John Legend, Rosemarie DeWitt ou encore Finn Wittrock des prestations brillantes pour tout le casting. On tient avec La la Land, peut-être bien le meilleur film de l’année ?


Pour conclure

Je n’ai trouvé aucun défaut à ce film mais il en a sans doute, comme tous les films. Mais étant parti avec appréhension, car n’étant pas friand de comédies musicales… je craignais un peu. Mais finalement une surprise, magnifique en tous points, avec des références et des hommages aux films du genre. Bravo et merci Damien Chazelle, pour ce film qui pendant 2 heures nous transporte ailleurs, loin de nos petits tracas pour un spectacle inoubliable.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef)

Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori
Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré
Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films
comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky
sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les
oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

More Posts

Laisser un commentaire